Réseaux sociaux

Action Facebook en Bourse, que faire en 2020

En 2020, nous ne pouvons que constater la puissance, voire l’hégémonie que Facebook exerce sur les autres réseaux sociaux. La plateforme est devenue à proprement le dire incontournable autant pour les particuliers que pour les professionnels. Mais est-ce une raison suffisante pour acheter son action en 2020 ? Quand bien même les bénéfices et le chiffre d’affaires de la société seraient en nette augmentation, peut-on se permettre de penser la même chose de l’évolution de son action en bourse ? On vous explique ce qu’il faut savoir pour prendre la bonne décision. 

Comprendre le scandale Cambridge Analytica 

Autant que Twitter, Facebook est un réseau social coté en bourse depuis le 18 mai 2012. Cela dit, il faudra faire remarquer que son entrée en bourse effectuée en grande pompe n’a pas du tout eu l’effet escompté dans la mesure où ses actions ont commencé à chuter juste après. Cette dégringolade avait été expliquée par une surestimation de la valeur financière de l’entreprise, une erreur qui lui aura coûté des milliards de dollars de valorisation boursière. Si ces évènements se sont passés il y a quelques années, il y en a d’autres dont il faudra tenir compte pour savoir si en 2020 il faut acheter l’action Facebook en bourse. Il s’agit notamment de l’affaire du Cambridge Analytica qui a éclaté en 2018 aux États-Unis. 

Alors que tout allait bien pour la société, 2016 va se révéler être une année au cours de laquelle l’entreprise a fait un mauvais choix. En effet, au cours des élections présidentielles américaines qui ont porté Donald Trump à la tête de la maison blanche, il s’est avéré que Facebook a joué un rôle important en influençant l’opinion publique. Pour explication, Le PDG, Mark Zuckerberg et son réseau Facebook a fait usage des données personnelles de 50 millions des usagers américains de la plateforme, ceux-ci ont été ciblés dans le but de leur faire croire à des fake news par le biais d’une entreprise tierce Analytica.

L’opération a été un succès et certains disent que cela aurait fait pencher l’électorat en faveur de l’actuel locataire de la maison blanche. Pour sauver les meubles, l’entreprise a dû passer devant le Congrès des États-Unis pour s’expliquer lorsque l’affaire a éclaté en 2018. Comme on pouvait s’y attendre, cet évènement a fait dégringoler la valeur de l’action de Facebook en bourse. Mais pour répondre à la question de savoir s’il faut acheter l’action de Facebook en 2020, nous allons vous expliquer comment la courbe de la valeur des titres de Facebook a évolué jusqu’à présent. 

L’évolution de l’action de Facebook

À titre informatif, vous devez savoir que même si la valeur de l’action de Facebook a chuté dès son entrée en bourse, elle a su remonter la pente les jours qui ont suivi. Donc, de 218 dollars l’action, la valeur a perdu plus de 40 % de son prix en seulement 6 mois, avant de remonter à 171 dollars. Précisons aussi qu’au cours de cette période qui s’étend de 2012 à décembre 2018 (5 ans), le chiffre d’affaires de Facebook n’a pas cessé d’augmenter, alors que la valeur de ses actions est restée en dessous du prix auquel elles sont entrées sur le marché boursier. 

C’est en 2018, lorsque le scandale de Cambridge Analytica est révélé au grand public que la valeur de l’action de l’entreprise va connaître des moments difficiles. À cours des 5 jours qui ont suivi elle perd 13 % de sa valeur en seulement, ce qui équivalait à une perte de 75 milliards de dollars en capitalisation boursière. Cela dit, contre toute attente, les jours qui ont suivi, l’action de Facebook a connu un regain, pour atteindre une valeur de 218 dollars. Tout donnait l’impression que le Cambridge Analytica n’était pas véritablement à craindre. Mais les évènements qui se sont produits après continuent de planer comme une ombre sur la société. 

C’est au cours troisième trimestre de la même année, c’est-à-dire en été 2018, que de nouvelles révélations issues d’une fouille élargie des enquêteurs vont plonger l’action dans le rouge. Elle perd de nouveau 20 % de sa valeur et tout ceci en moins d’un mois avant de connaitre un regain les 3 mois suivants. Autrement dit, l’action de Facebook a fait ce que l’on nomme un bon, elle a chuté une fois, est remontée, puis est tombée plus bas, avant de remonter une nouvelle fois. Dans des conditions pareilles, on peut sans nul doute affirmer que la confiance qui régnait encore entre 2012 et 2017 n’est plus tout à fait à son beau fixe. Mais est-ce pour autant qu’il ne faut pas acheter les actions de Facebook en 2020 ?

La question de la rentabilité 

De 2012 à 2019, l’action en bourse de Facebook a connu un gain total de 300 % environ, passant de 42 dollars, son taux le plus bas, à 165 dollars. Entre 2018 et 2019, c’est-à-dire depuis le scandale et la fin de l’année dernière, la valeur de l’action a connu un gain de 19 %, passant ainsi à un peu plus de 170 dollars. C’est pour ainsi dire que la courbe connait une dynamique ascendante, ce qui n’est pas forcément le cas des autres réseaux sociaux. Mais il faut préciser que nous sommes là en bourse, donc qu’il ne faut pas complètement tabler sur les résultats antérieurs pour déterminer ce qu’il en sera de l’avenir. Prévoir est le maître mot en la matière. 

L’action de Facebook en 2020

Depuis le début de cette année, le titre de l’entreprise a gardé le cap. On s’attend peut-être dans 1 an à ce que sa valeur de 2012 soit égalée. Dans l’immédiat, 207 dollars semble être un nouveau palier. En effet, en date du 1er mai 2020, la valeur de l’entreprise est tombée à 199 dollars, le plus bas niveau atteint étant de 158,51 dollars en date du 6 mars. Actuellement, la valeur du titre est au-dessus de 200 dollars, mais elle est toujours loin de son niveau historique. Les 3 mois à venir pourraient bien présager de résultats aussi fastes, il faudra donc être attentif. 

Acheter l’action de Facebook en 2020, ou pas ?

S’il est important de rappeler à quel point les actions de l’entreprise ont souffert de son implication dans les affaires politiques, il faut aussi mentionner que les marges de bénéfices que l’entreprise enregistre n’ont pas cessé de croire de manière exponentielle, plus de 100 milliards de dollars actuellement. Il faut dire à ce propos qu’entre 2016 et 2017, sa marge opérationnelle a augmenté de 40 %. Cela peut s’expliquer par deux facteurs principaux. D’un côté il y a le nombre d’utilisateurs qui augmente et de l’autre, le nombre d’entreprises qui prennent d’assaut la plateforme. Cela a entre autres poussé Facebook en 2020 à proposer des fonctions entièrement dédiées aux professionnels. 

Pour un actionnaire ou un autre qui envisage d’en devenir, c’est une nouvelle tout au moins rassurante, sur le moyen et le court terme. Mais cela ne renseigne pas sur la valeur de l’action Facebook en bourse dans les années à venir. En effet, depuis l’éclatement du scandale en 2018, la valeur de l’action n’est plus jamais remontée à son niveau historique. En d’autres termes, l’entreprise fait de très grands bénéfices, mais le coût de son titre ne suit pas vraiment la même dynamique, du moins, pas au même rythme. 

Mais bien-delà de tout ceci, les prévisions semblent opportunes pour un achat de l’action de Facebook en 2020. Il faudra quand même jouer la carte de la prudence, car pour avoir été sérieusement entaché au cours du Cambridge Analytica, il est fort probable que cela ait de nouvelles répercussions sur le devenir de l’entreprise. 

Acheter une action Facebook en 2020, comment s’y rendre ?

Il est possible d’acheter l’action de Facebook en 2020 sur le CAC 40. Cela peut se faire de deux manières différentes. 

Il vous est possible de le faire en tant que trader. Vous choisissez pour cela un booker chez qui vous ouvrez un compte et que vous approvisionnez. À partir de là vous pouvez commencer par spéculer sur la valeur des actions de Facebook en bourse. Par contre, si vous êtes un débutant dans le secteur du trading, nous vous conseillons vivement de commencer avec un compte démo, le temps de vous habituer et de comprendre comment tout cela fonctionne. Dans le meilleur des cas, vous faire former sera une option plus intéressante. C’est une option payante dans la plupart des cas. Mais cela ne sera nécessaire que si vous comptez en faire une activité à plein temps. Pour finir, notez que les courtiers sont nombreux et que leurs conditions ne sont pas les mêmes, informez-vous correctement avant de vous lancer. 

La seconde option consiste à acheter les actions de Facebook et de les détenir de manière réelle. Cela est possible grâce à MT5, Invest ou ETFs. Ici, le principe est basé sur les actions disponibles en bourses. Lorsque vous les achetez, vous touchez directement les dividendes qui correspondent au nombre d’actions achetées. Si l’entreprise enregistre des portes, vous ne touchez rien. 

Rédigé par

Partager

Découvrir plus d’articles