Marketing

Dropshipping : Est-il encore possible de réussir?

En quoi consiste le dropshipping ?

Le dropshipping, c’est un modèle commercial dans lequel une boutique en ligne ne possède pas le stock qu’elle propose à la vente. Au lieu de cela, lorsqu’un client passe une commande, la boutique achète cet article à un tiers qui l’expédiera ensuite directement à l’acheteur.

En d’autres termes, la boutique en ligne est un intermédiaire qui prend les commandes des clients, et les transmet ensuite à un fournisseur ou à un fabricant pour qu’il les exécute en son nom.

À première vue, le dropshipping semble être une évidence : aucun investissement initial et aucun stocke à gérer. 

Mais la réalité de ce système de vente en ligne est plus complexe qu’il n’y paraît. Essayons donc d’y voir plus un peu plus clair.

Dans quels cas est-il recommandé d’utiliser le dropshipping ?

Nous allons scruter quatre cas où le dropshipping représente une solution intéressante à considérer pour un e-commerçant.

1. Un outil pour faire une étude de marché.

En premier lieu, considérez le dropshipping comme un moyen pour atteindre une fin, et non pas comme une fin elle-même.

Bien qu’un engagement à long terme dans le dropshipping ne soit pas forcément viable, son utilisation pour des projets temporaires peut être extrêmement appréciable, en particulier dans le domaine des études de marché.

Ainsi, le dropshipping permet d’atténuer les risques liés à l’essai de nouveaux produits et peut être utilisé comme une façon de tester un nouveau produit ou un nouveau marché.

Plutôt que d’augmenter vos coûts de gestion des stocks en remplissant votre entrepôt avec un produit imprévisible, testez-le donc sur une période d’essai donnée en utilisant la méthode du dropshipping.

En dehors de découvrir si ce produit se vend bien ou non, vous aurez également une meilleure estimation de son prix de vente, ce qui vous donnera un nombre plus précis de la quantité de marchandise à acheter pour votre stock initial.

Le dropshipping peut se révéler être une solution intéressante pour essayer de nouveaux types de produits dont la vente comporte toujours un risque inhérent.

2. Un moyen de se protéger contre la survente.

Les grandes marques du e-commerce savent que les fluctuations du marché ne sont pas toujours prévisibles. Alors plutôt que d’augmenter les coûts d’inventaire en surstockant votre marchandise, trouvez un fournisseur dropshipping comme sauvegarde qui pourra vous permettre d’économiser de l’argent sans perdre ces ventes.

Ceci est particulièrement utile pour les périodes de haute saison, où vous pouvez être facilement débordé.

Vous aurez ainsi les moyens de réduire vos coûts en ne stockant que la quantité de marchandises qui se vendra sûrement, et si une demande inattendue de ventes survient, vous pourrez les satisfaire avec une solution dropshipping.

C’est une excellente garantie contre les incertitudes auxquelles tous les détaillants sont confrontés.

3. Une solution stratégique pour les expéditions d’un certain type

Parmi les conséquences associées au développement d’une entreprise de vente en ligne, on peut citer les complications liées à l’expédition des marchandises. Plus vous vous éloignez de votre entrepôt ou de vos centres de distribution, plus vos frais d’expédition vont s’alourdir.

Le dropshipping peut alors représenter une bonne solution pour certaines localisations qui se situent en dehors de vos régions rentables.

Vous pouvez par exemple trouver que les coûts d’expédition sont trop élevés pour une destination donnée, ou que les prix de stockage sont trop importants pour justifier la création d’un nouveau centre d’expédition.

Le souci peut aussi provenir d’un problème de taxes ou de frais supplémentaires, comme lorsque vous expédiez des marchandises à l’étranger. S’appuyer sur le dropshipping pour certaines zones géographiques peut ainsi être déterminant pour garder votre chiffre d’affaires à flot.

De plus, comme nous avons vu l’intérêt du dropshipping dans le cadre d’une étude de marché, vous pourrez également utiliser cette méthode de vente en ligne pour tester de nouveaux territoires commerciaux.

Dans ce cas, pourquoi ne pas utiliser le dropshipping pour une période d’essai dans une nouvelle région pour voir si ça vaut la peine d’y ouvrir un nouveau centre de distribution ?

4. Pour les produits à haut coût de stockage.

Certains produits coûtent plus cher à stocker et à expédier que d’autres.

Alors, dans certains cas, il peut être plus avantageux de les expédier en dropshipping plutôt que de les stocker soi-même.

Qu’entend-on par produits à haut coût de stockage ? Ce sont des marchandises qui nécessitent des frais de stockage ou d’expédition supplémentaires, tels que les produits volumineux, les produits lourds, les produits fragiles, les objets de valeur, et les marchandises qui nécessitent des conditions de stockage particulières (en chambre froide, à l’abri de la lumière, etc.).

À moins que toute votre entreprise ne se spécialise dans ces types de produits, il n’est pas logique de payer des frais de stockage et d’expédition supplémentaires pour une petite sous-section de votre entreprise.

Mais vous pouvez toujours satisfaire vos clients en proposant ces produits via la méthode du dropshipping.

Les inconvénients du dropshipping 

1. Des marges bénéficiaires faibles.

Comme vous n’avez ni à gérer ni à stocker votre propre stock, les frais généraux sont faibles, mais les profits également.

Vous mettez moins d’argent, mais vous en gagnez moins, c’est aussi simple que cela. 

Voici une autre façon de l’exprimer : pour chaque vente que vous faites, la majorité de l’argent dépensé par le client va au fournisseur.

En réalité, ce que vous allez mettre dans votre poche va être à peine suffisant pour couvrir vos dépenses de marketing, de maintenance pour votre site de e-commerce, de gestion des commandes client et de fonctionnement de votre bureau.

Ainsi, les spécialistes du e-commerce considèrent qu’il est raisonnable d’aborder le dropshipping lorsque vous disposez déjà d’une source de trafic régulière.

2. Un secteur hyper compétitif.

Étant donné que très peu de capitaux sont nécessaires pour démarrer une entreprise de dropshipping, cela signifie que la concurrence est très rude.

Fondamentalement, plus une entreprise est grande, plus elle peut réduire ses marges bénéficiaires pour offrir les prix les plus bas.

Les petites entreprises, quant à elles, doivent réduire leurs bénéfices simplement pour rester compétitives par rapport à leurs prix de vente, et à un certain moment, cela peut devenir intenable.

Pour aggraver les choses, il y a de fortes chances que vous n’ayez pas d’accord exclusif avec vos fournisseurs.

Cela signifie qu’un grand nombre de vos concurrents est susceptible de vendre exactement les mêmes produits que vous. Et la situation est pire si vous débutez dans le dropshipping, car vos concurrents possèdent des années d’expérience et disposent des ressources que vous n’avez pas pour parvenir à baisser vos prix.

Cela signifie que les clients peuvent acheter exactement la même chose à quelqu’un d’autre pour moins cher. Alors pour quelle raison achèteraient-ils chez vous ?

3. Quid du contrôle sur la chaîne d’approvisionnement ?

Dans le commerce électronique traditionnel, si les clients se plaignent de la qualité du produit, du temps de livraison ou des règles concernant les retours de produit, vous pouvez résoudre les problèmes vous-même.

Dans le domaine du dropshipping, vous êtes plus ou moins à la merci de votre fournisseur, mais le problème, c’est que c’est vous qui êtes responsable auprès du client. 

Ainsi, les commerçants qui se lancent dans le dropshipping sont en quelque sorte piégés, et doivent espérer que le fournisseur saura résoudre d’éventuels problèmes, tout en rassurant le client dans un domaine qui en réalité échappe à leur contrôle.

En plus de cela, il arrive souvent qu’il y ait des retards dans la communication, car vous, le « dropshipper » devrez faire des va et vient entre le client et le fournisseur en cas de souci. 

Or, dans le commerce électronique, le service client est primordial.

Même un léger retard dans la communication avec vos clients peut envoyer ceux-ci entre les mains de vos concurrents.

Et si les clients mécontents ébruitent vos problèmes de gestion en émettant des critiques sur le web, cela peut avoir des conséquences funestes pour votre entreprise.

4. Les questions de responsabilité juridique.

Bien que ce ne soit pas un problème courant dans le secteur du dropshipping, cet aspect légal vaut la peine d’être mentionné. 

Ainsi, certains fournisseurs ne sont pas toujours aussi légitimes qu’ils le prétendent, et il peut parfois être difficile de savoir d’où vient vraiment la marchandise que vous allez commercialiser.

Il arrive même parfois que les fournisseurs utilisent illégalement un logo de marque ou la propriété intellectuelle d’une autre entreprise.

Et vous, en tant que fournisseur, vous êtes automatiquement complice en cas d’activités illégales.

Ce type de problème potentiel peut être corrigé avec un contrat d’accord de dropshipping solide, mais tous les débutants en dropshipping ne le savent pas, en général.

C’est tout en cas un élément que vous devrez absolument garder à l’esprit lors du choix de vos fournisseurs.

5. La difficulté de construire une marque.

Un peu à l’instar d’un prêtre-plume ou d’une doublure qui se tient dans l’ombre, les « dropshippers » doivent bien comprendre que le mérite de leur travail reviendra quoiqu’il advienne à quelqu’un d’autre.

Par exemple, si le produit que vous vendez est incroyable, vos clients se concentreront principalement sur la marque du produit et oublieront complètement leur expérience d’achat.

Car ce n’est pas votre logo qui figure sur le paquet qui contient le produit.

Dans le secteur du commerce digital, la notion de marque est cruciale, car les acheteurs ont tendance à se rendre en premier dans leurs magasins en ligne préférés.

Sans fidélisation de la clientèle, vous n’obtiendrez jamais le trafic régulier nécessaire pour soutenir une entreprise en ligne, et en particulier si vous optez pour le dropshipping.

Rédigé par

Partager

Découvrir plus d’articles