Rédigé par

Etienne Alcouffe

Facebook ajoute de nouveaux outils pour les entreprises sur la plateforme Messenger 2.3

mars 9, 2018

 

Alors que Facebook continue d’expérimenter de nouvelles manières d’amener plus de gens à passer du temps sur sa propre plateforme.

 

On sait maintenant qu’ils travaillent aussi en même temps sur de nouveaux outils. Afin de développer davantage les outils pour les entreprises sur Messenger.

 

Et cela est tout à fait justifié en fait parce que récemment. Les dernières données ont suggéré que l’utilisation de Facebook a nettement baissé tandis que Messenger n’a fait que gagner en popularité. Ce qui d’une certaine façon semble refléter l’évolution fulgurante de cet outil de communication social.

 

Le souci maintenant pour Facebook est que pour l’instant. Messenger n’est pas très rentable pour eux. Cela ne signifie pas que le leader des réseaux sociaux du monde entier est à court d’argent. Mais juste que pour maintenir sa position dominante sur le marché. L’entreprise a besoin de rassembler toutes ces plateformes sur tous les plans.

 

Les concepteurs de Facebook n’ont donc pas tardé à détecter une opportunité significative dans Messenger. Une opportunité qu’ils se sont dépêchés d’exploiter. Cette semaine, ils ont ainsi lancé la version 2.3 de la plateforme Messenger qui présente une toute nouvelle gamme d’outils pour les entreprises et les professionnels.

 

 

Voici en résumé ce qu’il est.

 

 

Des réponses rapides pour les informations de contact

 

 

En 2016, Facebook a déjà introduit des outils pour des réponses rapides dans la messagerie. Ces outils sont censés faciliter les interactions qu’il y a entre les utilisateurs et les bots.

 

Cette année, ils ont inclus de tout nouveaux outils qui vont permettre aux utilisateurs de Messenger de partager en seulement un clic leurs coordonnées.

 

 

prise d'email rapide facebook messenger

 

 

Désormais donc, si un particulier discute avec une personne appartenant à une entreprise de services ou avec un e-commerçant par exemple. Et que cette personne demande au particulier ses coordonnées. Elle peut directement lui envoyer une sorte de formulaire à remplir grâce à un seul bouton.

 

Les coordonnées recueillies seront principalement l’adresse email du prospect ou encore le numéro de téléphone de celui-ci qui est associé à son compte Facebook.

 

Pour le prospect, cela signifie qu’il ne ratera aucune des offres de l’entreprise. Et pour cette dernière, ce sont des informations en plus dans ses bases de données. Et en plus, des infos qui ont été obtenues presque instantanément.

 

Pour les professionnels, c’est un moyen très facile et extrêmement rapide de capturer plus d’informations auprès des utilisateurs de Messenger. Mais cela facilite également les échanges avec les prospects.

 

Il faut dire que certains outils dans les publicités offertes par Facebook offrent des fonctionnalités similaires à ceux qui sont aujourd’hui proposés sur Messenger.

 

Ce qui permet à Facebook d’être sûr de la pertinence et de la performance de ces outils et d’être certain que les fabricants de bots ainsi que les entreprises l’adopteront très facilement.

 

 

De nouveaux outils de configuration pour mieux optimiser les chats

 

 

Facebook ajoute également à la plateforme un nouveau plug-in pour les chats. Ce plug-in offre aux entreprises plus de moyens de personnaliser leur Messenger pour que cela corresponde mieux à leur image.

 

Comment vous l’avez sûrement remarqué. Les entreprises tout comme les particuliers ont désormais la possibilité de choisir elles-mêmes les couleurs de leurs bulles sur Messenger.

 

Elles peuvent ainsi les changer selon la couleur de leur logo par exemple. Mais ils auront encore plus de possibilités de personnaliser leur chat room Messenger avec ce nouveau plug-in.

 

 

facebook messenger personnalisation

 

 

Les notifications : 

 

 

À part tout cela, Facebook a également ajouté autres choses. Désormais, une fois qu’une personne a entamé une conversation avec une entreprise. Elle sera avertie par des notifications lorsque cette dernière répondra. Le particulier reconnaîtra les notifications grâce à l’icône Messenger avec un point rouge.

 

 

Le menu persistant : 

 

 

Un menu qu’insérera l’entreprise sera toujours visible par le particulier tout au long de la conversation pour que ce dernier puisse y accéder à tout moment de la discussion. Grâce à cela, les prospects pourront par exemple voir les produits en même temps qu’ils discutent avec un représentant de l’entreprise.

 
 
La prise en charge d’Internet Explorer :

 

 

Cela garantira une certaine stabilité et des performances globales supérieures pour vos clients visitant votre site Web à l’aide du navigateur Web Internet Explorer.

 

Bref, le nouveau plug-in intégré dans les chats entre entreprises. Et clients va certainement aider à stimuler plus d’interactions entre eux.

 

Cela permettra également aux entreprises de personnaliser et de rendre encore plus performant la manière dont elles se présentent aux prospects sur Messenger. Le but étant de vendre plus, mais aussi de communiquer mieux.

 

 

De nouvelles données et des balises de message

 

 

 

 

Outre l’intégration de ces outils dans Messenger, Facebook a également ajouté de nouveaux outils pour des aperçus plus performants de votre messagerie en tant qu’entreprise.

 

Lorsque vous ouvrez vos conversations sur Messenger par exemple. Vous aurez un aperçu du nombre total de vos conversations ouvertes entre votre page ainsi que vos contacts Messenger.

 

Vous aurez également un aperçu du nombre de conversations initiées par des personnes qui n’ont jamais envoyé de messages à votre page auparavant.

 

À part cela, l’équipe de Messenger a également annoncé la conception de nouveaux tags dans les messages pour prendre en charge des cas spécifiques d’utilisation. Il est possible de trouver tous les renseignements nécessaires concernant ces tags dans la documentation des tags de message.

 

Bref, pour le moment, les activités lucratives de Messenger n’ont pas encore décollé comme Facebook l’aurait espéré et l’évolution du bot se fait un peu plus lentement que beaucoup l’auraient souhaité.

 

Toujours est-il que l’opportunité est toujours là. Il y a beaucoup de façons d’utiliser les robots dans vos interactions avec les clients pour améliorer le processus de consommation et de vente. Et Facebook y travaille, car de toute manière, il est clair qu’il veut aussi rentabiliser cette plateforme.

 

Et avec 1,3 milliard d’utilisateurs actifs par mois – et en hausse – vous pouvez parier que Facebook continuera d’explorer les options pour fournir de meilleurs outils commerciaux sur ce front, en vue de maximiser le potentiel de monétisation de la plateforme.