Rédigé par

Etienne Alcouffe

Bientôt de la publicité sur Whatsapp ! [tout ce qu’il faut savoir]

juillet 5, 2019

Whatsapp se lance dans la publicité pourtant en 2014 au moment du rachat par le géant Facebook la promesse était aussi claire que douteuse : pas de publicité sur le réseau.

 

Encore une promesse non tenue puisqu’en 2020 le réseau social whatsapp affichera bel et bien de la publicité.

 

L’application de messagerie instantanée ne devrait pas polluer vos messages, mais apparaître dans l’espace statut du réseau qui est l’équivalent des stories sur instagram, mais sur whatsapp.

 

 

publicite whatsapp

 

 

La vie privée des utilisateurs sera préservée promet la direction de Facebook aux commandes de l’application whatsapp et l’arrivée de la publicité sur le réseau ne devrait pas perturber les utilisateurs, au moins dans un premier temps…

 

L’annonce est tombée à l’occasion du sommet annuel sur le marketing Facebook aux Pays-Bas (Facebook marketing summit) ou plusieurs diapositives montrent ce qui semble être des publicités dans la section Histoires de WhatsApp.

 

 

publicités dans la section Histoires de WhatsApp.

 

 

À la place d’afficher une photo et le nom de profil de contact lorsque vous sélectionnez une histoire, le nom de l’annonceur s’affiche, ainsi que son annonce.

 

Exactement comme dans l’autre réseau de Facebook Instagram et les Stories, vous pourrez visiter une page promotionnelle ou un site Web associé à la marque en faisant glisser.

 

Les annonces publicitaires ont toujours eu une connotation négative, mais nous pouvons dire que Facebook limite la casse, car la méthode aura au moins la vertu d’être moins intrusive que des bannières publicitaires.

 

Depuis longtemps déjà Facebook cherche à monétiser sa plus grande plate-forme de messagerie au monde et le vice-président de WhatsApp, Chris Daniels, avait également annoncé l’arrivée de la publicité dans les statuts.

 

 

La nécessité de rentabiliser

 

 

En achetant whatsapp pour quelques milliards de dollars (19 milliards de dollars) Facebook c’est toujours creusé la tête pour trouver une rentabilité a son service de messagerie récemment acquis.

 

Spécialiste de la publicité sur ses autres réseaux, elle a donc logiquement trouvé son modèle économique.

 

Beaucoup d’utilisateurs se disent aujourd’hui trahis et s’agacent de voir apparaître les publicités un peut partout.

 

Il est vrai que ces dernières années la publicité sur les smartphones a envahit nos écrans, sur YouTube, sur les réseaux sociaux, la publicité est partout et devient le quotidien des internautes, mais dans le même temps, après avoir fait profiter plusieurs années les utilisateurs d’une gratuité totale, il était forcément venu le temps de faire un retour sur investissement pour les nombreux services en ligne qui ont misés sur le nombre d’utilisateurs.

 

Il est en quelque sorte le temps de passer à la caisse d’une façon d’une autre pour les internautes, utilisateurs des réseaux à l’image de l’abonnement premium de YouTube qui retire toute trace de pub contre une dizaine d’euros par mois.

 

Au fil des ans, Facebook a multiplié les opportunités de publicité dans son écosystème.

 

Les annonceurs ont désormais la possibilité de toucher des clients potentiels via Facebook, Instagram, Audience Network et Facebook Messenger. Il est donc logique que WhatsApp soit le prochain sur la liste.

 

Dans une démarche globale de recherche d’opportunités, pour générer des revenus publicitaires afin d’étendre leur portée, Facebook et ses financiers table sur Whatsapp pour capter des individus ayant des données démographiques plus jeunes.

 

Bénéficiant d’une audience de plus de 1,5 milliard d’utilisateurs, la messagerie WhatsApp représente clairement une opportunité significative pour les entreprises souhaitant faire de la publicité sur les applications de messagerie.

 

 

Des Messages envoyés entre les utilisateurs de WhatsApp qui resteraient cryptés

 

 

Bien que nous ne pouvons vous le garantir, Facebook a fortement appuyé sur le faîte que les messages envoyés entre utilisateurs sur Whatsapp soient protégés de toute intrusion publicitaire et surtout que le réseau ne vienne en aucun cas récolter de précieuses données personnelles comme les centres d’intérêt par exemple.

 

La publicité ciblée et ultra intrusive redoutée par quelques utilisateurs n’est donc pas à l’ordre du jour,

 

WhatsApp à la particularité d’être un outil de communication très personnel et privé, et beaucoup d’utilisateurs pensent que c’est un monde trop réservé pour que les marques puissent venir s’immiscer.

 

Le challenge des publicités sur whatsapp est donc de s’assurer de ne pas contaminer les annonces avec des annonces qui viendrait perturber l’utilisateur comme si une personne étrangère avait envahi leurs conversations privées.

 

Les publicités seraient alimentées par le système publicitaire natif de Facebook et viseraient à aider les utilisateurs à comprendre les entreprises et à participer à leurs activités en utilisant l’application de messagerie.

 

L’objectif du PDG de Facebook, mark zuckerberg, de monétiser l’application WhatsApp a même contraint les cofondateurs du service de messagerie à quitter l’entreprise en 2017 à l’image de Brian Acton, qui a récemment déclaré à Forbes que Zuckerberg était pressé de gagner de l’argent avec le service de messagerie et de faire l’impasse aux éléments de la technologie de cryptage du réseau.

 

« La publicité ciblée est ce qui me rend triste », a déclaré Brian Acton, il est vrai que la mission du réseau du social était à ses débuts à l’antipode des stratégies de monétisation par la publicité mise en avant par Facebook aujourd’hui.

 

Les plus retissant des utilisateurs se tourneront donc sur des services de messagerie comme Telegram qui bénéficient de technologies similaires en matière de cryptage et de protections des données des utilisateurs sans les pubs.

 

 

Un bon plan pour les annonceurs ?

 

 

Il est toujours intéressant d’exploiter les nouveaux canaux publicitaires, mais la mise en place de la publicité sur WhatsApp est-elle pour autant un eldorado pour les annonceurs ?

 

Les nouvelles options d’annonce permettront des 2020 aux annonceurs d’utiliser des campagnes publicitaires Facebook directement sur WhatsApp.

 

WhatsApp est l’une des applications de messagerie parmi les plus populaires du monde, utiliser par plus d’un milliard de personnes dans plus de 180 pays c’est évidemment une opportunité supplémentaire à ne pas manquer.

 

L’un des principaux avantages dans l’utilisation des annonces sur Facebook c’est le prix.

 

En effet les annonces Facebook ADS sont moins chères que Google Ads (adword), le système d’enchère faisant parfois exploser les budgets des entreprises qui souhaitent faire de la publicité dans des secteurs très concurrentiels.

 

En proposant aux annonceurs de diffuser sur WhatsApp le même type d’annonces que celles diffusées sur les flux d’actualités Facebook, la quantité d’espace publicitaire sera décuplée et les prix au détail devraient encore baisser.

 

Le meilleur moyen de ne pas rater le rendez-vous et de profiter des dernières options d’annonce WhatsApp sur Facebook est probablement de télécharger et attacher l’application WhatsApp Business à votre page Facebook en attendant l’arrivée des annonces sur WhatsApp.