B2B

Gérer le stress des employés avec souplesse et transparence

La pandémie de COVID-19 a fortement affecté la façon dont les employés se concentrent sur leur travail au quotidien. Car en dehors des heures de bureau nous nous inquiétons tous au sujet de problèmes plus personnels, que ce soit à propos des membres de notre famille susceptibles de tomber malades, des troubles du sommeil, ou des choses plus terre-à-terre, mais largement perturbées par le virus, comme faire ses courses au supermarché ou bien sa séance de sport quotidienne. Chaque situation est unique, mais tous les employés ont besoin de flexibilité, parce qu’il est indiscutable que la pandémie fait peser une chape de plomb et des risques sanitaires sur tout le monde, y compris les employés de votre entreprise. C’est pour cette raison qu’il faut réussir à gérer l’impact émotionnel provoqué par le COVID-19, en procurant aux employés plus de flexibilité et de transparence au travail.

Votre business face au Coronavirus (COVID-19)

Intermédiaire

Votre business face au Coronavirus (COVID-19)

Votre business face au Coronavirus (COVID-19)

Depuis plus d’un an, maintenant, les employés continuent de se dévouer corps et âme à leur travail, et les effets d’une crise sanitaire comme le COVID-19 rend pratiquement impossible la séparation entre la vie privée et le travail. Il est évident que la pandémie a un impact important sur le comportement et la santé mentale des travailleurs, et ce, à tout moment. C’est pourquoi les dirigeants d’entreprise, quelle que soit leur taille et leur secteur d’activité, doivent agir pour créer un écosystème professionnel psychologiquement adapté et sécurisant, capable d’aborder les émotions sereinement, et de gérer le stress des employés, afin de garder une main-d’œuvre au caractère résilient et en bonne santé mentale. En période de crise, les dirigeants d’entreprises doivent mettre en place des pratiques de management différentes de la normale afin de faire face à toutes les répercussions de la pandémie qu’endurent les collaborateurs, qu’ils soient managers, consultants, ou salariés de base.

Alors, comment les dirigeants peuvent-ils créer un environnement de travail psychologiquement sûr, à même de gérer positivement le stress au travail, et de préserver la santé mentale de tous leurs employés ?

La solution consiste à être aussi flexible et transparent que possible.

Soyez flexible et faites preuve d’empathie

Les employés sont actuellement soumis à un stress immense, qui peut rendre la concentration sur le travail difficile, ou provoquer du flottement dans la prise de décision. L’objectif des dirigeants et managers doit être de se concentrer en priorité sur leurs employés, et le travail à proprement parler dans un second temps. Ils doivent faire en sorte de créer un lieu de travail sûr au regard des préoccupations des salariés, et commencer chaque réunion en prenant le temps de vérifier l’état physique et psychique de leurs troupes. Car la pandémie de COVID-19 est en premier lieu une crise humanitaire, à la fois personnelle et collective, et les employés ont besoin d’une attention particulière. Rappelons tout de même que depuis le début de la crise, plus de 2 millions de personnes sont mortes dans le monde, après avoir contracté le virus. Et rien qu’en France, on compte plus de 70 000 décès.

Soyez flexible quant à la façon dont vos collaborateurs gèrent leur travail. Par exemple, certains de vos employés peuvent avoir des enfants en bas âge et vont être plus efficaces et disponibles pour travailler très tôt le matin ou tard le soir, tandis que d’autres doivent prendre soin d’un membre de la famille qui est hospitalisé. En tant que leader, vous devez vous concentrer sur les résultats produits par votre staff, et être moins regardant concernant le processus de réalisation.

Vous devrez réexaminer et distinguer les tâches essentielles de celles qui ne sont pas indispensables. Cette mise à jour va donner à vos employés une marge de manœuvre appréciable pour gérer des situations familiales parfois chaotiques ou simplement prendre un petit moment pour souffler lorsque c’est nécessaire.

Soyez plus transparent avec vos employés

Avec le nombre de chômeurs qui augmente partout dans le monde et des marchés boursiers dont la volatilité inquiète, les employés sont légitimement inquiets pour la sécurité et la pérennité de leur emploi. Or, ne pas communiquer sur le futur à moyen et à long terme de votre entreprise est la pire des choses à faire, même si vous n’avez pas de réponse définitive quant à l’avenir de votre organisation, en tant que leader et décideur.

Car en l’absence d’informations, les employés imaginent en général la pire des issues.

En offrant autant de transparence que possible et en exhortant vos employés à se concentrer sur les facteurs qu’ils peuvent contrôler, vous pouvez lutter contre l’incertitude, et les effets négatifs qu’elle distille dans les esprits.

Une autre solution à considérer, c’est de laisser vos collaborateurs choisir de travailler sur des projets où ils estiment qu’ils offrent le plus de valeur pendant cette période difficile.

L’objectif doit être de communiquer, même si cela signifie que devrez annoncer à votre staff que vous n’avez pas encore toutes les réponses au sujet de l’avenir immédiat de l’entreprise. Par exemple, les employés peuvent être préoccupés par la gestion des performances s’ils ne sont pas en mesure de se concentrer sur tous les objectifs précédemment définis. Faites-leur savoir que les attentes sont susceptibles de changer, en fonction des évènements internes à l’entreprise, mais surtout en raison de probables turbulences d’ordre macroéconomiques.

Créez une liste claire de priorités

Il est essentiel que vous définissiez de manière centrale un ensemble clair de priorités pour vos collaborateurs, et que vous les mettiez en œuvre avec un degré élevé d’autonomie pour les managers au niveau local. Dans une situation dynamique et imprévisible, une prise de décision trop centralisée entrave la capacité des entreprises à réagir rapidement et efficacement. En tant que dirigeant efficace et pragmatique, vous devez permettre à vos managers de prendre les meilleures décisions possibles, en gardant à l’esprit un ensemble clair de priorités, telles que la protection de vos employés et un comportement éthique et irréprochable envers les clients. Par exemple, des seuils clairs doivent être mis en place pour les cas où un responsable local doit demander l’autorisation à la direction centrale de l’entreprise.

Il ne sert à rien d’abreuver vos troupes de généralités telles que : « Durant cette période difficile, nous devons être efficaces, innovants, agiles et produire un travail de haute qualité. » Les pires situations sont celles où les dirigeants donnent des priorités peu claires et contradictoires à leurs employés, alors qu’au contraire, ils ont besoin d’une liste claire et hiérarchisée d’instructions.

Conclusion

Privilégiez toujours une approche claire, honnête et simple pour votre communication avec l’ensemble de vos employés, à mesure que la situation du COVID-19 évolue. Car il est important de rappeler que nous vivons à une époque où l’information se diffuse rapidement, et ses sources sont souvent multiples et parfois discutables ou contradictoires.

En tant que leader, vous pouvez être la source de confiance. N’oubliez pas que dans tout plan de communication, il est plus important que votre auditoire ait compris de quoi il s’agissait, plutôt que de vouloir uniquement communiquer quelque chose. L’accent doit être mis sur ce que vos employés perçoivent, en particulier dans une ambiance de travail comme celle que nous vivons actuellement, instable et imprévisible.

Donnez toujours le bon exemple à votre équipe. Ils se tourneront vers vous pour savoir comment résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés, et comment gérer leur charge de travail et le stress qui s’y rattache. Rassurez-les en leur répétant qu’il est normal de se concentrer sur la famille et sa vie privée en durant cette période particulière.

Privilégiez aussi le télétravail autant que possible, et appuyez-vous sur les compétences de votre département des ressources humaines.

Rédigé par

Partager

Laissez vos commentaires

0 commentaire

Découvrir plus d’articles