Rédigé par

Etienne Alcouffe

3 erreurs qui expliquent votre manque de succès avec les audiences personnalisées Facebook

janvier 18, 2018

 

Avec les innombrables options et fonctionnalités de ciblage détaillées que vous offre les audiences personnalisées Facebook. Vous pouvez pratiquement atteindre n’importe qui avec votre publicité.

 

Encore faut-il savoir utiliser la plateforme d’annonce qui, pour un utilisateur non expérimenté, parait presque trop complexe.

 

En effet, beaucoup d’annonceurs débutant réussissent à créer une audience personnalisée mais ne savent pas vraiment comment l’optimiser pour avoir le succès escompté.

 

Et c’est justement ce qui pousse 62% des propriétaires de petites entreprises à déclarer que les publicités sur Facebook ne répondent pas à leurs attentes.

 

Heureusement, il existe plusieurs façons d’optimiser vos audiences personnalisées pour qu’elles soient plus performantes.

 

Dans cet article, on vous explique pourquoi ces dernières échouent, et la manière optimale de corriger vos erreurs dès que possible. Pour obtenir un meilleur retour sur investissement.

 

 

1. Vous utilisez uniquement le ciblage des données démographiques

 

 

 

 

L’une des principales raisons pour lesquelles les audiences personnalisées échouent est due à l’utilisation de données démographiques de base.

 

Les règles typiques du marketing en ligne nous incitent à créer des profils d’acheteurs ou de clients qui décrivent nos clients d’une manière assez sommaire.

 

 

Ils ressemblent en règle générale à ceci :

 

 

 

buyer persona

 

 

Les informations de base comprennent généralement le nom, une tranche d’âge, le sexe et le rôle que cette personne a dans son entreprise.

 

Ne vous méprenez pas, ces données sont d’une grande utilité et nous les utilisons quotidiennement pour augmenter les ventes et le trafic de nos sites. Mais quand il s’agit des annonces Facebook.

 

Ces données ne sont plus suffisantes. Car elles ne fournissent pas assez de détails pour créer une courbe évolutive des profits.

 

Par exemple, si vous créez une nouvelle audience sur le Gestionnaire de publicité Facebook en vous basant sur ces simples données.

 

 

Vous obtiendrez l’échantillon suivant :

 

 

ciblage

 

 

Jetez un coup d’œil au nombre de personnes que vous allez cibler :

 

 

reach audience

 

 

Essayer de cibler 5,5 millions de personnes à l’aide d’un ensemble d’annonces unique ne vous apportera rien.

 

Pourquoi? Parce que si 5,5 millions de personnes étaient intéressées par votre produit. Vous n’auriez pas besoin de Facebook pour faire de la publicité.

 

Vous ne pouvez tout simplement pas cibler tout le monde. Et c’est tant mieux! En fait, plus l’échantillon d’audience est grand et plus les résultats sont médiocres. Car le ciblage n’est pas assez spécifique.

 

 

2. Vous n’utilisez pas les centres d’intérêt et l’exclusion pour un meilleur échantillonnage

 

 

Lors de la création de vos audiences personnalisées, vous devez vous focaliser sur les centres d’intérêt de votre audience cible ainsi que sur l’exclusion de certaines catégories de personnes qui ne seraient pas susceptibles de se convertir en clients potentiels.

 

 

Vous n'utilisez pas les centres d'intérêt et l'exclusion pour un meilleur échantillonnage

 

 

Si vous vous utilisez les données démographiques, mais n’utilisez pas le ciblage détaillé. Vous commettez une grosse erreur car avec ce dernier.

 

Vous pouvez réduire votre audience de 5,5 millions de personnes à quelques centaines de milliers. Cela vous permettra d’atteindre les bonnes personnes seulement.

 

Par exemple, disons que je dirige une agence de référencement qui travaille avec une entreprise spécialisée dans la vente de costumes de marque pour hommes en ligne.

 

En incluant le mot clés ‘‘costume’’ dans ma recherche, mon échantillon passe instantanément de 5,5 millions de personnes à 540 000 personnes.

 

 

mon échantillon passe instantanément de 5,5 millions de personnes à 540 000 personnes.

 

 

C’est déjà mieux mais ce n’est toujours pas l’échantillon de prospects escompté. Etant donné que je vends des costumes de marque pour homme.

 

J’introduis le nouveau mot clés ‘‘vêtement pour femmes et enfants’’ dans les paramètres d’exclusion et j’obtiens alors un échantillon adéquat de 10 000 personnes, parfait pour commencer mon ciblage.

 

 

j’obtiens alors un échantillon adéquat de 10 000 personnes, parfait pour commencer mon ciblage.

 

 

3. Le laps de temps choisit pour faire du remarketing est trop court

 

 

Dans le gestionnaire de publicités de Facebook, vous avez la possibilité de configurer une campagne de remarketing dans le but de cibler ultérieurement des personnes ayant visité votre site web sans avoir effectué d’actions précises.

 

C’est un outil très puissant pour proposer du contenu à valeur ajoutée aux personnes ayant montré de l’intérêt pour vos produits. Pourtant, le plus souvent, les annonceures qui utilisent les audiences personnalisées pour le remarketing échouent pour une raison très spécifique. La fenêtre de cookie par défaut de 30 jours n’est pas effective.

 

 

Voici à quoi ressemble la fenêtre de création d’une nouvelle audience personnalisée basée sur les visites de sites Web :

 

 

Voici à quoi ressemble la fenêtre de création d'une nouvelle audience personnalisée basée sur les visites de sites Web:

 

 

Facebook utilise par défaut les audiences personnalisées des 30 derniers jours. Il s’agit du nombre de jours pendant lesquels vous souhaitez garder les informations des personnes ayant visité votre site web.

 

En clair, cela signifie que lorsque quelqu’un visite votre site Web. Il ne restera dans votre liste d’audience que 30 jours après cette visite. Mais quand vous regardez l’entonnoir des ventes ci-dessous, vous vous apercevez que cette durée est problématique

 

 

Mais quand vous regardez l'entonnoir des ventes ci-dessous, vous vous apercevez que cette durée est problématique

 

 

En effet, cet entonnoir des ventes nous explique que les prospects passent par différents niveaux du processus d’achat avant de se lancer. Ils n’achètent généralement pas la première fois qu’ils voient votre produit.

 

À l’étape de la sensibilisation, les clients essaient toujours de déterminer quel est leur problème et comment peuvent t’il le résoudre. Ils n’ont même pas encore commencé leurs recherches.

 

Au stade de l’intérêt, ils commencent à explorer divers produits ou services pour résoudre leur problème. Ce qui signifie qu’à ce stade. Vous n’avez pas encore définitivement attiré leur attention.

 

Les acheteurs envisagent également d’acheter les produits de vos concurrents. Ensuite, ils décident quelles entreprises, selon eux, les aideront le plus.

 

Mais ce n’est que lorsqu’ils prennent une décision finale que vous voyez réellement un retour sur investissement et une complète réalisation du cycle de vente et dans de nombreux cas. Ce cycle de conversion peut durer beaucoup plus que 30 jours.

 

Si vous remarquez que votre entreprise convertit les prospects en ventes en moins de 30 jours. Vous êtes probablement au top par rapport à vos concurrents.

 

Mais si vous êtes comme la plupart d’entre nous. Et que vous n’êtes pas en mesure de convertir un prospect en un seul mois. Vous devriez augmenter la durée du remarketing par défaut.

 

La meilleure manière de le faire est d’expérimenter deux audiences spécifiques avec deux durées de fenêtre de cookies différentes et de voir laquelle des deux performe le mieux.