Rédigé par

Etienne Alcouffe

Comment définir scalabilité en matière de start-up ?

février 5, 2019

Le terme scalabilité dérive de l’anglais scalability qui était propre à l’informatique au départ.

 

Pour les accrocs de la technologie, cet anglicisme informatique désigne la capacité d’un produit à s’adapter à un changement d’ordre de grandeur à la demande.

 

L’objectif est de garder les performances et les fonctionnalités du produit malgré un changement important.

 

Dans un système informatique la scalabilité est sa capacité d’absorber en cas de forte demande la charge avec un temps de réponse adéquate.

 

Depuis quelque temps, le terme scalabilité à une nouvelle signification dans l’univers des start-ups.

 

Si vous vous intéressez à la scalabilité, ce n’est probablement pas dans son application numérique et dans la capacité d’un dispositif informatique à pouvoir traiter la charge mais plutot pour votre entreprise ou votre projet.

 

C’est pour cette raison qu’on entend souvent parler de start-up « scalable »

 

Découvrez les détails dans les lignes qui suivent.

 

Comment définir scalabilité en matière de start-up ?

 

Lorsqu’on parle de scalabilité dans l’univers des start-up, c’est pour désigner la capacité d’une entreprise à faire face à une forte augmentation de son volume d’activité en y adaptant son schéma d’entreprise et son business modèle.

 

Pour être plus précis, c’est la capacité d’une entrerpise à passer de start-up à multinationale par exemple.

 

Ainsi, si vos parvenez à tirer avantage d’une croissance extrême qui se produit de manière assez brusque, on parle de scalabilité.

 

Pour mieux comprendre la signification de ce terme, il faut se référer à son origine étymologique.

 

Notez que scalabilité dérive d’un terme anglais « scale » qui veut dire mise en échelle Ainsi, lorsqu’on dit qu’une start-up est scalable, cela signifie qu’elle est capable de réaliser des économies d’échelles le plus rapidement possible.

 

L’exemple le plus proche pour illuster le sens de scalabilité se rapporte aux écrous d’un avion.

 

En effet, la vitesse d’un avion peut varier et pour que sa structure supporte cette forte variation, tous les écrous doivent être bien serrés.

 

Le but est de prévenir la désintégration totale de l’appareil.

 

Pour faire simple, on parle de scalabilité quand votre start-up augmente par 10, 20 voire plus son volume d’affaires tout en boostant sa rentabilité.

 

À noter également que les charges variables ne sont pas associées aux start-ups scalables.

 

Quelles raisons motivent la scalabilité d’une start-up ?

 

Si vous êtes à la tête d’une start-up, sachez qu’elle doit être scalable, et ceci, pour de multiples raisons.

 

En effet, la scalabilité permet à votre entreprise de profiter d’un potentiel de croissance nettement supérieur aux autres modèles.

 

Si votre entreprise est capable de préserver son bon fonctionnement qu’elle ait 100 ou 10 000 clients, elle promet une croissance nettement supérieure à ses concurrents.

 

Par ailleurs, grâce à la scalabilité, vous n’aurez pas à collaborer avec beaucoup d’investisseurs.

 

La raison en est que les taux de croissance de votre entreprise sont importants et ils garantissent une très bonne rentabilité.

 

Si votre start-up est scalable, vous n’aurez pas à envisager des changements importants au niveau de son fonctionnement.

 

Étant donné que votre équipe supporte bien cette montée en puissance, il n’y a pas lieu de faire un recrutement ou encore de développer plusieurs sites web afin de mieux gérer vos activités.

 

Vous éviterez alors les erreurs de nombreuses entreprises qui font des dépenses et recrutements qui s’avèrent inutiles au final.

 

Être scalable ne s’arrête pas à mettre en place une gestion en bon père de famille,

 

la scalabilité permet aussi de lever des fonds auprès d’investisseurs pour developper votre entreprise.

 

Si votre entreprise est scalable et capable de s’adapter à une forte croiseur et à un grand nombre de clients, elle aura la capacité d’attirer des fonds d’investissements ou des investisseurs privées.

 

Ces investisseurs sont souvent à la recherche d’operations pour faire fructifier leurs portefeuilles à plus ou moins long terme et votre entreprise scalable apparait comme l’une d’entre elles.

 

Que faire pour que votre entreprise soit scalable ?

 

Si vous voulez que votre start-up soit scalable, vous pouvez par exneple opter pour l’automatisation de processus.

 

Grâce à des modèles managériaux disponibles en ligne, vous réussirez à pousser la scalabilité à son paroxysme.

 

Souvent les modèle classique d’entreprise conditionne leurs capacités de vendre plus aux nombre de collaborateurs present dans la société.

 

Dans le cadre d’une fore demande et dans le secteur de la restauration, le nombre de serveurs et de tables disponibles conditionnent la capacité du restaurant à accueillir plus de clients.

 

Si le restaurant est si populaire pourquoi ne pas créer une chaine et ouvrir plusieurs établissements similaires ?

 

La caractéristique cruciale de la scalabilité réside dans la capacitié de l’entreprise à croitre de manière mathématique ou exponentielle.

 

Le cas d’un marketplace illustre parfaitement cette situation.

 

Sur cette plateforme, tout se fait de manière automatique notamment l’inscription des clients, les relances, la mise en relation, le prélèvement de la commission, le paiement, la facturation ou encore la gestion de la livraison.

 

Grâce à cette automatisation effective, votre start-up n’aura aucun mal à assumer la montée en charge et profitera d’une bien meilleure rentabilité.

 

Envie de rendre votre startup scalable ?

 

Le business modèle de votre startup doit dés le depart prévoir un modèle de croissance important.

 

Satisfaire le maximum de clients, en ciblant votre marché et en améliorant vos leviers d’acquisition.

 

Ne tombez pas dans le piège de vouloir apporter à chaque fois des modifications afin de donner satisfaction à des clients en particulier.

 

La plateforme Appstore d’Apple illustre parfaitement cette situation.

 

Cette plateforme unique attire des milliers des clients alors qu’elle ne propose pas des offres spécifiques à des clients en particulier et s’adresse au grand public.

 

Sachez que les détails comptent aussi énormément quand vous pensez scalabilité.

 

L’augmentation rapide du nombre de clients peut entraîner certains changements et vous devez y prêter attention.

 

Vous devez vous rendre compte que votre équipe doit travailler plus et il est tout à fait logique que vous fassiez un petit geste (augmentation du salaire, des avantages…).

 

Si vous ne négligez aucun détail quant aux changements entraînés par le boom de vos activités, vous pouvez profiter pleinement des avantages qui en découlent.

 

Pour que votre start-up soit scalable, utilisez des outils informatiques modulables et ceci depuis le départ.

 

Ainsi, si du jour au lendemain, vous devez les solliciter davantage, car le nombre de tâches a été multiplié par 1000, ils supporteront sans problème ce nouveau rythme d’utilisation.

 

Pour prétendre à une entreprise scalable, engagez dès le départ des jeunes talents plutôt que des spécialistes qui ont plusieurs années d’expérience à leur actif.

 

Les jeunes peuvent facilement suivre le rythme si vos activités connaissent un essor fulgurant.

 

Ce ne serait pas les cas avec des spécialistes habitués à traiter des petites tâches et qui se révèlent incompétents face à des missions conséquentes à accomplir dans les plus brefs délais.

 

Encore une fois, la scalabilité se rapporte à vos capacités à adapter vos stratégies en fonction de l’ampleur de vos tâches.

 

Toute chose est-elle scalable ?

 

Maintenant que vous savez pourquoi la scalabilité est importante pour une entreprise, sache que même si on le souhaite, tout n’est pas scalable.

 

C’est le cas des prestations de services.

 

Si vous exercez par exemple en tant que coiffeur, vous ne pourrez pas prétendre à la scalabilité.

 

Vous ne serez pas en mesure de faire plus de 15 coupes par jour.

 

Si vos clients augmentent, vous devez recruter du personnel.

 

Ainsi, la rentabilité ne serait pas conséquente alors que votre chiffre d’affaires augmente.

 

C’est un modèle classique non scalable.

 

Par ailleurs, certaines activités ne sont qu’à moitié scalable à ne citer que les sites de vente privée.

 

La partie relation client, inscription et achat peut être automatisé donc scalables.

 

En revanche, la préparation des colis et la gestion des stocks ne sont pas scalables, car elles nécessitent plus de mains-d’œuvre quand la quantité des produits à gérer augmente.

 

Les critères à respecter pour créer une start-up scalable ?

 

À titre de rappel, la scalabilité se rapporte à la capacité de votre startup à maintenir son mode de fonctionnement qu’elle ait 20 ou 20000 clients.

 

En d’autres termes, votre entreprise parvient à devenir particulièrement rentable suite à une croissance en flèche.

 

Les astuces pour rendre votre entreprise scalable ont déjà été livrées un peu plus haut. Cependant, si vous êtes à la phase création d’entreprise et que vous voulez que cette dernière soit immédiatement scalable une fois en activité, voici les bonnes bases à respecter

 

Créez une start-up adaptable

 

Si vous voulez mieux prévoir les changements, rendez votre startup adaptable dès sa création.

 

Vos activités peuvent connaître un développement en flèche au moment où vous vous y attendez le moins.

 

Vous devez être prêt à faire face à un tel changement sans avoir à tout modifier au niveau de votre organisation. Dès la création de votre site internet par exemple, intégrez-y plusieurs langues pour ne pas avoir à repartir à zéro quand des clients issus des quatre coins du monde viendront pour un achat en ligne.

 

Côté logistique, identifiez la meilleure solution pour gérer de manière optimale les commandes qu’importe leur quantité.

 

Proposez des produits génériques et intemporels

 

Vous aspirez à une startup scalable ? Proposez des produits intemporels et évolutifs !

 

Mettez de côté tout ce qui est mises à jour fréquentes, paramétrages multiples et sur-mesure.

 

Si vous passez trop de temps à vouloir personnaliser vos produits, vous aurez une rentabilité plafonnée, car ne pourrez gérer une commande massive sans augmenter le nombre de vos employés.

 

Vos produits doivent satisfaire des milliers de clients sans que vous ayez à faire une quelconque adaptation.

 

Pour qu’ils soient scalables, privilégiez les faibles coûts, un nombre d’employés réduit et une bonne marge.

 

Un produit générique conviendra à un nombre maximum de clients.

 

Faites tout pour que votre start-up évolue

 

Pour que votre startup soit scalable, vous devez tout faire pour qu’elle évolue.

 

Pour ce faire, demandez-vous si votre site peut accueillir des milliers de visiteurs au quotidien, si elle peut faire face à une augmentation massive de la commande tout en respectant les délais de livraison.

 

Prenez également en compte d’autres détails comme la possibilité de votre entreprise à accueillir des employés supplémentaires si vous manquez de mains-d’œuvre.

 

Misez sur l’automatisation

 

La scalabilité de votre start-up, vous pouvez y prétendre seulement si vous optez pour l’automatisation de tous les processus. Grâce à des outils adaptés, vos gagnerez en flexibilité et en agilité.

 

Parmi les outils d’automatisation que vous pourrez exploiter figurent les logiciels d’inscription, de gestion de stocks, d’abonnements, de facturation, de suivi de temps ou encore de livraison.

 

Pour que vos collaborateurs maîtrisent l’utilisation de ces outils, n’hésitez pas à créer des tutoriels ou mieux encore, organisez une formation liée à leur utilisation.

 

Engagez une équipe polyvalente

 

Si vous voulez que votre équipe soit polyvalente, pensez-y dès la phase recrutement.

 

Vous devez alors faire un recrutement scalable, évolutif. Lors de l’entretien d’embauche, identifiez ce que chaque employé potentiel peut apporter à votre start-up sur le long terme et notamment lorsque qu’une augmentation brusque des commandes et des clients se produit.

 

Si possible, choisissez des candidats jeunes qui pourront vous accompagner tout au long du développement de votre entreprise.

 

Ces candidats, vous pourrez les rendre polyvalents et nettement plus productifs.

 

Ceci n’est pas le cas pour les experts dont les habitudes sont difficiles à changer.

 

Si vous réussissez à respecter ces critères, votre start-up sera dans la bonne voie en matière de scalabilité.

 

Peut-on rendre scalable le business modèle d’une start-up ?

 

Si vous voulez que votre entreprise soit scalable, vous devez faire en sorte que votre business modèle le soit également.

 

La question qui se pose maintenant est ce système est-il scalable ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

 

À la base, le modèle économique ou business model doit être révisé en fonction du développement de l’activité d’une entreprise.

 

De nombreux changements peuvent se produire dans ce concept si vos activités évoluent avec une vitesse grand «V».

 

Certes, le rendement sera important, mais vous êtes également obligé de faire d’énormes dépenses afin que votre start-up puisse accueillir dans les meilleures des conditions une croissance fulgurante de vos activités.

 

Pour éviter ce désordre quand votre entreprise connait d’un coup une forte croissance, vous devez adopter un business model scalable.

 

Grâce à un mode de fonctionnement optimal et à une adaptabilité de votre modèle économique, votre start-up serait en mesure de profiter à fond d’une augmentation significative du nombre de ses clients.

 

Il n’y a aucun ajustement à faire et aucun recrutement n’est nécessaire, car votre plan économique d’adapte à tous les degrés d’évolution.

 

Comment rendre un business model scalable ?

 

Pour que votre plan économique soit scalable, pensez-y avant même de créer votre start-up.

 

Lors de la conception de ce business model, pensez à donner à votre entreprise la possibilité de faire face à une croissance rapide de ses activités.

 

Ainsi, vous n’aurez pas à investir davantage pour faire face à un tel changement.

 

Une bonne rentabilité est au rendez-vous, car vos charges n’augmentent pas.

 

Grâce à un business modèle scalable, votre entreprise gagnera une bonne rentabilité, car elle n’est pas obligée de faire des dépenses en sus bien que ses activités se sont évoluées de manière brusque.

 

Dans le cas où vos mains d’œuvre commencent à ne pas suffire, vous pouvez envisager des solutions d’externalisation pour les tâches chronophages et lourdes à gérer.

 

Votre équipe peut alors se focaliser sur des choses plus importantes.

 

Dans tous les cas, votre objectif principal doit être de faire le minimum de dépenses voire même ne pas modifier vos budgets que vous ayez 100 ou 100000 clients.

 

Repenser son business model

 

SI vote business model n’est pas en mesure d’atteindre la scalabilité verticale sans augmenters ses ressources,

 

il est temps de repenser la manière dont votre entreprise fait des affaires.

 

La capacité d’un système à être scalable necessite une prise en compte des leviers de développements et de la capacité de votre entreprise à assumer la charge.

 

Les outils de marketing numériques d’aujourd’hui offrent pour de nombreuse entreprise l’opportunité de se rendre scalable.

 

Si vous investissez 10 000 euros de dépenses publicitaires sur un moteur de recherche comme google et que les investissements rapportent à votre entreprise 15 000 euros : vous gênerez 5000 euros de marge.

 

Si vous investissez 20 000 euros et que vous doublez la mise sans faire d’autres investissements de structure, alors votre business sera considéré comme scalable et en capacité d’assumer une plus forte demande.

 

Investir pour devenir scalable peut être nécessaire, ainsi une entreprise peut ne pas être scalable aujourd’hui mais le devenir grace à des investissements.

 

Exemple, pour assumer une monter en puissance une startup doit investir dans un site internet plus performant et des canaux de distributions hauts volumes.

 

Pour atteindre la scalabilité elle peut avoir besoin de se tourner vers des investisseurs qui auront la capacités financière de faire ces investissements et donc de basculer votre entreprise sur un modèle scalable.