Rédigé par

Etienne Alcouffe

8 techniques pour mesurer la performance d’une campagne marketing sur les réseaux sociaux avec Google Analytics

février 19, 2018

 

L’acceptation généralisée du marketing sur les réseaux sociaux combinés à l’attente perpétuelle d’être en mesure de tout suivre dans cette ère des technologies avancées suscitent beaucoup d’attentes et soulèvent par la même occasion des questions plus profondes sur la performance.

 

En utilisant Google Analytics, nous avons le pouvoir de prouver l’impact et la valeur de nos efforts marketing. Car ce programme peut être une excellente source d’informations fiables pour les spécialistes du marketing sur les réseaux sociaux.

 

Cet article vous présentera huit rapports et domaines spécifiques à utiliser pour illustrer plus clairement l’implication des réseaux sociaux dans le trafic et les conversions de sites Web.

 

Ce qui est souvent négligé lors de l’utilisation de Google Analytics. C’est le parcours client au complet.

 

Par défaut, Google Analytics propose une attribution « dernier clic » aux rapports de conversion, qui ne reflète pas l’expérience complète de l’interaction des visiteurs avec nos sites Web.

 

 

 

 

1. Audience : Données démographiques et intérêts

 

 

Lors de l’exécution d’une campagne publicitaire sur les réseaux sociaux. Il est nécessaire de s’assurer de pouvoir attirer un public cible adéquat pour notre site web car il faut le savoir.

 

Tous les clics ne se valent pas !

 

Lorsque nous regardons uniquement l’analyse de nos résultats sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, etc.). Nous ne voyons que l’engagement et les clics du point de vue du réseau social. Nous ne voyons pas ce que les visiteurs finissent par faire quand ils atterrissent sur notre site.

 

En réalité, même avec nos efforts les plus soutenus et autres tentatives de ciblage démographique et par intérêts. Nous ne sommes pas sûrs que ce sont les bonnes personnes qui cliquent.

 

C’est pour cela que Google Analytics est indispensable. Car il nous permet de voir les informations démographiques de base, ainsi que les intérêts de nos visiteurs. Nous pouvons alors filtrer nos résultats en prenant le trafic des réseaux sociaux comme segment.

 

Il s’agit d’informations essentielles pour garantir que notre ciblage sur les réseaux sociaux génère réellement le trafic auquel nous nous attendons et peut nous aider à élargir nos audiences cibles.

 

 

2. Audience : Explorateur d’utilisateurs

 

 

Pour valider ce que nous attendons et supposons dans le parcours qu’effectue le client sur notre site. L’explorateur d’utilisateurs est un excellent outil qui aide à découvrir comment un échantillon de visiteurs a pu entrer en contact avec notre site Web.

 

Alors que les utilisateurs sont anonymes et que nous ne recevons pas tous les détails à leur sujet. Il est toujours utile de voir comment ces derniers sont entrés en contact avec notre site.

 

Comment naviguent-ils dessus et quand sont-ils revenus ?

 

Grâce à cette information, vous pouvez trouver des modèles et remettre en question les hypothèses que vous aviez émises sur la façon dont les visiteurs interagissent avec votre contenu.

 

 

Audience : Explorateur d’utilisateurs

 

 

3. Conversions

 

 

Les conversions peuvent être configurées pour les ventes de commerce électronique, les soumissions de formulaires, les inscriptions par e-mail, les sessions qui incluent des visites sur une page spécifique et d’autres objectifs définis par vous-même.

 

Comme la plupart des rapports de Google Analytics, nous pouvons isoler le trafic des réseaux sociaux en tant que segment pour afficher les conversions.

 

Ce qu’il est essentiel de comprendre. C’est que, par défaut, lorsque nous regardons les conversions dans Google Analytics. Nous les voyons classées selon la source de provenance du visiteur (direct, SEO, PPC, social, e-mail, référence, etc.) quand les critères de conversion sont respectés.

 

C’est le modèle d’attribution du « dernier clic » qui donne à la source la garantie que la conversion s’est effectivement produite. Ce système ne prend pas en considération le fait de savoir si l’utilisateur est venu sur le site trois fois avant la conversion et quelle a été la source de provenance des première et deuxième visites.

 

Dans de nombreux cas, nous constatons que les réseaux sociaux déclenchent des visites précoces dans le parcours client. Même si ce dernier n’est pas la source du « dernier clic » sur le site qui a conduit à la conversion. Donc, lorsque nous regardons seulement le dernier clic.

 

Nous ne voyons pas l’aspect complet et l’impact de tous les canaux de marketing.

 

 

4. Conversions : Outil de comparaison de modèles

 

 

Pour remédier à l’affichage exclusif des données d’attribution du dernier clic que propose Google Analytics. Nous pouvons utiliser l’outil de comparaison de modèles d’attribution.

 

Cet outil vous permet d’explorer vos données de conversion par canal et de passer du modèle « dernier clic » à « premier clic » et de bénéficier de plusieurs autres options. Vous pouvez même importer des modèles d’autres personnes ou créer votre propre modèle personnalisé.

 

Vous n’avez pas besoin d’être un statisticien pour connaître les concepts du modèle d’attribution. Et Google propose des liens vers des contenus utiles dans ce domaine afin que vous puissiez mieux comprendre l’impact des différents modèles sur vos rapports.

 

 

Conversions : Outil de comparaison de modèles

 

 

5. Conversions : Conversions assistées

 

 

Les conversions assistées sont une statistique et un rapport sous-utilisés. Elles existent pourtant depuis des années mais n’étaient pas aussi importantes jusqu’à ce que l’attribution soit devenue un mot à la mode dans l’industrie du marketing numérique.

 

Les conversions assistées sont créditées lorsque Google Analytics suit plusieurs sessions pour un utilisateur avant sa conversion. Bien que la valeur par défaut de l’attribution du dernier clic soit appliquée.

 

Elle crédite les sources qu’un utilisateur a saisies sur le site au cours de sessions antérieures à la dernière session où il a effectué une action de conversion.

 

Pour les réseaux sociaux, il s’agit d’un autre domaine précieux dans lequel vous pouvez suivre la contribution sociale au début du parcours client.

 

Si vous utilisez un site de commerce en ligne et que vous disposez de données sur les revenus dans Google Analytics. Vous pouvez voir un montant réel en dollars attribué à la source.

 

 

Conversions : Conversions assistées

 

 

6. Conversions : trajets de conversion principaux

 

 

Alors que les conversions assistées sont une statistique agrégée pour les canaux qui ont généré des visites plus tôt dans le parcours client.

 

Il est important de connaître les trajets spécifiques ou les chemins de conversion en fonction des sessions (comme Google Analytics les identifie).

 

Ce rapport est excellent pour montrer les combinaisons spécifiques de sources conduisant des visites sur le site et la fréquence des combinaisons. Vous pouvez activement voir comment le parcours client s’effectue à travers ce rapport.

 

 

Conversions : trajets de conversion principaux

 

 

7. Acquisition : Rapports sociaux

 

 

Google Analytics a ajouté des rapports exclusivement axés sur les réseaux sociaux. Bien que vous puissiez trouver toutes ces informations dans d’autres domaines de Google Analytics en accédant aux rapports séparés et en sélectionnant les réseaux sociaux en tant que segment.

 

Il est bon que tous ces éléments soient prédéfinis et adaptés au trafic social.

 

 

Les rapports comprennent :

 

 

  • Un aperçu.
  • Une exploration détaillée dans des réseaux sociaux spécifiques qui envoient du trafic.
  • Les landing pages pour le trafic provenant des réseaux sociaux.
  • Les conversions spécifiques aux réseaux sociaux.
  • Le flux des utilisateurs dans le site montrant comment ils interagissent avec le contenu une fois qu’ils sont sur votre site.

 

Ces rapports spécifiques peuvent fournir des indications précieuses pour déterminer. Si votre trafic atteint vos objectifs une fois que ces visiteurs se trouvent sur votre site.

 

Alors que certaines stratégies sociales mettent l’accent sur l’engagement et la notoriété de la marque sur les réseaux. Si vous vous concentrez sur l’accès des utilisateurs à votre site. Vous devez en savoir autant que possible sur ce qu’ils font.

 

 

Acquisition : Rapports sociaux

 

 

8. Benchmarking

 

 

Le rapport sur les performances de Google Analytics est idéal. Car vous pouvez comparer vos statistiques de trafic à celles de votre secteur.

 

Vous pouvez même modifier la liste déroulante pour les différentes industries et segments pour observer le changement des statistiques par secteur d’activité.

 

 

Benchmarking

 

 

En somme, la clé pour montrer l’impact de nos campagnes marketing sur les réseaux sociaux repose largement sur la présentation des statistiques d’une manière large en se concentrant sur l’ensemble du parcours du client et non sur la conversion finale.