Google Ads

Comment empêcher la fraude au clic sur vos annonces ppc ?

Vous avez travaillé dur pour créer et concevoir votre nouvelle campagne publicitaire, et vos annonces viennent juste d’être mises en ligne. Cependant, il y a un gros problème : énormément d’internautes cliquent sur vos publicités, mais vous ne voyez aucune vente validée.

Il est possible que vous soyez victime de ce qu’on appelle la fraude au clic. C’est un phénomène inquiétant dont les annonceurs doivent être conscients, car on estime que les clics frauduleux leur font perdre quasiment 6 milliards de dollars par an dans le monde, et cela peut faire évidemment mettre en péril vos campagnes PPC et l’ensemble de votre stratégie marketing.

Comment maximiser vos efforts publicitaires en utilisant Microsoft Advertising

Intermédiaire

Comment maximiser vos efforts publicitaires en utilisant Microsoft Advertising

Comment maximiser vos efforts publicitaires en utilisant Microsoft Advertising

Qu’est-ce que la fraude au clic ?

Lorsque vous diffusez une annonce de type PPC (Pay Per Click/paiement par clic) sur Google ou sur une autre plateforme, vous payez chaque fois que quelqu’un clique sur votre annonce. Si vous avez bien préparé votre coup, vous devez vous attendre à ce qu’un certain nombre de ces clics se transforment en vente, ou bien valide un autre objectif que vous vous êtes fixé.

Selon des études récentes, le taux de conversion moyen pour les annonces mobiles sur Google avoisine les 3,5 %. Il est donc raisonnable de s’attendre à réaliser trois ventes tous les dix clics. Si vous voyez que vos visiteurs commencent à cliquer sur votre annonce sans aucune intention de faire un achat ou de s’engager d’une quelconque manière avec votre site, c’est qu’il y a anguille sous roche.

C’est ce qu’on appelle la fraude au clic, et cela peut devenir un vrai problème pour les annonceurs.

Car lorsque des personnes ou des robots cliquent frauduleusement sur vos annonces, cela signifie que vous payez pour des clics qui ne sont pas réels, et que vos dépenses publicitaires quotidiennes partent en fumée, sans que vous puissiez atteindre votre public cible.

La fraude au clic est un phénomène que les moteurs de recherche — à commencer par Google — commencent à prendre au sérieux, et ils d’ailleurs ont mis en œuvre un certain nombre d’outils et de solutions pour tenter de le combattre. Le problème principal, c’est que la fraude au clic reste très difficile à détecter. Il est donc malheureusement toujours possible que des gens ou des robots cliquent sur vos annonces et utilisent votre budget publicitaire quotidien.

Les différents types de fraudes au clic

Le principe derrière la fraude au clic est très simple : quelqu’un clique sur vos annonces PPC avec l’intention de vous faire perdre de l’argent. Pourquoi donc ?

On distingue deux principaux types de fraudes au clic : celle qui provient des concurrents et celle perpétrée par les éditeurs publicitaires, ou les « publishers », comme on dit en anglais.

–  La fraude au clic par les concurrents

Que diriez-vous si vos concurrents dépensaient beaucoup d’argent pour faire de la pub et n’obtenaient rien en retour ?

Bien sûr, cela ne nous dérangerait pas tellement. Le problème c’est que certaines entreprises mal intentionnées veillent à ce que cela se produise réellement.

Ainsi, vos concurrents ont tout à gagner à cliquer frauduleusement sur vos annonces, et ceci, pour deux raisons.

Premièrement, cela signifie que vous payez pour des clics qui n’ont aucune chance de conversion, et deuxièmement, cela signifie que vous dépensez beaucoup plus rapidement vos dépenses publicitaires quotidiennes. Le résultat, c’est qu’il y a beaucoup moins de concurrence pour la diffusion de leurs propres annonces plus tard dans la journée.

Ces clics de mauvaise qualité peuvent également avoir un impact sur votre score publicitaire : vos annonces vont être diffusées moins souvent et votre CPC (Cost Per Click) va augmenter.

–  La fraude au clic par les éditeurs

Vos concurrents profitent de la fraude aux clics en vous affaiblissant, mais il y a aussi un autre acteur qui profite directement des clics frauduleux sur vos annonces : l’éditeur publicitaire.

Si vous diffusez des annonces display sur des sites web tiers, l’éditeur reçoit un pourcentage de ce que vous payez à Google pour chaque clic. Ainsi, le nombre croissant de clics sur vos annonces a pour conséquence directe d’augmenter leurs revenus.

Vous êtes peut-être étonné par ces faits, mais quelques histoires de fraude publicitaire à grande échelle ont bel et bien été recensées ces dernières années.

Comment savoir si la fraude au clic affecte votre site web

Pour réussir avec la publicité Pay Per Click, il faut être capable d’interpréter des données. C’est avec l’aide des données que vous pouvez affiner votre stratégie PPC et c’est également un moyen de déterminer si la fraude au clic affecte votre site web.

Pour savoir si vous êtes victime de fraude publicitaire, vous devez voir ce qui se passe une fois que les internautes cliquent sur votre annonce et d’où viennent ces clics. Pour ce faire, vous devez collecter les éléments suivants :

  • Adresses IP
  • Horodatage des clics
  • horodatage des actions
  • agent utilisateur

Ces informations vous aideront à identifier un grand nombre de clics qui pourraient provenir de la même personne sans jamais conduire à une action.

Si vous voyez beaucoup de clics à partir de la même adresse IP, cela doit éveiller des soupçons. Prenez soin ensuite de vérifier l’adresse IP sur un site comme www.whatismyip.com pour voir d’où viennent ces clics.

Bien que les personnes qui se livrent à ce type de fraude aux clics possèdent des moyens de cacher des informations importantes les concernant, ces techniques peuvent tout de même vous indiquer si êtes ciblé, et doivent vous inciter à prendre des décisions.

Si vous avez des soupçons, contactez Google pour signaler le problème afin qu’ils puissent l’examiner.

Pourquoi il est important de lutter contre la fraude aux clics ?

Vous avez de nombreuses options en matière de publicité, mais vous avez choisi le PPC car il vous offre un certain retour sur investissement. Néanmoins, si vous êtes victime de fraude au clic, vous ne verrez pas de retour sur investissement.

Le pire, c’est que vos concurrents, que ce soit eux qui effectuent la fraude au clic ou non, profitent de vos difficultés.

C’est pourquoi il est important que Google et les autres moteurs de recherche mettent en place des mécanismes capables de stopper ce phénomène, car ils ont aussi intérêt à ce que les annonceurs continuent à utiliser leur plateforme sans avoir à se soucier d’éventuels « faux » clics.

La fraude au clic est un sujet de préoccupation pour de nombreux annonceurs. Selon PPC Protect, 11 % de tous les clics sur les recherches payantes et 36 % des clics sur les annonces display sont frauduleux. Ce n’est donc pas un problème mineur que les principaux acteurs de l’internet et du marketing digital peuvent se permettre d’ignorer.

5 étapes pour empêcher la fraude aux clics

La fraude au clic peut être difficile à détecter, mais il est tout à fait possible de prendre certaines mesures pour l’empêcher, ou toutefois limiter son impact sur vos campagnes.

Voici cinq étapes que vous pouvez suivre pour limiter l’impact de la fraude au clic sur vos annonces PPC :

1- Configurez des exclusions d’adresses IP sur Google Ads

Si vous avez analysé vos données et pensez que certaines adresses IP cliquent frauduleusement sur vos annonces, vous pouvez les bloquer en les ajoutant à une liste d’exclusion dans votre compte Google Ads.

2- Réfléchissez à la façon dont vous diffusez vos annonces display

Une grande partie de la fraude au clic réside dans le fait que les éditeurs cliquent sur vos annonces sur leur propre site web. Si vous vous concentrez sur le reciblage avec vos annonces display, les éditeurs sont moins susceptibles de voir vos publicités.

3- Concentrez-vous sur le ciblage publicitaire

Concentrez-vous sur vos publics cibles et resserrez les mailles de votre stratégie publicitaire autant que possible. Plus votre annonce est diffusée auprès de personnes en dehors de votre public cible, plus elle est susceptible d’attirer l’attention des fraudeurs.

4- Pensez aux publicités sur les réseaux sociaux

Les publicités sur des plateformes comme Facebook et Instagram sont moins axées sur les mots clés, ce qui signifie qu’elles sont plus difficiles à rechercher. Avec un ciblage intelligent, ces plateformes vous en donnent toujours pour votre argent, et elles sont moins intéressantes pour les fraudeurs.

5- Utiliser un logiciel de protection contre la fraude au clic

Si vous pensez que la fraude au clic vous coûte beaucoup d’argent, il est alors logique d’investir dans la protection de vos publicités. Gardez un œil sur vos données et résultats, et évaluez ensuite si le logiciel de protection améliore votre ROAS et vaut le coup.

Conclusion

La fraude aux clics représente un problème complexe qui peut toucher quiconque utilise des annonces PPC.

Même si Google et d’autres grands moteurs de recherche prennent des mesures pour limiter la fraude aux clics et vous remboursent même parfois les pertes, il est préférable d’adopter une approche proactive pour s’assurer que vous n’êtes pas victime de fraude et que vous tirez le meilleur parti de vos campagnes PPC.

Lorsque vous payez pour chaque clic, vous devez absolument réaliser des ventes afin d’obtenir un retour sur investissement, mais si vos campagnes sont ruinées à cause de clics frauduleux, vous ne pourrez pas vous en sortir.

C’est pour cette raison qu’il est temps de prendre au sérieux ce problème qui touche de nombreuses entreprises et d’être vigilant sur toutes les données dont vous disposez, comme les clics, le trafic, les taux de conversions, etc.

Rédigé par

Partager

Laissez vos commentaires

0 commentaire

Découvrir plus d’articles

Abonnez-vous et rejoignez les +20,000 autres professionnels du marketing

1 à 3 fois par mois retrouvez notre expertise et nos actions dans une newsletter au contenu exclusif

Votre demande a bien été prise en compte !