Facebook Ads

L’algorithme Facebook en 2021

La logique et l’ingénierie qui se cachent derrière le fameux algorithme de Facebook restent un mystère pour la plupart des utilisateurs du plus grand réseau social du monde. Les marques, entreprises et autres individus passionnés de Facebook s’intéressent depuis longtemps à la façon dont les fils d’actualité (News Feeds) Facebook sont classés et personnalisés. Mais à chaque mise à jour effectuée par Mark Zuckerberg et son équipe, il semble que le mystère du fil d’actualité devient toujours de plus en plus insaisissable. Même en essayant de décrypter les articles d’informations fournies par Facebook à propos du fonctionnement de l’algorithme, de nombreux spécialistes marketing des réseaux sociaux sont toujours dans le flou le plus complet et tentent d’ajuster tant bien que mal leurs stratégies marketing Facebook.

Le Guide Complet pour bien démarrer sur Facebook Ads

Débutant

Le Guide Complet pour bien démarrer sur Facebook Ads

Le Guide Complet pour bien démarrer sur Facebook Ads

Dans cet article, nous allons essayer de vous aider à y voir plus clair, en couvrant tout ce que vous devez savoir sur l’algorithme Facebook, depuis sa création jusqu’aux mises à jour les plus récentes en 2020. Nous passerons en revue les facteurs et éléments clés que Facebook utilise pour classer le contenu dans les fils d’actualité, et verrons comment vous pouvez créer des publications qui feront en sorte que votre marque reste visible sur le réseau social global.

Qu’est-ce que l’algorithme Facebook ?

Pour commencer, le terme « algorithme » rend les choses un peu plus compliquées qu’elles ne le sont en réalité. Bien sûr, l’algorithme Facebook présente un certain niveau de complexité. Mais à la base, cette « suite de règles et d’opérations élémentaires sur un nombre fini de données » n’est rien d’autre qu’une méthode de traitement du fil d’actualité d’un utilisateur. Sur Facebook, on trouve une abondance de contenu : informations, publications, stories, liens et bien plus encore en provenance de centaines de sources différentes. Les amis, la famille, les collègues, les marques, les entreprises et même les journalistes, tous publient sur Facebook. L’ordre dans lequel les messages sont affichés, et le fait même de les afficher ou non, tout cela est laissé à l’appréciation de l’algorithme.

Lors d’une session de questions-réponses en 2014, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a brillamment décrit le fil d’actualité/News Feed et l’algorithme qui le régit avec la phrase suivante : « Notre objectif est de créer un journal d’information personnalisé parfait pour chaque personne dans le monde. » Vous l’avez certainement déjà compris, Facebook cherche à maximiser le temps que les utilisateurs passent sur leur application en leur montrant exactement ce qu’ils veulent voir.

Pourquoi la compréhension de l’algorithme est-elle importante pour les marques ?

Les personnes qui utilisent Facebook pour leurs loisirs sont principalement préoccupées par l’algorithme parce qu’elles désirent contrôler au maximum les informations auxquelles elles sont exposées. Mais pour les spécialistes du marketing, la compréhension de l’algorithme constitue une étape essentielle dans l’objectif de toucher leur audience. Car c’est lui qui contrôle ce que les utilisateurs verront sur leur flux d’actualité, et notamment ce qu’ils verront en premier.

Quiconque utilise Facebook sait que l’attention d’un utilisateur se perd généralement assez rapidement au fur et à mesure qu’il déroule son flux. Les spécialistes du marketing doivent donc s’assurer que leur marque est présente tout en haut des flux des utilisateurs, aussi souvent que possible. Facebook a également commencé à donner il y a quelque temps la priorité aux amis proches et à la famille par rapport aux marques et aux entreprises. Pour cette raison, il incombe à chaque responsable marketing d’établir une atmosphère conviviale et authentique avec les utilisateurs afin d’être toujours présent sur les flux. De plus, les marques doivent s’assurer qu’elles créent un contenu de qualité, car les utilisateurs peuvent facilement contrôler ce qu’ils voient. S’ils n’aiment pas ce que vous publiez, il suffit d’un clic fatal pour masquer votre contenu.

Alors, si vous souhaitez que votre marque soit vue par le plus grand nombre sur Facebook, il est important de comprendre comme fonctionne l’algorithme.

Avant de plonger dans les spécificités de l’algorithme Facebook actuel, jetons un coup d’œil à son histoire et aux principales mises à jour qu’il a subies.

Chronologie des mises à jour majeures

Facebook change et ajuste constamment l’algorithme du fil d’actualité en fonction des commentaires des utilisateurs. Pour mieux comprendre la situation en 2020, il est important d’observer comment l’algorithme a été développé et façonné au fil des ans.

Voici donc une chronologie de tous les changements majeurs intervenus depuis 2006.

Les premières modifications en 2006

En 2006, Facebook a lancé le fil d’actualité sur son site web et les mises à jour du statut. Avant cette mise à jour, Facebook fonctionnait très simplement : le fait de se connecter vous amenait à votre page de profil, où vous pouviez modifier vos propres informations. Pour consulter le profil d’une autre personne, vous deviez le rechercher directement. D’une certaine manière, Facebook était un annuaire téléphonique numérique.

Le « Like » en 2007

En 2007, Facebook a introduit une nouveauté majeure : le bouton « Like ». Ce bouton permettait aux utilisateurs d’interagir avec les publications en leur donnant un « Like ». Après avoir lancé ce bouton, Facebook a commencé à travailler sur un algorithme qui serait basé sur ce que les gens aiment.

Une histoire de sens en 2009

Jusqu’à 2009, Facebook utilisait les publications dans le fil chronologique « inversé » sur son site web : les internautes voyaient d’abord les messages les plus récents et remontaient dans le temps au fur et à mesure qu’ils faisaient défiler leur contenu. En 2009, les ingénieurs de Facebook ont introduit le premier algorithme, et les publications dans le fil ont commencé à être basées sur la popularité plutôt qu’en fonction du temps. À l’époque, Facebook a reçu beaucoup de réactions négatives de la part de ses membres qui souhaitaient que leur flux d’origine revienne. Les gens n’étaient pas disposés à s’adapter aux nouveaux changements que la plateforme avait mis en œuvre.

Plus de pertinence en 2011

Au lieu de se concentrer sur les publications Facebook les plus populaires, Mark a décidé de montrer aux utilisateurs les publications les plus pertinentes à un moment donné. De plus, ils ont introduit le « News Ticker », situé à droite du News Feed.

En 2014

En 2014, Facebook a sévi contre les publications que les utilisateurs ne voulaient pas voir sur leurs flux. L’algorithme a été modifié pour éliminer les clickbaits et les engagement-baits.

En plus de ces changements, Facebook a également réduit la quantité de contenu à caractère trop promotionnel sur les flux des utilisateurs. Cela signifie que les marques qui publiaient régulièrement du contenu qui ressemblait à de la promotion n’étaient pas affichées aussi souvent qu’elles l’étaient auparavant.

La vidéo 2015

2015 a été une autre année cruciale pour l’algorithme. D’une part, Facebook a décidé d’afficher plus de vidéos sur les fils d’actualité. Ils ont considéré que la vidéo étaient un moyen intéressant de garder les utilisateurs sur l’application plus longtemps.

2015 a également vu l’apparition d’énormes changements pour les spécialistes du marketing. Ainsi, Facebook a commencé à donner la priorité à la famille et aux amis par rapport aux publications promotionnelles. Des modifications ont été apportées pour réduire la visibilité des publicités et pour placer les publications concernant les familles et les amis tout en haut du fil.

Facebook a également commencé à donner plus de contrôle aux utilisateurs, et le bouton « Voir en premier » a été introduit.

« Les réactions » en 2016

En 2016, Facebook a introduit le concept d’« optimisation de l’audience ». Cette fonctionnalité a permis aux éditeurs de contenu de cibler des publics en fonction de leurs intérêts, mais aussi en fonction de la géolocalisation, du sexe, de la langue ou de l’âge.

En plus de cette fonctionnalité, Facebook a fait un pas vers la transparence en révélant les valeurs fondamentales du fil d’actualité.

Voici les principales valeurs du fil d’actualité annoncées en 2016 :

  • Priorité aux amis proches et à la famille
  • Facebook se veut une plateforme ouverte à toutes les idées
  • Priorité donnée à une communication authentique
  • L’utilisateur a les moyens de contrôler son expérience, avec des fonctions comme « See first », « Hide », et « Unfollow ».
  • Facebook veut faire en sorte de faire évoluer son algorithme en fonction du feedback des utilisateurs

Enfin, 2016 a vu un énorme ajout : les réactions.

Facebook a reconnu le besoin d’ajouter plus d’émoticones de réactions, alors ils ont introduit un bouton « colère », un bouton « tristesse » et un bouton « amour ».

La vitesse en 2017

Au cours de l’année 2017, Facebook a continué à modifier l’algorithme en fonction des commentaires. Chaque publication avec des liens qui prenaient trop de temps à charger avait moins de chance d’être affichée. De plus, les vidéos plus longues ont commencé à mieux se classer. Enfin, les pages connues pour partager des fake news n’étaient plus autorisées à diffuser des publicités.

En janvier 2018

Mark Zuckerberg a promis que Facebook travaillerait à plus d’engagements sociaux sur un contenu pertinent. Facebook souhaitait vraiment que les internautes participent à des interactions significatives. Les publications capables de déclencher une conversation entre les utilisateurs ont été priorisées. L’objectif était d’augmenter la qualité du temps passé par les membres sur Facebook.

Il faut également ajouter que 2018 a été une année difficile pour les spécialistes du marketing qui utilisait la plateforme. Car Facebook avait déjà commencé sa transition vers ses nouvelles valeurs (famille, amis, etc.). Cette année a donc vu une diminution significative de la visibilité des marques, des éditeurs de contenu, et des spécialistes du marketing sur les fils d’actualité. Au lieu de cela, il y a eu un changement d’orientation en direction de sources d’informations « dignes de confiance, informatives et locales » pour les internautes.

Le Frige Content en 2019

L’année dernière, Facebook s’est rendu compte que le contenu « marginal » (fringe content) était en hausse dans les fils d’actualité. Les contenus « marginaux » sont principalement composés d’articles dont les sujets sont tellement controversés qu’ils amènent les membres à réagir et à diffuser l’information rapidement. Le cas typique, ce sont les fake news.

Pour lutter contre ce phénomène, Facebook a privilégié la diffusion de contenu plus proche des membres. Ils ont également poursuivi leurs efforts pour que davantage de vidéos originales de haute qualité soient diffusées sur les flux.

Comment fonctionne l’algorithme Facebook en 2020

Aujourd’hui, Facebook est plus que jamais déterminé à s’engager dans la transparence. Le réseau social No.1 souhaite vraiment que ses membres comprennent l’algorithme et puissent contrôler leurs flux.

Facebook utilise actuellement quatre facteurs principaux pour déterminer le classement des publications sur le fil d’un utilisateur :

1— Inventaire

Ce terme fait référence à tout le contenu disponible qui peut être affiché sur le fil/feed Facebook d’un utilisateur, des publications d’amis aux publications des éditeurs.

2— Signaux

Les signaux sont des données que Facebook collecte à partir de tous les contenus. Il peut s’agir de commentaires, de likes, d’engagement ou de partages.

3— Prédictions

Ce facteur est basé sur le profil d’un utilisateur et son comportement antérieur. Facebook utilise ces informations pour décider ce qu’il faut montrer à un utilisateur donné, le type de contenu avec lequel il est le plus susceptible d’interagir.

4— Score de pertinence

Il s’agit d’une valeur attribuée au contenu en fonction de sa pertinence pour un utilisateur. Cela signifie que les scores sont différents pour chaque utilisateur.

Facebook tient également compte de la fréquence à laquelle un utilisateur interagit avec un profil, un groupe ou des pages Facebook ; les amis et la famille occupant toujours une place prépondérante. Ils examinent le type de contenu avec lequel ils interagissent, tels que les photos, les vidéos, les liens ou la date de la publication, et enfin le niveau d’engagement global de la publication et les mentions j aime.

Pour donner aux internautes un contrôle ultime, Facebook a ajouté les préférences de fil d’actualité (News Feed Preferences) aux paramètres contenu dans Facebook. Grâce à ces paramètres, les internautes peuvent choisir ceux qu’ils voient en premier, mettre en attente une page ou une personne, ou bien masquer quelqu’un, voire arrêter de le suivre. Cela signifie que les spécialistes du marketing doivent non seulement comprendre l’algorithme de Facebook, mais également ce que leur public veut voir.

Voici un bref récapitulatif :

Facebook donne la priorité à ce type de publications sur le fil d’un utilisateur :

  • Messages qui suscitent beaucoup d’engagements (likes, partages, commentaires)
  • Contenu avec lequel l’utilisateur interagit souvent (photo, vidéo ou lien)
  • Messages avec lesquels les amis d’un utilisateur interagissent
  • Articles qui font référence à un sujet tendance et pertinent

Facebook réduit la quantité de ces publications sur le fil d’un utilisateur :

  • Clickbait
  • Liens de spam
  • Messages fréquemment signalés
  • Contenu à tendance trop promotionnel

Qu’est-ce que cela signifie pour les spécialistes du marketing ?

Comme vous pouvez le voir, l’algorithme Facebook est devenu un vrai cauchemar pour les spécialistes marketing. Si votre marque ne travaille pas de manière cohérente pour véritablement interagir et se connecter avec votre public, vos publications tomberont dans les profondeurs du fil d’actualité, où peu d’utilisateurs se risquent, c’est un fait.

Tous les changements décidés par Facebook et qui visent à mettre en place un engagement social plus authentique et de qualité signifient que les marques doivent se remuer les méninges pour avoir plus de chances d’être vues. C’est la marque qui doit prouver à l’algorithme que les publications qui atterrissent sur la page des utilisateurs sont susceptibles de créer de véritables liens.

Comment tirer parti de l’algorithme Facebook en constante évolution

Facebook change constamment son algorithme en fonction de ce que les utilisateurs demandent. Avec ces évolutions significatives qui se produisent presque tous les ans, il est essentiel que les spécialistes du marketing puissent faire évoluer leur stratégie en fonction de ces changements.

Voici quelques conseils pour vous aider à déjouer l’algorithme, et à l’utiliser à votre avantage, de manière à ce que votre marque soit toujours présente tout en haut des News Feeds.

1. Postez vos messages au bon moment

Le timing de vos publications demeure l’une des clés pour rester compétitif. Vous devez savoir quand les utilisateurs sont les plus actifs sur Facebook. Publier quelque chose à une heure où un large public utilise l’application augmente l’engagement. Si vous publiez à des heures d’utilisation populaires, cela augmentera la possibilité que votre message soit vu par plus de personnes.

2. Créez des conversations

Alors que la politique de Facebook consiste à s’orienter vers des interactions significatives, les marques doivent faire l’effort de travailler pour impliquer le public de manière authentique. Vous pouvez par exemple le faire en posant des questions ouvertes, en faisant des blagues ou en sondant votre public. Encouragez toujours les utilisateurs à discuter plus souvent de leurs points de vue respectifs dans vos commentaires.

Mais rappelez-vous, évitez soigneusement les publications qu’on nomme en anglais « engagement-bait », qui demandent ouvertement aux utilisateurs des likes, des commentaires ou des tags.

3. Donnez plus de poids à votre contenu vidéo

Comme vous avez pu le constater sur la chronologie consacrée à l’algorithme Facebook, le réseau social américain a progressivement fait un pas en avant vers la vidéo sur les fils d’actualité.

La meilleure chose que vous pouvez faire pour votre marque consiste à créer des vidéos assez longues, mais toujours attrayantes, montrant qui vous êtes, tout en gardant l’intérêt des téléspectateurs. Facebook a déclaré que les vidéos de plus de 3 minutes qui sont engageantes sont prioritaires sur les flux, alors gardez cela à l’esprit lors de la création de contenu.

N’ayez pas non plus peur d’utiliser la vidéo en direct ! Cette fonctionnalité vidéo est fortement promue sur Facebook. En fait, Facebook affirme que les vidéos en direct provoquent un niveau d’engagement six fois supérieur aux vidéos ordinaires.

4. Utilisez de vraies personnes

Sur Facebook, les interactions entre les utilisateurs réels seront toujours priorisées, comme le montre clairement leur volonté de favoriser un engagement social significatif. Une chose intéressante à faire, c’est de contacter des influenceurs capables de parler de votre marque avec leurs abonnés. Ou, mieux encore, si possible, demandez aux employés de votre entreprise de faire de la promotion intelligente — mais pas racoleuse — sur leur propre compte. Ils peuvent par exemple partager des publications à propos de votre marque via leurs pages personnelles pour atteindre leurs propres amis et leur famille. Cela va progressivement développer la notoriété de votre marque de manière organique.

5. Évitez le contenu « sous-classé » (down-ranked content)

Attention, car certains types de contenu peuvent avoir des conséquences désastreuses, et provoquer un déclassement, voire un signalement de votre contenu. Cela peut même avoir un effet permanent sur votre page Facebook, il est donc important d’éviter cet écueil.

Voici une liste de contenus que vous devez toujours éviter :

  • Les fake news
  • La diffamation, les allégations trompeuses sur autrui
  • Les vidéos de type « Deepfake »
  • Du contenu limite/borderline (c’est-à-dire du contenu qui n’est pas encore interdit, mais qui est sur le point de l’être)
6. Soyez cohérent

Dans un souci de cohérence, vous devez publier suffisamment souvent sur Facebook pour que votre marque reste pertinente et visible. Ne devenez surtout pas une marque fantôme et ne laissez jamais vos abonnés oublier qui vous êtes. Mais en même temps, Facebook a déclaré que publier trop souvent peut faire baisser le classement de votre marque. Il est donc important de regarder quand votre audience est en ligne et de construire votre stratégie à partir de là. Trouvez un équilibre qui fonctionne pour votre entreprise. La cohérence est la clé !

7. Interagissez avec le public

Il est important de susciter l’engagement sur vos publications. Vous voulez que les gens commentent, aiment et partagent votre contenu. Mais interagir avec votre public est tout aussi essentiel ! Répondez à votre public lorsqu’il commente vos messages. Même les taquiner quand ils disent quelque chose d’intelligent est un excellent moyen de leur faire savoir que vous lisez leurs commentaires et que vous écoutez ce qu’ils ont à dire. Cela renforce la réputation de votre marque et votre relation avec vos fans.

8. Investissez dans des publicités payantes

En fin de compte, les annonces payantes représentent le meilleur moyen d’atteindre votre audience. Lorsque vous utilisez des publicités Facebook, vous pouvez ajuster votre ciblage de manière plus spécifique et toucher un public plus large. Souvenez-vous que près de 2,7 milliards de personnes utilisent Facebook, c’est-à-dire 2,7 milliards de clients potentiels. Les publicités payantes vous donnent également accès au gestionnaire d’annonces Facebook (Facebook Ads Manager), qui sera un outil extrêmement bénéfique pour votre équipe marketing.

9. Donner la priorité au contenu intégré à l’application

Lorsque vous publiez sur Facebook, essayez de vous en tenir à du contenu intégré à l’application aussi souvent que possible. Publiez des photos et des vidéos facilement visibles dans le fil des utilisateurs. Dans certains cas, des liens externes sont nécessaires, mais la première étape pour battre l’algorithme Facebook consiste à garder les utilisateurs sur la plateforme !

10. Utiliser les groupes Facebook

Récemment, Facebook a fait un effort pour donner la priorité aux groupes sur la plateforme. Comme les groupes sont souvent formés en fonction d’un intérêt spécifique, ils génèrent énormément de conversations et d’interactions significatives entre leurs membres. C’est pour cette raison que votre marque doit progressivement évoluer vers l’utilisation des groupes Facebook.

11. Analyser et optimiser

Vous devriez toujours analyser vos publications afin d’optimiser les suivantes. Observez parmi tous vos posts lesquels ont une portée significative et lesquels font un flop. Notez tout ce que vous pouvez sur vos publications réussies pour une utilisation ultérieure : l’heure de publication, le type de contenu (par exemple photo, vidéo) et style de la rédaction.

Cela étant dit, il est préférable de toujours apporter un minimum d’originalité. Évitez de copier et coller du contenu déjà utilisé, et gardez vos posts attrayants en ajoutant régulièrement quelques petites touches de nouveauté.

12. Demandez à votre public de vous donner la priorité

Étant donné que les utilisateurs de Facebook ont acquis énormément de contrôle sur leurs flux, une chose que vous pouvez faire, c’est de demander à votre public de cliquer sur le bouton « Voir en premier/see first » pour votre page. Mais ne vous précipitez surtout pas pour créer un message qui demande littéralement aux utilisateurs de sélectionner « Voir en premier » pour votre marque. Vous devez le faire de manière subtile, en faisant savoir à vos followers que votre marque a toujours en réserve du contenu renouvelé et passionnant. Si vous avez la capacité à créer un contenu de haute qualité, utile et pertinent, votre audience n’aura aucun problème à vous placer en premier.

Pour conclure

L’algorithme Facebook représente depuis quelques années déjà une difficulté délicate à manœuvrer, même pour les spécialistes du marketing. Avec du temps et du travail et en tirant parti des conseils que nous vous avons prodigués dans cet article, vous serez certainement capable de la surmonter et de placer votre entreprise au sommet des fils d’actualité en toute simplicité. Le plus important, c’est d’être à l’affût de tout changement concernant l’algorithme et de respecter scrupuleusement les recommandations de Facebook, ce qui vous permettra d’obtenir plus d’engagement.

Rédigé par

Partager

Laissez vos commentaires

0 commentaire

Découvrir plus d’articles