Rédigé par

Etienne Alcouffe

Bonne pratique : pourquoi dois-je faire attention a mon frequency score?

juin 30, 2017

 

Qu’est ce que c’est ?

 

 

Facebook définit « fréquence publicitaire » comme le nombre moyen de fois que les utilisateurs voient votre publicité. En tant qu’annonceur, vous devez savoir combien de fois vous devez montrer votre publicité à un utilisateur avant que l’utilisateur ne la remarque et s’engage.

Pour les publicités traditionnelles, la fréquence optimale d’une publicité est de 3 fois mais selon certains, il faut mettre sous le nez de son audience une publicité autant de fois que possible pour avoir de meilleurs résultats. Ceci pourrait marcher sur d’autres canaux mais pas sur Facebook. Avant d’aller plus loin, nous allons voir quelques termes utilisés par Facebook:

 

  • Impressions: le nombre de fois que vos publicités ont été affichées.
  • Portée: le nombre d’utilisateurs uniques que vos publicités ont atteint.

Et cela nous amène à la fréquence et à la propre définition de Facebook: Fréquence: le nombre moyen de fois où votre publicité a été diffusée à chaque personne. La fréquence n’est rien d’autre que Impressions / portées.

 

Pourquoi dois-je faire attention?

En effet, contrairement à la publicité traditionnelle, les publicités sur Facebook sont interactives. Les utilisateurs de Facebook peuvent émettre des commentaires, cacher votre publicité. Et les retombées négatives vont réduire votre score de pertinence. Et comme beaucoup d’annonceurs sont en compétition pour le même public tous les jours, et le score de pertinence est l’un des outils utilisés par Facebook pour donner la priorité à des publicités de qualité.

Lorsque les utilisateurs choisissent de cacher des publicités, Facebook leur demande de spécifier pourquoi. Ils peuvent choisir parmi des options telles que « Ça ne me concerne pas », « Je continue à voir ceci » ou « pas intéressant », entre autres.

Si un utilisateur envoie un feedback « Ça ne me concerne pas », votre score de pertinence diminuera. À l’inverse, si les utilisateurs s’engagent avec votre publicité, votre score de pertinence augmentera. Si le score de pertinence de votre annonce est élevé (avec 10 étant le plus élevé), votre annonce est plus susceptible d’être diffusée par rapport à d’autres publicités ciblant le même public.

Vous devez aussi faire attention à votre frequency score aussi car:

  • Votre audience, à part sur Facebook, voit trop de publicités. En moyenne, un utilisateur d’Internet est exposé à 1.707 publicités par mois selon Comscore.Voir la même publicité plusieurs fois et/ou constamment, c’est ennuyant.
  • S’ils étaient intéressés, ils auraient déjà cliqué dessus. Si ce n’est pas encore le cas, c’est qu’ils ne sont pas intéressés par votre produit.

Il vous faut alors surveiller vos données. Mais lesquels ?

Dans la plupart des cas, quand la fréquence est élevée, le score de pertinence est bas et vice versa. Et la fréquence optimale, recommandée et de 2 fois ou moins. Le point de basculement est de 4 à 5 fois, c’est-à-dire que, passé ce nombre de fréquence, votre publicité est de moins en moins efficace.

Y a-t-il un moyen de contrôler la fréquence?

Oui et non. Facebook peut optimiser la fréquence d’une publicité seulement pour ces options : les clics pour site web, les impressions et les portées par utilisateur unique par jour.

Quand vous optimiser pour les clics par site web, vous payez par clic. Facebook va exposer votre publicité à une audience donnée jusqu’à ce que votre budget soit dépassé ou jusqu’à la fin de votre campagne. Il n’y a pas de limite de fréquence. Cependant, Facebook va afficher votre publicité à moins d’utilisateurs après que ceux-ci l’ont vu plus de 3 ou 4 fois.

Quand vous optimiser la fréquence pour les impressions, vous payez à chaque mille impressions. Et cette option est recommandée dans le cas d’une campagne de notoriété ou d’une sensibilisation. Et ici aussi, il n’y a pas de limite de fréquence.