Rédigé par

Etienne Alcouffe

Guide de commencement, publicité FACEBOOK 2017

mai 16, 2017

Nous nous sommes longtemps posé la question de savoir s’il y avait un marché réel à exploiter en utilisant les annonces publicitaires Facebook et de connaître l’impact que peut avoir ce type de publicités sur nos clients. A cette question, nous pouvons repondre, après un grand nombre de campagnes publicitaires utilisant le réseau social, que la rentabilité de cette méthode n’est plus à prouver.

Encore faut-il bien savoir l’exploiter, choisir le bon type d’annonces publicitaires Facebook et d’optimiser l’efficacité de celles-ci pour convertir chaque annonce en vente potentielle à mettre sur le compte de votre entreprise.

Quel type d’annonces publicitaires Facebook choisir ?

Une fois sur Facebook, le réseau social vous propose 8 types d’annonces publicitaires selon l’objectif de votre campagne. Cette étape est cruciale et le choix doit être fait en fonction de vos besoins.

La première sélection est assez simple à faire. Elle dépend principalement de la nature de l’outil à promouvoir. Qu’il s’agisse d’un site internet, d’une page Facebook, d’une application ou d’un événement. Puis un choix plus minutieux doit être fait. Vous pouvez choisir d’attirer l’attention des clients potentiels sur votre site web ou encore, l’option ‘Augmenter les conversions sur votre site web’ qui permet de favoriser des comportements spécifiques sur votre site tels que l’achat d’un produit ou l’inscription à une newsletter.

Une fois le type d’annonces choisit, le plus important est de bien cibler votre clientèle en fonction de critères tels que l’âge, le sexe, la langue ou la zone géographique afin de vous constituer des prospects susceptible d’avoir un intérêt préalable pour votre annonce.

Quelles modes de paiement choisir ?

Sur Facebook, vous avez le choix entre deux modes de paiement : Le CPM et le CPC. Le CPM représente le prix que vous avez à payer à chaque fois que votre publicité s’affiche 1000 fois sur Facebook. L’avantage avec cette méthode est que vous pouvez à l’avance choisir le budget que vous allouez à vos annonces et que vous pouvez augmenter la notoriété de votre marque. Cependant, il faut bien garder en tête qu’une publicité qui s’affiche sur Facebook ne garantit en rien qu’elle soit vue par les internautes.

Si cette méthode ne vous convient pas, vous pouvez choisir le CPC qui correspond au coût par clic sur votre annonce. Cette méthode a l’avantage de vous donner une idée précise de l’impact que peut avoir votre bannière sur vos clients potentiels tout en ayant la possibilité de limiter votre budget. Néanmoins, il faut faire bien attention à bien cibler son public.

Comment optimiser la rentabilité des annonces ?

Tout en utilisant Facebook comme outil marketing, vous devez garder à l’esprit que ce dernier n’est pas un outil de vente en premier lieu. De ce fait, le comportement de ses utilisateurs n’est pas le même que celui des acheteurs et consommateurs standards.

Pour pouvoir optimiser la rentabilité de vos bannières publicitaires, vous devez non seulement bien cibler votre clientèle mais également créer une variation dans vos annonces et faire des tests car bien souvent, les annonces qui ont beaucoup de succès ne sont pas toujours celles que l’on croit.

Aussi, il est important de bien réfléchir au contenu de l’annonce que vous voulez diffuser. Celle-ci doit être attirante et ne doit pas avoir pour but de convaincre mais d’intéresser l’internaute et de l’inciter à cliquer. Pour cela, l’image est tout aussi importante que le message. Vous pouvez créer une image personnalisée ou choisir parmi les propositions de Facebook.

En ce qui concerne la fréquence, il faut choisir le juste milieu car un trop plein d’information et de publications pourrait créer une lassitude et un désintérêt du public. De même, peu de visibilité pourrait entraîner l’oublie et un manque d’engagement vis-à-vis de votre marque.

Enfin, bien étudier le budget alloué est un point clés de l’optimisation de la rentabilité. Dans le cas où vous n’avez pas une image attrayante qui attire un grand nombre de clics, on vous conseille de choisir le CPC avec un ciblage précis pour éviter d’éventuels surcoûts en payant pour un public non susceptible d’être intéressé par votre offre. Il faut noter qu’un clic vers un site internet sera généralement plus cher qu’un clic vers une page Facebook car ce dernier a tout intérêt à garder les internautes sur son propre site. Comme vous pouvez le voir, Facebook peut jouer un rôle important dans la stratégie marketing d’une entreprise. Le tout est de savoir bien exploiter ses moindres avantages.