SEO

Meta title : comment ça marche ? le guide ultime

Dans l’univers du référencement naturel, on entend souvent parler de balises méta. Il existe deux formes de balises méta : la balise « meta description » et la « meta title » qui fera l’objet de cet article. Lisez cet article sur les balises « méta title » jusqu’à la fin pour en savoir plus et optimiser votre site web !

Qu’est-ce qu’une balise « meta title » ?

La balise « title » est l’une des balises de codage html très utile en référencement naturel. Elle représente le titre d’une page web. Parce que la « méta title » ou en français méta titre joue un rôle prépondérant en matière de SEO, chaque entreprise qui assure une présence en ligne doit être à jour en ce qui concerne cette balise. Elle se doit de la remplir et de l’optimiser avec soin ; au même titre que la balise « meta description », la balise « Hn », les liens et l’attribut « alt ».

Ceci dit, même si vous ne savez pas ce que signifie « balise title », sachez que vous l’utilisez souvent lors vos recherches sur Google. Il s’agit tout simplement du titre de la page de votre site internet. La « balise title » n’est cependant pas une balise « h1 » comme beaucoup de débutants en SEO le pensent.

En effet, lorsque vous entrez une requête sur un moteur de recherche, les titres en bleu qui s’affichent sont les « balises méta title ». On les retrouve dans les SERPs, c’est-à-dire les pages des résultats de recherche. Toutefois, cette balise peut aussi se trouver à l’entête de votre fenêtre de navigation, entre la balise <head> et la balise </head>.

En quoi la balise « title » et la balise « h1 » sont-elles différentes ?

Si vous débutez en SEO et que vous avez souvent eu l’habitude de considérer le « h1 » et la balise « title » comme deux balises identiques, détrompez-vous ! La « méta title » n’est pas et ne sera jamais la balise « h1 ». Le premier, c’est le titre de la page web alors que le second s’affiche lorsque vous cliquez sur la « méta title ». Le h1 est donc le titre de l’article.

Par exemple, si votre h1 est « 5 meilleurs films d’Angélina Jolie qui vous feront plaisir », le title peut-être « les 5 films d’Angélina Jolie remarquables ».

Même si certaines personnes utilisent le même titre pour les deux balises, il est toujours préférable de faire une variation utile pour votre SEO.

« Meta title » : quelle est son importance ?

Son rôle principal est de décrire une page web, la « méta title » permet d’indiquer au moteur de recherche le sujet traité sur la page. Raison pour laquelle les informations qui se trouvent dans la balise de titre sont prises en compte lors de l’indexation et du positionnement d’une page web.

C’est la balise « title » qui renseigne aux moteurs de recherche la thématique de la page. Il s’agit du premier élément transmis aux robots de Google quand ils scannent « crawlent » une page. Ce paramètre permet donc aux « search engine » comme Google d’évaluer la pertinence d’une page afin de mieux la positionner dans les résultats de recherche.

La méta « Title » n’est pas le seul critère pris en ligne de compte pour votre référencement « on-page ». Cependant, celle-ci pourra, évidemment, influencer en fonction des expressions et des mots clés utilisés lors de sa rédaction. Ceci est aussi valable pour la balise « méta description ».

En plus de son rôle capital dans le référencement naturel, la « méta title » permet aux internautes d’avoir une idée du contenu de la page qu’ils se préparent à visiter. C’est aussi le titre qui s’affiche sur les réseaux sociaux une fois son lien relayé.

 7 astuces pour faire une « méta title » qui incite les internautes à cliquer

Avec le nombre interminable de sites internet présents sur la toile, il est important de développer les techniques optimales afin d’être en première place sur les moteurs de recherche. Dans ce cas, aucun aspect n’est à négliger. Compte tenu de l’importance de la « méta title », on peut dire qu’il s’agit d’un facteur de référencement à part entière. Comme elle mérite une véritable attention, il faut prendre le temps de la rédiger avec soin tout en respectant les dernières mises à jour de Google.

1. Vérifiez la longueur.

Beaucoup de gens n’aiment pas les longues phrases, les moteurs de recherche non plus, surtout quand il s’agit des titres. La longueur d’une « méta title » se situe entre 50 et 60 caractères ou 512 pixels. Si cette longueur n’est pas respectée, votre moteur de recherche se réservera le droit de couper votre titre et proposer aux internautes un titre incomplet. Par conséquent, les utilisateurs ne cliqueront pas sur votre page sous prétexte qu’elle ne propose pas un contenu pertinent.

Par exemple, si vous écrivez une phrase de 75 caractères, les moteurs de recherche la tronqueront et mettront, à sa fin, des points de suspension. Par exemple, le titre « comment écrire un article de blog afin qu’il soit pertinent pour le lecteur » est à 77 caractères.

Comme la longueur est à plus de 60 caractères, Google ne présentera que cette partie : « comment écrire un article de blog afin qu’il soit pertinent… » ; Google mettra des points de suspension à la fin. Autant miser sur un titre de 60 caractères au maximum, qui sera à la fois complet et attractif garantissant une excellente expérience utilisateur.

Y a-t-il une longueur minimale pour une balise « title » ? Absolument pas ! Tout ce que vous avez à faire est d’exploiter au moins 3 mots pour créer la meilleure phrase d’accroche possible. La meilleure astuce est d’utiliser le mot clé principal ; et donc la requête la plus utilisée par les visiteurs lorsqu’ils recherchent une page comme la vôtre.

2. Mettez en avant les chiffres.

Les chiffres dans une méta « title » sont des identités remarquables. L’expérience a prouvé que les balises « title » qui se présentent avec des chiffres sont mieux indexées dans les SERPs et obtiennent un taux de clic plus élevé. Et puisqu’on parle des chiffres, il est important de préciser que les internautes sont du genre à privilégier les sources datées dans leur recherche. Alors, préciser une date dans le titre sera une bonne façon de les inciter au clic.

Par exemple « Les 5 choses que vous ignorez sur le marketing digital » est bien plus percutant que : « voici ce que vous ignorez sur le marketing digital ». Voici un autre exemple qui peut considérablement faire réagir les internautes : « Les meilleures stratégies SEO en 2020 ». À noter que cette astuce qui permet de faire la meilleure « méta-title », n’est pas seulement utilisée dans le domaine du marketing numérique. Elle concerne tous les secteurs confondus que ce soit l’ingénierie, le voyage ou encore la restauration ; (par exemple, les 5 restaurants romantiques pour…).

3. Faites un call to action

L’appel à l’action consiste à utiliser les termes qui pousseront les internautes à cliquer pour lire un article ou passer à un achat. Dans ce registre, on n’oublie pas de faire une promesse au lecteur tout en lui évitant les mauvaises surprises. L’internaute devrait, en effet, obtenir ce qui l’a poussé à cliquer sur votre site. L’impératif est le mode que vous devez utiliser pour que les gens passent à l’acte. Pour cela, optez pour les verbes d’action, comme essayez, regardez, achetez, trouvez, apprenez, accédez, etc.

4. Évitez le bourrage des mots clés.

Les mots clés sont un facteur déterminant du référencement naturel, mais ce n’est pas pour autant que vous devez trop en faire. Un pour une « méta-title », un mot clé principal et c’est tout ! Ceci vous permettra de donner un indice de lecture au rédacteur, mais aussi de marcher selon ce que Google aime.

Sachez cependant que ce n’est pas seulement pour faire plaisir aux robots de Google que vous devez prendre en compte ce paramètre. Gardez à l’esprit que l’un des objectifs d’une balise « Title » bien ficelée est d’offrir une meilleure expérience utilisateur. L’internaute en cliquant sur votre site internet, doit avoir une idée de ce qui l’attend.

5. Évitez la majuscule.

Écrire en majuscule n’a jamais eu bonne presse. La majuscule donne l’impression que l’on crie et ça rend le lecteur désagréable. Par ailleurs, les titres en majuscule en matière de référencement naturel ne sont pas très pertinents. Ils n’ont jamais apparu dans les 10 premiers résultats de recherche.

6. Priorisez l’interrogation.

L’une des meilleures astuces pour faire une balise de titre est d’opter pour les questions. Si votre sujet porte, par exemple, sur l’alimentation du berger allemand, vous pouvez le modifier par une interrogation. Un titre comme « Que mange le berger allemand ? » est d’autant plus accrocheur qu’il fera l’internaute cliquer sans attendre.

7. Utilisez les émotions pour accrocher les lecteurs.

Pour écrire un titre qui accroche, il faut créer de l’émotion chez le lecteur. Les gens ne sont pas indifférents face aux titres qui expriment la tristesse, la colère, la déception, l’affirmation, le dégoût.

Par exemple, la balise « title » « Comment écrire un poème » est agréable à entendre. En revanche, si vous mettez à la place « Comment écrire un poème qui fait fondre le cœur », soyez certain que plus de personnes cliqueront dessus.

Alors, pensez à utiliser des expressions remarquables et espiègles, afin de créer de l’action. Cela décrit mieux votre titre et attire l’attention des lecteurs.

Merci d’avoir parcouru cet article jusqu’à la fin. Si son contenu vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Rédigé par

Partager