SEO

rédacteur web SEO : Les bases essentielles

L’essentiel des expériences en ligne commence sur un moteur de recherche et les sites les plus visités sont ceux classés en première position sur Google. Ce sont les raisons pour lesquelles les possesseurs de page web, qu’il s’agisse d’un blogueur, d’une entreprise ou encore d’un site de e-commerce, veulent être en première page des SERP (Search Engine Results Pages).

Mais pour y arriver, il faut être bien référencé, autrement dit optimiser son SEO (Search Engine Optimization). L’optimisation sur les moteurs de recherche est le processus visant à augmenter la qualité et la quantité de trafic sur un site web. Le référencement fait référence à l’amélioration des résultats non rémunérés et exclut le trafic direct et l’achat d’emplacements rémunérés. Une des solutions pour améliorer votre référencement est de faire appel à un rédacteur web SEO.

Rédacteur SEO

Ces rédacteurs web SEO spécialisés vont vous permettre, par du contenu original et de qualité, de mieux référencer votre site, d’augmenter le trafic organique sur vos pages et de booster votre visibilité. Autrement dit d’augmenter vos ventes !

Nous allons vous parler un peu plus en détail de la redaction web SEO dans cet article en nous attardant sur le travail de rédacteur.

C’est quoi un rédacteur web SEO ?

Pour faire simple, un rédacteur web SEO ou rédactrice web, est quelqu’un chargé d’écrire des articles pour un site web. Mais le travail d’un rédacteur web ne se limite pas à rédiger simplement un texte, il doit aussi l’optimiser à l’aide de mots ou expressions clés pour que celui-ci soit optimisé pour le SEO.

Le défi de la rédaction SEO est d’équilibrer le contenu pour aider Google à le classer, tout en restant intéressant et attrayant pour le lecteur.

Les bases de la rédaction web SEO

La première étape pour devenir un rédacteur web est de comprendre l’optimisation des moteurs de recherche. Avant d’écrire tout contenu, il commence par chercher un mot-clé autour duquel il construit un contenu SEO. Souvent, c’est le client du rédacteur SEO qui donne cette liste de mots-clés.

Lorsque vous avez un sujet à rédiger, vous devez au préalable faire des recherches de mots-clés. Voici comment procéder :

• Saisissez votre mot-clé ou votre phrase dans un outil de recherche de mots-clés, tel que l’outil de planification de mots-clés de Google ou un autre outil SEO de recherche de mots-clés.

• Regardez le nombre de recherches effectuées pour ce mot-clé ou cette expression au cours du mois précédent par exemple. Il arrive parfois qu’un rédacteur web débutant veuille rédiger sur un mot-clé ayant beaucoup de recherches, ce qu’il faut noter, c’est que le nombre de recherches n’est pas la seule considération que vous devez prendre en compte. Il faut évaluer la concurrence par la suite.

• Quelle est la concurrence pour ce mot-clé ou cette expression ? S’il y a beaucoup de recherches, mais aussi une forte concurrence, vous risquez d’avoir du mal à vous classer pour ce mot-clé dans les résultats de recherche. Il est parfois préférable de choisir un autre mot-clé avec moins de recherches, mais aussi, moins de concurrence.

• Quels sont les autres mots-clés ? Les outils sont d’une grande aide pour identifier les mots-clés qui pourraient être meilleurs pour se positionner, ou des variantes du mot-clé à utiliser dans l’article pour éviter de trop utiliser un seul mot-clé. En effet, un moteur de recherche peut pénaliser le site web à cause du bourrage de mots-clés.

Où utiliser des mots-clés dans la rédaction web SEO ?

Une fois que vous avez défini les mots-clés et les expressions clés que vous allez utiliser en tant que rédacteur SEO d’un site web, vous devez les utiliser dans des zones spécifiques du site. En effet, ils doivent apparaître dans :

Le titre, dans une balise HTML qu’on appelle H1.

Les sous-titres, ou dans les balises H2, H3, etc.

Les métadonnées, telles que méta-Title (si vous avez accès aux métadonnées de la page).

Ancres de liens vers d’autres pages pertinentes pour l’expression ou le maillage interne.

• Dans le corps du texte.

Titre et description des images.

Notez que si vous êtes payé pour écrire le contenu, vous devrez utiliser le mot-clé dans les titres et sous-titres, et dans l’article. Lorsque vous envoyez l’article au client, vous devez lui indiquer les mots-clés que vous avez ciblés (sauf si le client vous a donné les mots-clés), afin qu’il puisse les mettre dans les métadonnées, les images et les ancres.

Fréquence des mots-clés dans la rédaction SEO

L’un des problèmes de la rédaction de contenu SEO est qu’elle peut être ennuyeuse pour le lecteur sur le site. De plus, Google, en particulier, n’aime pas voir un mot-clé ou une expression utilisée trop de fois dans un seul texte.

Les experts semblent ne pas être d’accord sur le pourcentage ou le nombre « parfait » d’utilisations d’un mot-clé. La moyenne semble être de 3 % à 7 %. Il existe des programmes en ligne et des plug-ins qui peuvent analyser la densité de vos mots-clés et vous indiquent si c’est trop ou pas assez. Parfois, le client vous demande ce qui est attendu en matière de densité.

La rédaction web SEO pour les lecteurs

Vous devez utiliser votre talent de rédacteur pour produire des contenus SEO de qualité et bien écrits pour les lecteurs, tout en gardant à l’esprit les diverses optimisations à faire pour le moteur de recherche.

Dans l’idéal, vous devez écrire votre article pour plaire au lecteur final. Aussi, le client du rédacteur web peut lui donner des instructions sur le ton et le style qu’il doit employer lors de la rédaction web SEO. Une fois que vous avez un brouillon, passez en revue les endroits où vous pouvez utiliser le mot-clé, ou sa variante, si ce n’est déjà fait. Vérifiez que vous l’avez utilisé, non seulement dans l’article, mais aussi dans le titre, le sous-titre.

Le succès du référencement naturel ne se limite pas à la rédaction web

En tant que rédacteur web, il est important de savoir que le classement sur Google n’est pas déterminé uniquement par le contenu. Vous pouvez écrire le meilleur texte qui soit, mais vous n’obtiendrez peut-être pas beaucoup de trafic. Pourquoi ? Les résultats de recherche sont aussi déterminés par d’autres facteurs, notamment le nombre de liens qui pointent sur le site, l’âge et l’autorité du nom de domaine, la vitesse de chargement, etc. Google analyse plus de 200 facteurs pour classer un site, et le contenu SEO en fait partie, mais il ne fait pas tout.

Bien qu’un rédacteur web ne soit pas concerné par ces autres facteurs, il est quand même utile de renseigner ses clients dessus afin qu’ils soient sûrs de faire le reste du travail nécessaire. Cela, toujours dans le but d’améliorer le référencement naturel du site.

Quelles qualités avoir quand on est rédacteur web ?

Le but ultime des contenus web est d’augmenter le trafic SEO sur son site. Pour attirer et garder les lecteurs, un rédacteur web doit avoir des qualités spécifiques pour y arriver. Voici les compétences clés qu’il faut pour être un bon rédacteur :

D’excellentes compétences en matière de communication écrite

Avant tout, vous devez avoir une grammaire et une orthographe irréprochable. Non seulement c’est la base d’une bonne écriture, mais si ces aspects ne sont pas maîtrisés, cela nuit à votre crédibilité et celle du site sur lequel vous publiez.

Pour être sérieux dans ce domaine, un logiciel de correction doit être obligatoirement utilisé par le ou la rédactrice web

Une capacité à se relire

Être capable de corriger et de mettre à jour son propre travail fait partie des qualités d’un bon rédacteur de contenu web. Après avoir écrit un article, un rédacteur doit faire une courte pause et se mettre à la place d’un rédacteur en chef pour relire et corriger son texte.

La vérification des erreurs après la rédaction d’une première ébauche de l’article peut prendre du temps, mais c’est nécessaire pour évaluer la qualité éditoriale.

Une capacité de recherche

Un contenu bien écrit est bon, mais un contenu SEO bien documenté est encore meilleur.

Le but de la création de contenu est de créer de la valeur et de fournir aux lecteurs autant d’informations utiles que possible. Et vous ne pouvez y parvenir que si vous savez comment faire des recherches et où trouver des sources d’informations fiables.

Parfois, il est préférable d’avoir moins d’articles à écrire, mais de haute qualité et exempts d’erreurs que de rédiger trop souvent des contenus de mauvaise qualité et truffés de fautes.

La bonne connaissance de vos lecteurs

Vous devez avoir une idée claire du type d’internautes qui lisent votre contenu. Par exemple, si vous êtes un rédacteur qui rédige du contenu SEO pour un site ou un blog particulier, vous devez avoir des compétences poussées sur le secteur d’activité du site en question et, en même temps, savoir à qui s’adresse l’information.

Vos lecteurs cibles déterminent votre style d’écriture, le choix des mots et même le format du contenu. Il est donc essentiel de comprendre parfaitement pour qui vous écrivez pour rédiger un contenu adapté.

Beaucoup de persévérance

Il y aura des moments dans votre carrière de rédacteur SEO où vous n’aurez tout simplement plus envie d’écrire, mais ne vous inquiétez pas, tous les rédacteurs web passent par là !

La seule façon de surmonter ce sentiment est de persévérer. Dites-vous qu’en tant que rédacteur web votre contenu peut encore être amélioré et que des milliers de personnes lisent et aiment ce que vous écrivez.

Rédigé par

Partager