SEO

Comment concevoir une bonne stratégie de search marketing ?

Algorithme mis à jour régulièrement, balisage sémantique. Une chose est sûre : le search marketing n’est plus ce qu’il était.

Fort heureusement, tous ces changements sont excellents pour les spécialistes du marketing en ligne comme nous. Et lorsqu’on est un bon marketeur honnête qui essaie réellement d’offrir de la valeur sur le marché, on cherche naturellement à construire une base solide pour le succès du search marketing.

En effet, cet outil permet de vous aider à augmenter le trafic de votre site web ainsi que la confiance de vos visiteurs tout en soutenant les autres stratégies de marketing en ligne que vous utilisez.

Dans ces quelques lignes, vous allez avoir un aperçu des méthodes qui fonctionnent actuellement, y compris le jargon que vous utiliserez pour en parler, les outils qui mesureront votre succès ainsi que les métiers qui devraient être associés à votre stratégie de search marketing.

Mais avant de creuser dans les détails, parlons de quelques principes fondamentaux.

 

Le grand dilemme

Tout d’abord, le référencement est un vaste domaine divisé en deux grands camps.

Le côté structurel ou technique. Les adeptes de ce camp se concentrent sur les détails techniques de votre site plutôt que sur la qualité de votre contenu.

Le camp des contenus. Ceux qui sont de ce côté savent comment créer du contenu bien optimisé, créer des liens et augmenter les partages dans les médias sociaux.

 

Quel camp est le meilleur?

Il n’y a pas de concours. Pour réussir dans le search marketing, vous avez besoin des deux. Lorsque vous avez besoin de créer des liens ou d’obtenir plus de backlinks, vous avez besoin d’un spécialiste du contenu SEO. Mais si Google ne semble pas voir ces atouts, et que vous n’êtes pas classé, vous avez probablement des problèmes structurels. Vous avez besoin d’un technicien SEO.

Autre chose à garder à l’esprit : le référencement n’est pas une tâche que l’on fait une seule fois. C’est un travail que l’on doit exécuter régulièrement.

Des centaines et des milliers de sites web se battent constamment pour être positionné n°1 dans les moteurs de recherche pour des mots-clés bien ciblés – et préserver cette position est un peu comme jouer au jeu des enfants «king of the mountains».

Vous pouvez faire tomber le gars qui est actuellement assis sur le trône, mais quelqu’un viendra derrière vous, essayant de vous faire tomber à votre tour une fois que vous y arrivez.

Ce qui signifie que votre contenu doit être affiné, mis à jour et promu pour augmenter dans les pages des résultats des moteurs de recherche (SERPs) et sécuriser votre place au premier rang. En même temps, tout doit aussi fonctionner d’un point de vue technique.

Enfin, la recherche change constamment. L’algorithme de Google n’est pas statique. Il est basé sur l’intelligence artificielle, et il apprend et évolue de plus en plus tous les jours.

En conséquence, les règles changent aussi. Les tactiques que vous utilisez aujourd’hui ne seront pas celles que vous devrez utiliser pour le mois prochain ou l’année prochaine.

 

Les méthodes qui fonctionnent pour une stratégie de search marketing bien faite

La recherche est mobile

Les gens effectuent des recherches à partir de leurs appareils mobiles. Cela signifie que vos pages doivent être facilement accessibles depuis les téléphones et tablettes. Il est important d’adopter un état d’esprit «mobile d’abord».

Aujourd’hui, la recherche est structurelle et technique

Comme mentionné ci-dessus, si votre site n’est pas configuré correctement, Google ne vous verra même pas. Mais une fois vos problèmes structurels résolus, vous vous concentrerez principalement sur le contenu et l’optimisation de base de chaque page.

Pour chaque requête de recherche, Google veut mettre la meilleure page absolue au sommet des SERPs. Votre page doit donc être la plus pertinente et la plus proche de l’intention des internautes.

Comment ?

Vous recherchez les sites qui sont déjà très bien positionnés pour des mots-clés ciblés et vous construisez quelque chose de 10x mieux que ces pages.

Aujourd’hui, la recherche est en « white hat »

Finis les bourrages de mots-clés. Vous devez faire ce que Google veut – et ce qu’il veut c’est offrir une excellente expérience aux utilisateurs.

Aujourd’hui, la recherche est « partout, ça compte »

traffic de recherche sur different plateforme

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous devez bâtir une bonne stratégie de search marketing ? Google, n’est-ce pas ?

Pourtant, aujourd’hui, chaque canal utilisant la recherche dispose d’un algorithme que vous pouvez apprendre et exploiter pour réussir. Cela signifie que vous n’êtes pas limité à l’optimisation pour Google. Il peut aussi être plus rentable pour votre entreprise de se concentrer sur Google Maps ou iTunes, par exemple.

La plupart des autres robots de recherche (pensez à Amazon, Yelp ou Pinterest) sont moins complexes et plus faciles à comprendre que ceux de Google. De plus, il y a probablement moins de personnes en compétition pour leur première place, donc c’est un jeu plus facile à gagner.

Aujourd’hui, la recherche concerne autre chose que le trafic

Quand il s’agit de SEO, nous parlons de souvent de gagner, de classer et de battre la concurrence, de tout faire pour être en première position. Vous pensez que le classement au sommet de Google est votre objectif principal pour le search marketing. Mais c’est faux.

Vous ne pourrez pas payer vos factures avec le rang. En réalité, la vraie question est la suivante : gagnez-vous de l’argent grâce à la recherche ? Or, la raison pour laquelle nous faisons du search marketing est d’obtenir plus de prospects et de ventes, n’est-ce pas ?

Mais comment y arriver ? Voici les 3 stades que vous devez connaître pour une bonne stratégie de SEO.

Les intentions et les contextes

Le SEO commence par les intentions des internautes. Qu’entendons-nous par là? Essentiellement, toute personne qui tape une requête dans la barre de recherches de Google est en quête de quelque chose. Indépendamment des mots-clés qu’ils utilisent, ils ont une intention spécifique.

Mais cette intention existe dans le contexte de ce qu’ils font, de ce qu’ils veulent ou de ce dont ils ont besoin. L’intention et le contexte sont des choses qu’il est primordial de comprendre.

Exemple :

Les gens ont faim et ils sont en route pour chercher un restaurant près d’eux.

Ils ont des symptômes bizarres et sont inquiets. Ils veulent savoir ce qui pourrait les causer.

À chaque fois, demandez-vous : quelle est la perspective de recherches? Pourquoi veulent-ils avoir ces informations ? Ensuite, identifiez les mots-clés qu’ils pourraient utiliser, puis essayez de comprendre l’intention et le contexte entourant ces recherches.

L’idée est d’anticiper leurs besoins. Pour vous aider, faites une recherche rapide sur Google.

Commencez à taper le mot-clé dans Google et regardez les autosuggestions que Google fournit (voir l’image ci-dessous pour un exemple).

autosuggestions que Google fournit

Ces suggestions sont les recherches les plus courantes liées aux mots que vous tapez, et à partir d’eux, vous pouvez deviner ce que les gens recherchent.

Canaux et outils

Une fois que vous connaissez l’information que les gens recherchent et pourquoi ils veulent cette information, vous devez créer un support et un outil unique pour chaque besoin.

Découvrez les types de contenu que vous pouvez créer pour différentes intentions à différentes étapes de l’entonnoir.

 

Optimisation

À ce stade, vous avez créé les contenus pour répondre à des requêtes de recherche spécifiques et vous êtes prêt à les mettre dans leurs canaux appropriés.

Il est maintenant temps de les optimiser pour l’algorithme de recherche de chaque canal et de développer votre plan d’ascension. Pour cela, vous devrez répondre à ces questions :

  • Comment le prospect trouvera-t-il ce contenu?
  • Quelle est la prochaine étape du parcours client?

Le trafic n’est pas votre objectif final, rappelez-vous. Votre but ultime est de créer des prospects et des ventes. Vous devez donc toujours indiquer aux visiteurs quelle est leur prochaine étape, et ces instructions doivent être intégrées au contenu.

Rédigé par

Partager

Découvrir plus d’articles