Facebook Ads

Facebook business suite, nouvel outil de gestion business

Facebook Business Suite est un nouvel outil de gestion multiapplications adapté aux PME. L’objectif de Facebook, c’est d’apporter de la simplicité et un contrôle centralisé pour la gestion de votre contenu sur Facebook, Instagram, et même Messenger.

Voyons de quoi il s’agit, et surtout, ce que cette nouvelle application va pouvoir vous apporter en matière de gestion de social media.

Le Guide Complet pour bien démarrer sur Facebook Ads

Débutant

Le Guide Complet pour bien démarrer sur Facebook Ads

Le Guide Complet pour bien démarrer sur Facebook Ads

Recherche de gain de temps et de simplicité 

C’est au mois de septembre dernier, il y a donc seulement quelques semaines, que Facebook a lancé « Facebook Business Suite », une nouvelle application mobile et une nouvelle interface de bureau qui rassemble la publication, la messagerie et les analyses Facebook et Instagram dans un tableau de bord unique destiné à simplifier la gestion du contenu sur les deux plates-formes.

Créé en priorité pour les petites et moyennes entreprises (PME), Facebook Business Suite va être prochainement disponible pour tout type d’entreprise sur Facebook. Cependant, on voit bien que son usage est clairement destiné aux PME, de par sa focalisation sur les aspects de simplification de la gestion des contenus Facebook et Instagram. WhatsApp n’est pas encore incluse, mais cela devrait être le cas l’année prochaine.

Examinons maintenant en détail les fonctionnalités que Facebook Business Suite propose aux utilisateurs professionnels du géant des réseaux sociaux. 

1-    Vous pourrez dorénavant afficher instantanément les mises à jour : tout le contenu essentiel, comprenant entre autres les messages, alertes commentaires et autres activités sur Facebook et Instagram, et qui nécessitent votre attention en permanence seront visible directement depuis l’écran d’accueil de la suite professionnelle. Ainsi, il vous sera aisé de gérer et de hiérarchiser vos activités professionnelles sur les deux plates-formes à n’importe quel moment de la journée. Vous pourrez par exemple essayez de configurer des réponses personnalisées enregistrées pour les questions courantes et créer des raccourcis pour simplifier vos réponses.

2-    Il deviendra extrêmement facile de partager vos informations et vos annonces avec vos audiences Facebook et Instagram. Pour cela, vous n’avez qu’à rédiger une nouvelle publication dans le fil d’actualité pour Facebook et Instagram. Ensuite, planifiez sa mise en ligne à une heure qui vous convient et qui surtout sera pertinente pour votre audience principale.

3-    Vous serez capable d’obtenir une vue d’ensemble de vos performances et de voir ce qui fonctionne dans votre stratégie en ligne sur Facebook. Pour cela, vous n’avez qu’à cliquer sur l’onglet « Insights », et vous pourrez avoir un aperçu de vos performances en matière de portée, d’engagement, d’interactions, et de publications sur Facebook et Instagram. Ainsi, vous pourrez avoir une idée sur le type de contenu qui plaît le plus aux clients et optimiser vos efforts en fonction des résultats disponibles pour chaque plate-forme.

4-    Avec ce nouvel outil, vous allez forcément développer la taille de votre audience. La nouvelle synergie que va vous procurer Facebook Business Suite va booster vos publications et vos campagnes de publicité. Le résultat ? La visibilité de votre contenu n’en sera que plus grande, ce qui aura pour effet d’attirer plus internautes vers votre business.

Tout en un seul endroit

Selon Rich Rao, le vice-président de Facebook en charge des petites entreprises, cette nouvelle application a été développée afin de satisfaire les entrepreneurs à la tête de PME. Ceux-ci ont en effet fait savoir à Facebook, par le biais de commentaires, qu’ils souhaitaient des outils plus simples et capables de centraliser différentes fonctions, comme le contenu, la messagerie, les publicités et les analyses en un seul endroit. Après les tests effectués sur Facebook Business Suite et les premiers retours positifs des entrepreneurs, Riche Roa a déclaré être agréablement surpris par « la valeur en termes de simplicité qui se dégage de ce nouveau produit », surtout en cette période de crise sanitaire, qui rend le contexte économique et commercial plus tendu.

L’application Business Suite rejoint aujourd’hui plusieurs autres offres Facebook adaptées à ses clients professionnels, notamment Facebook Pages Manager, Facebook Analytics et Facebook Ads Manager. 

Vos premiers pas avec Facebook Business Suite

L’utilisation de cette nouvelle interface/application est en somme assez simple. Il faut au préalable connecter ensemble vos comptes professionnels Facebook et Instagram.

Si vous n’avez pas encore connecté les deux comptes, suivez les étapes ci-dessous, pour savoir comment connecter vos comptes Facebook et Instagram :

  • Pour commencer, ouvrez votre page Facebook.
  • Puis sélectionnez Paramètres/Settings dans le menu supérieur.
  • Ensuite, sélectionnez Instagram.
  • Afin d’ajouter un compte Instagram à votre Page, sélectionnez « Connecter le compte ».
  • Enfin, saisissez le nom d’utilisateur et le mot de passe qui correspondent à votre compte Instagram, puis sélectionnez Connexion/Log in.

Et voilà, c’est aussi simple que ça !

Si vous ne possédez pas encore de compte professionnel Instagram, vous êtes invité à convertir votre compte personnel en un compte professionnel au plus vite.

Comment accéder à Facebook Business Suite depuis votre ordinateur de bureau ? 

Pour accéder à Business Suite sur le bureau, connectez-vous au compte Facebook associé à votre entreprise. Ensuite, si vous êtes éligible, vous serez automatiquement redirigé vers Business Suite lorsque vous visiterez business.facebook.com sur votre ordinateur.

Comment accéder à Business Suite sur votre mobile ? 

Les utilisateurs de l’application « Pages Manager » (gestionnaire de pages) sur mobile verront automatiquement une mention leur indiquant de passer à Business Suite.

Si vous n’utilisez pas l’application Pages Manager, vous pouvez télécharger l’application Facebook Business Suite directement dans l’App Store Android ou iOS.

Alors, que pensent les entrepreneurs qui gèrent une PME au jour le jour de cette nouvelle interface « Facebook Business Suite » ?

Prenons l’exemple d’une jeune femme qui possède une entreprise spécialisée dans l’organisation d’événements autour du vin, à Milton, dans le Wisconsin. Lorsque la pandémie a frappé, Amanda Stelf a dû faire preuve de créativité, en utilisant par exemple Facebook Live pour organiser des événements virtuels et Facebook et Instagram pour communiquer avec ses clients à distance.

Selon Amanda, Facebook Business Suite rend l’analyse des messages postés sur Facebook et Instagram beaucoup plus simple et plus lisible, puisque tout est disponible d’un seul coup d’œil. Il n’est plus nécessaire de rassembler ces informations manuellement. Elle ajoute que la nouvelle interface est capable d’organiser les messages et les commentaires, ce qui facilite vraiment le travail passé à répondre à chacun. Indéniablement, cela va renforcer son engagement et les relations qu’elle a avec tous ses clients et contacts sur les deux plates-formes. 

Enfin, Amanda termine son analyse sur le fait que les outils que procure la nouvelle interface sont utiles et parfaitement conçus pour gérer les pages business à la fois sur Facebook et sur Instagram, avec comme objectif principal que les différents clients soient informés de la même manière et au même moment.

En résumé, cette nouveauté permet aux entrepreneurs d’utiliser Facebook et Instagram plus facilement !

Les autres annonces faites par Facebook pour cette fin d’année

En plus de l’annonce concernant cette nouvelle fonctionnalité qui permet de connecter votre compte Facebook à votre compte Instagram, le géant des réseaux sociaux en a profité pour publier deux sondages en lien avec l’actualité, qui offrent des informations sur les tendances des petites entreprises. Premièrement, le rapport mensuel sur l’état des petites entreprises dans le monde, produit en partenariat avec la Banque mondiale et l’OCDE, a révélé que les entreprises qui réalisent plus de 25 % des ventes en ligne seront plus aptes à enregistrer un volume de ventes élevé cette année et moins susceptibles d’avoir à licencier des employés.

Une deuxième étude détaille l’impact du COVID-19 sur les habitudes d’achat des consommateurs et l’utilisation des outils numériques. Près de la moitié des personnes interrogées ont déclaré avoir dépensé plus d’argent en ligne dans l’ensemble depuis l’épidémie, tandis que 40 % ont augmenté leur utilisation des médias sociaux et de la messagerie en ligne, notamment en ce qui concerne les recommandations de produits, selon Facebook.

En réalité, ces rapports assez optimistes sur l’état des petites entreprises au milieu de la pandémie ne donnent pas une image complète  de la situation. Aux États-Unis, par exemple, des économistes affirment que 60 % des entreprises américaines qui ont fermé en raison du COVID-19 ne rouvriront probablement pas. Et au mois d’août, c’est plus de 160 000 entreprises américaines qui ont dû fermer boutique — un chiffre total calculé depuis le début de la pandémie — soit une hausse de 23 % comparé au mois de juillet.

Ces fermetures pourraient également avoir un impact sur Facebook, car la majorité des annonceurs de Facebook sont des petites et moyennes entreprises. Mais la taille et la stature internationale de Facebook protègent l’application de réseau social de tout cataclysme économique. Car même si les États-Unis perdent de plus en plus de petites entreprises — notamment en raison de leur mauvaise gestion de la pandémie — la grande majorité des annonceurs dans le monde qui travaillent avec Facebook sont situés en dehors des États-Unis.

En dehors de ces analyses économiques et du lancement de Facebook Business Suite, la firme pilotée par Mark Zuckerberg prévoit d’autres nouveautés pour bientôt, notamment le lancement d’un « Data Use Checkup », qui est un « workflow » (échange d’information) annuel pour les développeurs et les entrepreneurs qui travaillent sur la plate-forme de réseau social. Cela devrait permettre de redéfinir les conditions et autorisations d’accès à certains types d’informations et de données. 

Rédigé par

Partager

Découvrir plus d’articles