Startup

Les framework, à quoi ça sert ?

En matière de programmation informatique, un framework, que l’on peut traduire par « infrastructure logicielle » en français, peut être défini comme un outil qui permet de développer des logiciels et de créer des systèmes. Cet outil consiste lui-même en un ensemble de processus, et c’est pour cette raison qu’un framework est défini comme une « abstraction » par les ingénieurs en informatique. L’abstraction, en matière de programmation informatique, c’est le processus de suppression des détails spatiaux ou temporels. Ce qui signifie qu’un framework va avoir la capacité de simplifier la disposition des détails et de ne laisser que les éléments structurels les plus nécessaires pour permettre au système de fonctionner. C’est à la fois un cadre de travail et une boite à outils.

Ecommerce optimisation tunnel et outils

Intermédiaire

Ecommerce optimisation tunnel et outils

Ecommerce optimisation tunnel et outils

Les frameworks sont donc conçus pour gagner du temps et fournir des raccourcis. Il est vrai que vous pouvez créer un site Web très simple ou une application Web moderne sans framework. Il est également vrai que les frameworks sont à bien des égards similaires aux bibliothèques logicielles, appelées en anglais libraries, de sorte que certains confondent même les deux. Pourtant, les deux diffèrent par plusieurs aspects : un framework possède la plupart du temps des caractéristiques génériques, et non pas spécialisées, contrairement aux bibliothèques. De plus, un framework, de par sa conception, est un guide pour ce qu’on appelle l’architecture logicielle (software architecture) et oblige les développeurs à se soumettre à des « patrons de conception » (software design patterns).

Si tout cela n’est toujours pas clair, prenons un exemple plus concret

Imaginez que vous deviez couper un morceau de papier d’une certaine dimension, par exemple un carré de 10 cm par 10 cm. Vous auriez certainement besoin d’une règle et d’une équerre pour tracer la forme carrée de la bonne dimension, puis de ciseaux pour couper un bout de papier de cette dimension. Ou bien, il pourrait s’agir d’une forme plus complexe, comme un morceau de papier en forme de triangle. Néanmoins, il est probable que vous arriveriez à accomplir cette tâche comme vous avez accompli la précédente, en utilisant les bons instruments. Mais, ensuite, supposons que l’on vous demande de couper 1000 carrés ou 1000 triangles de la même dimension. Comment feriez-vous ? Vous fabriqueriez certainement un cadre de la bonne dimension ou un pochoir  en forme de carré ou de triangle pour effectuer cette tâche le plus rapidement possible, en étant le plus précis possible et en produisant le minimum d’efforts. Et bien c’est à ça que sert un framework en matière de programmation. Il condense et optimise la tâche à effectuer encore et encore, puis offre de la place pour le développement d’applications en rapport avec toutes les opérations répétitives ou de routine qui sont effectuées automatiquement.

Les frameworks optimisent le processus de développement et permettent d’utiliser, de modifier et d’intégrer du code qui simplifie le travail. Tous les codeurs connaissent les frameworks, même s’ils ne les utilisent pas toujours.

Il existe plusieurs catégories de frameworks :

Les frameworks technologiques

Ils fournissent une base logicielle standard et générique ; pas nécessairement limitée au développement basé sur les composants. Ce type de framework est également connu sous les noms suivants :

  • Framework pour systèmes informatiques (System infrastructure frameworks), tels que les systèmes d’exploitation, les frameworks de communication, et les frameworks pour les interfaces utilisateur et les outils de traitement du langage. Cette catégorie de framework est principalement utilisée en interne au sein d’entreprises de logiciels, et n’est pas vendue directement aux clients.
  • Frameworks pour l’intégration intergicielle (Middleware integration frameworks)

Ces frameworks sont couramment utilisés pour intégrer des applications et des composants distribués. Les frameworks « middleware » sont conçus pour améliorer la capacité des développeurs de logiciels à modulariser, réutiliser et étendre leur infrastructure logicielle pour fonctionner de manière transparente dans un environnement distribué. 

Les frameworks pour les « web components »

C’est un cadre qui procure aux développeurs une réutilisation simple et globale des codes JavaScript, HTLM, CSS. Il a été développé par le World Wide Web Consortium, fondé en 1994 par l’inventeur du Web, Tim Berners-Lee. Ce framework a pour but de standardiser les technologies Web de base.

Les frameworks d’entreprise/business

Les frameworks d’entreprise fournissent des applications prédéfinies, et des outils de développement pour personnaliser et intégrer ces applications aux applications existantes, ainsi que pour développer de nouvelles applications. Ils peuvent également fournir un composant de type « workflow ».

Parmi les framewoks les plus populaires et les plus utilisés en 2020 par les développeurs Web, citons Symfony, Angular JS, et Ruby on Rails. Pour créer des menus de navigation pour vos applications mobiles, vous pouvez également utiliser un framework de type BootStrap 3.

Rédigé par

Partager

Découvrir plus d’articles