Startup
Temps de lecture
14 min
Partager
Abonnez-vous et rejoignez les +20,000 autres professionnels du marketing

La liste des 27 licornes Françaises avec valorisation (MAJ 09/22)

Publié le - Mis à jour le

Dans le monde des startups, le terme licorne est sur toutes les lèvres. Devenir une licorne est ainsi un objectif à atteindre pour de nombreuses entreprises qui souhaitent bouleverser leur secteur d’activité. Le dynamisme entrepreneurial en France permet au pays d’afficher un nombre record de créations de licornes ces dernières années. Mais concrètement, qu’est-ce qu’une licorne ? Quelles sont les entreprises qui font partie de ce cercle très fermé et quels sont les services qu’elles proposent ? 

Qu’est-ce qu’une licorne ? 

Dans les légendes, une licorne est un animal fantastique possédant un corps et une tête de cheval munie d’une corne au milieu du front. Cette créature est donc a priori rare. C’est la raison pour laquelle, en 2013, Aileen Lee choisit ce terme pour désigner les 39 startups de la Silicon Valley valorisées à plus d’un milliard de dollars. Depuis, ce terme est resté et il est encore utilisé de manière régulière pour nommer ce type d’entreprises. Notons que valorisation et chiffre d’affaires ne sont pas la même chose. Ce n’est pas tant le résultat net qui intéresse ici. Une startup qui a les capacités pour devenir une licorne est suivie de près, car elle possède un potentiel de croissance voire de disruption conséquent.

Pour cette raison, de nombreuses jeunes pousses ambitionnent de devenir à leur tour des licornes pour attirer des financements et réussir à démontrer leur pertinence. Le nombre d’entreprises de ce type augmente rapidement. Ainsi, en 2017, on comptait 269 licornes dans le monde. En 2020, elles étaient 563. Puis, en février 2022, on ne dénombre pas moins de 1000 licornes au niveau mondial. 

Cependant, on peut observer une forte hétérogénéité au sein des licornes, ainsi les 5 plus grosses licornes du monde possèdent des valorisations très importantes :

  • ByteDance : 140 milliards de dollars
  • Stripe : 95 milliards de dollars
  • SpaceX : 74 milliards de dollars
  • Klarna : 45,6 milliards de dollars
  • Canva : 40 milliards de dollars

Les secteurs qui concentrent le plus de licornes sont la Fintech ainsi que le domaine des logiciels et services informatiques. Majoritairement, ces entreprises émergent aux États-Unis pour 50% d’entre elles et en Chine pour 19%. En décembre 2021, les trois pays européens concentrant le plus de licornes étaient le Royaume-Uni, La France et l’Allemagne.

Quelle est leur spécificité ? 

L’élément qui distingue ces entreprises est leur pouvoir disruptif. L’un des meilleurs exemples est Uber. Cette entreprise a su révolutionner la manière de se déplacer dans les grandes villes en offrant un service de véhicules avec chauffeur innovant. L’impact sur son secteur est tel qu’aujourd’hui encore le terme “ ubérisation ” désigne une entreprise qui bouleverse en profondeur les pratiques de son secteur.

Ce dynamisme et cette capacité disruptive émerveillent autant qu’ils agacent. Ainsi, au Royaume-Uni le gouvernement a interdit Uber dans les rues de Londres, sous la pression des taxis traditionnels, forts inquiets par le succès de la société américaine.

De même, en France, la commune de Paris a de nombreuses fois tenté de ralentir l’essor d’Airbnb en menant moult actions en justice. D’autres pays ont quant à eux décidé encore une fois d’interdire purement et simplement ce service.

Malgré cette animosité, les licornes parviennent à établir une croissance soutenable, car ils ouvrent de nouveaux marchés et instaurent des pratiques nouvelles. Ils prennent la concurrence de vitesse, car ce sont les premiers à arriver sur ces nouveaux marchés. On appelle cela le “ First-Mover advantage ”.

L’objectif du gouvernement 

Le gouvernement français ne pouvait pas rester inactif devant l’émergence de dizaines voire de centaines de licornes chaque année dans le monde. En 2019, le président Emmanuel Macron a annoncé un objectif clair : 25 licornes en France d’ici 2025. 5 milliards d’euros étaient alors débloqués dont 3 milliards provenant des groupes d’assurance et 2 milliards du capital-risque.

Le 17 janvier 2022, soit 3 ans avant la date fixée par l’exécutif, l’objectif des 25 licornes était atteint. L’année 2021 fut à cet égard celle d’une accélération sans précédent :

  • 11,6 milliards d’euros d’investissement (+115% par rapport à 2020)
  • 12 nouvelles licornes

De plus, cette dynamique semble se poursuivre, car Exotec, startup de robotique industrielle a levé 335 millions de dollars tandis que Spendesk qui propose une solution de gestion des paiements a de son côté réussi à lever 100 millions d’euros d’investissement. Les entreprises Qonto, Ankorstore et RH PayFit ont elles aussi rejoint les licornes en 2022. Ce sont donc 5 entreprises qui ont atteint le rang de licornes en moins d’un mois. 

Conscient de ce dynamisme sur le continent, le gouvernement souhaite d’ailleurs aller plus loin et vise un nouvel objectif : l’émergence au niveau européen de 10 géants de la technologie dans le cadre de l’initiative Scale-Up Europe d’ici 2030. 

Les 27 licornes françaises : des entreprises qui révolutionnent leurs industries 

En attendant que ce nouvel effort en faveur de l’entrepreneuriat et la technologie porte ces fruits, nous pouvons d’ores et déjà revenir sur les 26 licornes qui composent le riche écosystème de start-ups en France.

Alan 

Alan fait partie des Assurtech, ces startups du monde des assurances qui utilisent la technologie pour innover. Rapidité des remboursements, interface simple d’utilisation, téléconsultation via une application mobile, Alan bouscule les codes du genre. En effet, la startup simplifie tout en améliorant l’assurance santé des entreprises. 

De l’indépendant aux grandes entreprises, en passant par les PME, Alan a réussi à convaincre 14 000 entreprises à souscrire à ses services.

Ankorstore

Créé en septembre par quatre acteurs du secteur de l’e-commerce : Pierre Louis Lacoste, Nicolas d’Audiffret, Nicolas Cohen et Mathieu Alengrin, Ankorstore propose une plateforme de mise en relation à destination des petits commerçants. Ces derniers peuvent ainsi facilement contacter des fournisseurs pour élargir leur offre commerciale. 

Au total, ce sont plus de 200 000 détaillants indépendants et 15 000 marques qui sont présents sur la plateforme. Les secteurs concernés sont divers allants de la maison, la beauté en passant par l’épicerie ou l’univers de la mode. 

Back Market

Le site internet Back Market met l’économie circulaire au centre de ses préoccupations. En effet, la licorne propose des appareils reconditionnés et vérifiés par des experts. 

Ces produits sont proposés par différents vendeurs que Back Market héberge sur sa plateforme. Les performances des vendeurs sont vérifiées en temps réel pour garantir aux clients des prestations qualitatives et des appareils fonctionnels.

BlaBlaCar

Depuis 2003, le site BlaBlaCar met en relation des individus pour qu’ils partagent un trajet dans le cadre du covoiturage. Ainsi, un conducteur peut proposer sur la plateforme un ou plusieurs sièges vacants à d’autres voyageurs. 

Les voyages sont optimisés pour que les sièges vides soient remplis. L’objectif est autant de faciliter le transport que de réduire l’impact carbone des trajets quotidiens ou occasionnels. Dans les faits, les trajets réalisés sur BlaBlaCar permettent chaque année d’économiser 1,6 million de tonnes de CO2.

Aujourd’hui, plus de 100 millions d’utilisateurs peuvent ainsi partager des trajets en voiture ou en bus dans 22 pays.

Contentsquare

Plateforme d’analyse de l’expérience client sur internet fondée par Jonathan Cherki, Contentsquare propose d’accompagner les entreprises dans la compréhension des comportements clients. Pour atteindre cet objectif, Contentsquare analyse la manière dont les utilisateurs interagissent avec les applications ou les sites internet. Les mouvements de doigts et de souris sont ainsi analysés puis transformés en KPIs pertinents.

Via un tableau de bord accessible et intuitif, les clients peuvent ainsi piloter plus efficacement leur activité. L’utilisation de cette solution permet d’augmenter l’engagement, réduire les coûts ou bien encore maximiser le taux de conversion. 

Deezer 

Service de musique en streaming créé en 2007 par Daniel Marhely et Jonathan Benassaya, Deezer propose 90 millions de titres sur sa plateforme. L’entreprise propose un service gratuit, financé par la publicité, ainsi qu’un service payant, sans publicités.

Au Q2 2021, Deezer possédait 2% des parts de marché mondial du streaming musical. Elle est donc en léger recul du fait de l’arrivée croissante de nouveaux acteurs sur le marché.

DentalMonitoring

DentalMonitoring propose des solutions connectées à destination des professionnels de l’orthodontie. Avec une simple photo prise par les patients depuis un smartphone, un algorithme est capable de détecter 130 observations orales concernant l’hygiène bucco-dentaire, les pathologies gingivales ou les mouvements des dents. La solution DentalMonitoring permet aussi de réaliser des simulations 3D permettant aux patients d’observer leur dentition avant et après les soins apportés par le professionnel de santé.

Ce service propose donc de simplifier et d’accélérer la prise en charge des patients tout en augmentant le taux de conversion.

Doctolib 

Fondé en 2013 par Stanislas Niox-Chateau, ce service de réservation en ligne permet de mettre en relation des patients et des professionnels de santé. La plateforme compte 60 millions de patients et 300 000 personnels de santé. Doctolib permet aux médecins de gagner du temps tout en leur donnant une meilleure visibilité sur leur emploi du temps. Les patients quant à eux peuvent en quelques secondes réserver un rendez-vous via leur smartphone.

Durant la pandémie de la Covid-19, Doctolib a réussi à démontrer toute sa pertinence en aidant l’État à mettre en place des millions de rendez-vous pour la vaccination. 

Exotec

Exotec a été créé par les co-fondateurs Romain Moulin et Renaud Heitz. C’est en apprenant qu’Amazon rachète les robots KIVA que le géant va conserver exclusivement pour ces entrepôts, qu’ils décident de leur lancer leur solution de robotique. Plus qu’un simple robot, Exotec est un système robotisé de préparation de commandes. Il est basé sur une flotte de robots capables de se déplacer en 3 dimensions dans les entrepôts de stockage. Cette innovation permet de multiplier la densité de stockage par 5 si on la compare à la méthode de picking sur étagère.

Déjà disponible dans une dizaine de pays, Exotec affiche un chiffre d’affaires impressionnant qui double chaque année. 

IAD

L’entreprise IAD, forte de 300 collaborateurs répartis dans 6 pays et d’un chiffre d’affaires 2021 de 405 millions d’euros, veut digitaliser l’expérience immobilière. C’est en 2008 que le groupe IAD a été fondé par Jérôme Chabin et Malik Benredjal. Ici, les agences sont dématérialisées. Les clients sont accompagnés par un conseiller en ligne qui les aide à concrétiser leur projet immobilier. 

Estimer, acheter, louer ou vendre, pour chaque projet, le client est mis en relation avec les experts indispensables pour atteindre ses objectifs.

Ivalua

La plateforme de gestion des dépenses Ivalua a été créée en 2000. La proposition est de centraliser toutes les dépenses et les fournisseurs dans un seul et même lieu. À la clé, une optimisation de l’efficacité et une réduction des coûts. 

La digitalisation et l’automatisation des processus accompagnent la croissance des entreprises tout en proposant une plateforme sécurisée pour les données dotées des dernières technologies comme un assistant virtuel intégré.

Ledger

Les cryptomonnaies ont le vent en poupe et cela n’a pas échappé aux fondateurs de Ledger : Éric Larchevêque et Thomas France. En 2014, ils fondent Ledger pour sécuriser la détention et les transactions en cryptomonnaies. L’entreprise propose ainsi des porte-monnaie de cryptomonnaies physiques pour les particuliers ou les entreprises.

Ledger compte aujourd’hui près de 4 millions de clients dans le monde. Leur prochain produit ? Une carte bancaire pour réaliser des achats en cryptomonnaie dans plus de 50 millions de boutiques physiques et magasins en ligne.

Lydia

Lydia est une application pour gérer son argent au quotidien. Elle permet de recevoir des paiements, dépenser, investir ou épargner son argent sans devoir quitter sa banque. Deux offres sont disponibles Lydia Bleu et Lydia Noir correspondant à différents niveaux de prestations. Lydia propose des cartes bancaires physiques utilisables en magasin ou sur internet.

L’objectif est de simplifier l’utilisation des produits bancaires via une interface fluide et ergonomique. L’équipe de Lydia compte ainsi dépoussiérer la banque en offrant des services performants et une équipe réactive.

ManoMano

En 2013, Philippe de Chanville et Christian Raisson créent ManoMano. Ils désirent alors révolutionner le secteur du bricolage en utilisant les possibilités offertes par le numérique. La plateforme ManoMano propose plus de 10 millions de références. Les clients, qu’ils soient débutants ou confirmés, ont accès à l’ensemble des outils et matériaux nécessaires à leurs projets de bricolage. 

Devenu le leader européen dans le secteur, ManoMano compte 800 collaborateurs répartis sur 6 marchés. 

Meero

L’ambition de la licorne Meero est de simplifier la vie des photographes. Ces derniers peuvent alors se concentrer sur leur passion, car Meero se charge de toutes les tâches chronophages telles que la prospection, la facturation ou le recouvrement. 

De plus, la plateforme permet aux entreprises de commander un ensemble de visuels, réalisés par l’un de 60 000 photographes partenaires. 

Mirakl

Adrien Nussenbaum et Philippe Corrot créent Mirakl en 2012. L’idée est d’accompagner les entreprises dans leur transformation numérique en adaptant leur business model aux nouvelles contraintes du marché. Cette plateforme SaaS permet ainsi aux entreprises des secteurs B2B ou B2C de développer des marketplaces. 

Depuis 2012, Mirakl a aidé à concevoir plus de 300 marketplaces. Différentes entreprises ont aussi pu modifier leur organisation et booster leur rentabilité.

OVH Cloud

OVH est leader du cloud européen. Depuis 1999, l’entreprise fournit des prestations de cloud privé et public, d’hébergement mutualisé et de serveurs dédiés sur plus de 140 marchés dans le monde. Plus de 400 000 serveurs répartis dans 33 datacenters sur 4 continents font d’OVH un acteur incontournable du secteur. 

PayFit

Depuis 2015, l’ambition de PayFit est de simplifier les démarches administratives en proposant une solution de gestion de la paie qui soit à la fois fiable et automatisée. Son utilisation permet de diviser par 2 le temps alloué aux tâches relatives à la gestion de paie. En plus de ces fonctionnalités, PayFit permet aussi de gérer les déclarations sociales, les congés ou les absences. 

PayFit a réussi à convaincre 6500 clients de la pertinence de sa solution, ce qui lui permet de posséder 4 bureaux en Europe.

Qonto

L’entreprise Qonto a été fondée en 2016 par Alexandre Prot et Steve Anavi. Elle propose un ensemble de services financiers pour les entrepreneurs et petites entreprises. Aide à la création d’entreprise, compte en ligne et outil de comptabilité, les professionnels accèdent aux services essentiels à la gestion de leur activité au quotidien. 

La dernière levée de fonds d’un montant de 486 millions d’euros en janvier 2022 a fait de Qonto la licorne la plus valorisée de France. Sa valorisation est en effet aujourd’hui estimée à 4,4 milliards d’euros.

Shift technology

Fournissant des services aux assurances, Shift technology optimise et automatise les décisions grâce à l’intelligence artificielle. Concrètement, cet outil aide à détecter tous types de fraudes à l’assurance grâce à des scénarios et des indicateurs de fraude détaillés. L’automatisation de la prise en charge des sinistres permet aussi d’accélérer la prise en charge de la demande client.

Sorare 

Sorare est un jeu de football basé sur la technologie NFT. Lancé en 2019 par Nicolas Julia et Adrien Monfort, il repose sur la technologie blockchain. Les joueurs peuvent acheter, vendre ou échanger des joueurs virtuels via des cartes de joueurs numériques. 

Sorare a notamment signé des accords de licence avec plus de 70 clubs de football et la ligue de football espagnole. 

Spendesk

Cette licorne propose à ses clients un outil pour gérer les dépenses des collaborateurs. Les règles de dépenses peuvent être intégrées à Spendesk pour assurer une traçabilité des échanges. Il est donc possible d’accéder à une visibilité en temps réel et une sécurisation des dépenses des différents collaborateurs.

Les équipes acquièrent ainsi plus d’autonomie grâce à la flexibilité des moyens de paiement et le remboursement rapide de notes de frais.

Swile 

C’est en 2016 que Loïc Soubeyrand fonde Swile. Cette solution pour entreprise met à disposition des collaborateurs une application et une carte bancaire. Swile permet de centraliser différents comptes et peut aussi intégrer les chèques restaurants ou les cartes cadeaux. En parallèle, l’application Swile est capable d’envoyer aux collaborateurs des sondages pour maintenir la cohésion des équipes et améliorer leur engagement. 

Veepee

Veepee est une entreprise d’e-commerce. Via son site internet, elle propose régulièrement des ventes privées en ligne. Des entreprises partenaires s’associent à Veepee pour écouler les stocks via des ventes éphémères. En outre, certaines marques, comme Spring Court ou Antik Batik, proposent des collections conçues exclusivement pour la plateforme.

Vestiaire Collective

Le site de dépôt-vente en ligne Vestiaire Collective est spécialisé dans les domaines du luxe et de la mode. Le projet des fondateurs est de permettre aux clients de s’offrir des articles de seconde main qualitatifs et au meilleur rapport qualité prix. Chaque article est authentifié par une équipe d’experts. 

Voodoo

Éditeur de jeux vidéo mobiles, Voodoo a été fondé en 2013 par Laurent Ritter et Alexandre Yazdi. En 2015, un studio de développement a été créé en 2018 en Allemagne. Ensuite, Voodoo a acquis en 2021 Beach Bum, un studio de développement israélien, spécialisé dans le jeu mobile. L’entreprise a lancé plus de 100 jeux et affiche un total de 300 millions de joueurs actifs mensuels. 

EcoVadis

Le développement des licornes en France

Comme nous pouvons le constater, le nombre de licornes dans l’hexagone ne cesse d’augmenter. De plus, de très nombreux secteurs sont concernés tels que l’assurance, le transport, l’informatique, la santé ou bien encore la robotique. Si les pouvoirs publics et les investisseurs privés continuent de soutenir les startups, il est possible que la France devienne le premier pays européen en termes de licornes.

En février 2022, le Royaume-Uni faisait encore la course en tête avec 37 licornes. Toutefois, la tendance pourrait s’inverser dans les prochaines années. Quoi qu’il en soit, le dynamisme européen est un élément très positif pour la croissance des entreprises et l’innovation sur le continent. 

Abonnez-vous et rejoignez les +20,000 autres professionnels du marketing

Laissez vos commentaires

0 commentaire

Découvrir plus d’articles