Marketing

Native advertising (publicité native) – Un nouvel outil dans l’arsenal marketing

En matière de publicité en ligne, ce ne sont pas les techniques et les stratégies qui manquent.

Certaines techniques sont flagrantes et dérangent parfois les cibles en étant trop intrusives et gênantes.

Il existe en revanche, d’autres stratégies plus discrètes, dont l’efficacité est non négligeable.

Parmi ces formes de publicité discrète se retrouve la publicité native, une stratégie de plus en plus exploitée en marketing digital.

Il se peut que vous ayez déjà exploité cette technique publicitaire sans vous en rendre compte.

Découvrez les détails dans les lignes qui suivent.

La publicité native : qu’est-ce que c’est ?

Le native advertising, qui est traduit littéralement par publicité native en français, a débarqué sur internet en 2012. Cette technique publicitaire n’a pas mis longtemps pour faire parler d’elle.

Bien que ses utilisateurs craignent le mélange de genre, la publicité native est aujourd’hui adoptée par tous les sites de presse qu’ils soient modernes ou traditionnels.

Pour mieux comprendre le sens de l’expression native advertising, il faut commencer par décortiquer chaque mot.

Le terme « advertising » se rapporte à la publicité tandis que le mot « native » désigne le genre de cette récente forme de publicité.

En effet, il s’agit d’un nouveau type de publicité qui se fond dans le contexte de diffusion.

En quelque sorte une forme de publicité caméléon.

native advertising

Ainsi, les lecteurs le voient comme un contenu à part entière.

Le native advertising désigne donc un contenu en ligne sponsorisé qui va s’adapter à la forme du support et respecter sa ligne éditoriale.

Résultat, l’attention des cibles est mieux captée, car la technique publicitaire est discrète et non dérangeante.

La plupart du temps, les lecteurs considèrent les textes publicitaires comme de véritables contenus éditoriaux.

Les premières publicités natives ont été développées sur des supports associés à internet avant que les éditeurs traditionnels prennent le relais.

C’est ainsi que des tweets sponsorisés, des vidéos in stream sur YouTube, des bannières sponsorisées ou encore des posts Facebook ont fait leur apparition dans le fil d’actualité de réseaux sociaux qui sont les nouvelles formes de la publicité native.

exemple native advertising

Il se peut que les cibles ou les lecteurs identifient le caractère publicitaire des posts via une indication « sponsorisée » ou « ad », mais la publicité native reste appréciée pour son format discret et moins intrusif.

Comme elle n’interrompt pas le rythme de lecture et s’insère sans rupture dans d’autres contenus, les lecteurs ne trouvent pas d’intérêt à la zapper à l’inverse des autres formats publicitaires traditionnels comme les bannières d’où l’expression banner blindness.

Les internautes accordent leur attention à la publicité native et parfois, ils ne remarquent même pas qu’il s’agit d’un contenu sponsorisé.

Il est important de préciser que l’efficacité du native advertising repose sur la création de contenus bien ciblés et à réelle valeur ajoutée.

De plus en plus d’annonceurs exploitent cette nouvelle forme de publicité.

Comment se présente la publicité native ?

La publicité native peut avoir plusieurs formes au niveau de son contenu éditorial, de son visuel et de la plateforme sur laquelle elle va être exploitée.

C’est pour cette raison qu’on recense différents types de publicité native en fonction selon le contexte.

Parmi les plus courants se retrouvent :

➥  Les annonces sponsorisées

Les annonces sponsorisées qui sont diffusées sur les réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook sont des publicités natives.

Ces annonces intégrées dans le fil d’actualités adoptent le même style d’écriture que les autres contenus du site d’information.

Le native advertising associée aux moteurs de recherches

Dans les résultats de recherche sur les moteurs, se trouvent des annonces payantes (publicité Google adword par exemple ou autres SEA) ce type d’annonces est créées un peu comme de la publicité native.

Car les résultats de recherche avec les publicités et les résultats organiques sont plutôt similaires, constatez par vous même :

résultats de recherche avec les publicités

Ces annonces doivent néanmoins intégrer un lien qui pointe vers un contenu pertinent ainsi que des mots-clés précis pour des soucis de référencement sur Google.

L’effet naturel s’efface rapidement et les lecteurs s’aperçoivent qu’il s’agit d’annonces payantes.

Le publi-reportage

La publicité native est une forme de publireportages qui se présente aussi comme un contenu éditorial, la différence c’est que la publicité native s’incère à l’intérieur d’un contenu non publicitaire et pertinent pour le lecteur.

Les formes de native advertising ?

Lorsque le contenu associé à la publicité native s’intègre au flux d’informations, on dit qu’il s’agit d’une publicité « in-feed ». L’intégration se fait ici en reprenant la forme de l’environnement éditorial.

La publicité native reçoit différentes dénominations en fonction du support utilisé. Dans le cas où elle est utilisée à travers les réseaux sociaux, on parle d’in-feed social.

On trouve également une forme plus aboutie de la native advertising qui n’est autre que l’in-feed éditorial. Il s’agit d’une vidéo ou d’un article créé spécialement pour l’annonceur.

Qui plus est, lorsque la publicité native redirige vers une page externe et plus souvent vers le site de l’annonceur, on parle d’in-feed externe.

Les contenus utilisés dans le cadre du native advertising peuvent prendre plusieurs formes.

Parmi les plus courantes s’alignent :

  Les promoted listing

Les promoted listing désignent des contenus visant la comparaison de produits ou services et s’intègre au design et à l’expérience utilisateur.

  Les liens commerciaux sponsorisés

Ce sont les liens qui apparaissent dans les résultats des moteurs de recherche qui répondent aux caractéristiques de la publicité native.

  Les billets sponsorisés

À travers les principaux réseaux sociaux, les billets sponsorisés prennent la forme de contenus qui s’intègrent au fil d’actualité. Ils peuvent aussi se manifester sous forme d’images ou de vidéos sponsorisés lorsqu’ils sont diffusés sur des supports comme Pinterest ou YouTube.

  Les articles de fond, enquêtes ou dossiers

Ce sont les articles qui font l’objet d’une publication dans la presse web.

Ils sont également sponsorisés par une marque. On retrouve aussi le guest bloging qui n’est pas vraiment considéré comme de la native advertising mais plutôt comme du contenu sponsorisé.

  Les custom content

Ce sont des contenus sur mesure qui ont été créés spécialement par l’éditeur pour l’annonceur.

  Les modules de recommandation

Le native advertising constitue ici un dispositif de partage de liens et prend la forme d’encadrés publicitaires ou de bannières publicitaires.

Les contenus associés à la publicité native peuvent être répartis en deux catégories à savoir les contenus à forte valeur ajoutée et les contenus purement promotionnels.

Les contenus à forte valeur ajoutés peuvent véhiculer une information, divertir ou présenter un service.

Ce sont des contenus qui mettent en avant les valeurs de la marque ou encore les particularités du produit.

Que la native advertising apporte de la valeur ajoutée ou qu’il soit purement professionnel, son contenu peut prendre la forme de vidéos, d’images, de textes, de photos, de playlist ou encore de vidéo.

Dans le fil d’actualités de Facebook, la publicité native prendra la forme d’un statut ou d’un simple post avec la mention « sponsorisée ».

Dans un blog, le contenu associé aux natives advertising sera un billet accompagné de la mention indiquant qu’il s’agit d’une publicité.

Sur Twitter, ce sera juste un lien sponsorisé tandis que sur un site d’information, le contenu prendra la forme d’un article sponsorisé.

Il existe bien d’autres formes sous lesquelles la publicité native peut se décliner et celles citées ici constituent un exemple.

Comment fonctionne le native advertising ?

À la différence des bannières publicitaires classiques, le native advertising réclame une diffusion dans le cadre d’une campagne publicitaire autochtone. De plus, il doit se fondre dans les contenus du site dans laquelle il va être diffusé.

Certes, les publicités natives font l’objet d’une diffusion automatique par un serveur publicitaire tout comme les publicités normales sur le réseau display par exemple, cependant l’effort fournit pour garantir leur efficacité est considérable.

Contrairement à une publicité classique, la publicité native implique la création d’un contenu qualitatif et sa diffusion et son optimisation ne doivent pas être prises à la légère.

La clé du succès étant de se fondre dans la masse comme notre caméléon.

L’importance du contenu dans la publicité native

Le contenu se trouve au centre de la publicité native.

Ainsi, vous devez y concentrer vos efforts en adoptant une stratégie de contenu efficiente.

Toute création de content marketing repose sur ce même principe, mais dans la publicité native, le contenu est garant de son efficacité.

Vous pouvez utiliser plusieurs types de contenu dans le cadre de la publicité native, les vidéos, les images ou encore les podcasts.

Toutefois, votre choix du format publicitaire dépend du type de site sur lequel vous allez diffuser votre publicité.

Afin que la publicité native soit un succès, misez sur un contenu captivant et qualitatif.

Privilégiez la valeur ajoutée apportée aux internautes sur la marque de l’entreprise.

Ainsi, les lecteurs auront envie de partager votre contenu et apporter à l’annonce un caractère viral.

En plus de préserver votre intégrité, vous gagnerez une large audience et vos objectifs seront atteints.

Comment identifier la plateforme adaptée à son contenu ?

Après avoir créé un contenu qualitatif dans le cadre de la publicité native, vous devez identifier la plateforme de diffusion adéquate.

En fonction de la technologie que vous utilisez, cette étape peut se faire automatiquement.

Certaines agences peuvent vous proposer de placer vos contenus sur des canaux pertinents via le Native Adsiver.

Il s’agit d’agences disposant de réseaux publicitaires spécifiques comme Taboola.

À travers ces réseaux, les publicités natives sont facilement associées à des contenus s’y rapportant.

On trouve même des systèmes qui permettent de faire concorder les accroches, les publicités natives se fondent ainsi totalement à leur environnement.

Comment réussir sa campagne de native advertising ?

Dans le cadre de la publicité native, il ne suffit pas de lancer une publicité pour obtenir le résultat escompté. Comme dans toute campagne publicitaire, le native advertising doit reposer sur des critères bien définis et nécessite un travail continu d’optimisation.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il faut exploiter de nombreux outils analytiques en vue d’optimiser et pour une meilleure gestion de son budget.

Tout doit être optimisé dans le cas d’un contenu associé à la publicité native pour ne citer que le titre, le chapeau et le corps du texte.

Plusieurs méthodes s’offrent à vous pour créer des contenus de bonne qualité, mais elles sont payantes.

Si vous ne souhaitez pas recourir à ces méthodes, voici les critères sur lesquels vous devez vous baser pour créer une publicité native efficiente :

➥  Créez un contenu pertinent

Votre contenu sera pertinent s’il répond aux attentes de vos lecteurs (cibles) et si le sujet traité est intéressant.

Pour ce faire, vous pouvez exploiter la publicité en temps réel et proposer automatiquement des contenus liés aux sujets consultés récemment par vos cibles.

➥  Intégrez votre contenu à l’environnement du site

Votre contenu ne doit pas casser le rythme de lecture des internautes. Au contraire, il doit s’y fondre totalement afin que les internautes ne s’aperçoivent pas qu’il s’agit de contenus sponsorisés.

Si votre contenu ne gêne pas les lecteurs, il pourrait bien attirer leur attention.

➥  Misez sur la transparence

Ne négligez pas la transparence de vos contenus, car certains internautes prendront le temps de vérifier l’origine des contenus qu’ils lisent.

Si vous respectez ces critères, votre campagne de publicité native générera un taux de clics important ainsi qu’un taux d’engagements non négligeable.

Quels sont les avantages à utiliser le native advertising

L’exploitation de la publicité native implique des dépenses non négligeables comme pour toutes les opérations de publicités numériques sur les réseaux.

Cependant, ces dépenses peuvent être rapidement amorties si vous parvenez à obtenir un retour sur investissement positif.

Dans certains cas le ROI pourrait même devenir plus conséquent vis-à-vis de la publicité classique.

➥  Voici quelques-uns des avantages que vous pouvez obtenir avec le native advertising :

 Des contenus adaptés aux habitudes de lectures des utilisateurs

 Un meilleur ciblage des clients potentiels

 Des Contenus utiles aux lecteurs, car ils se rapportent aux thèmes du site

 Des Publicité discrète et subtile

 Une meilleure efficacité sur les appareils mobiles

L’intégration naturelle qui est la caractéristique de la publicité native garantit entre autres son efficacité.

Non seulement elle sera plus facile à remarquer, mais les utilisateurs n’hésiteront pas à cliquer dessus par leur propre chef tout simplement parce que le contenu les intéresse.

Il est important de noter que la publicité native est bien différente des formats publicitaires classiques tels que les pop-up et les bannières.

Ces derniers sont souvent négligés par les internautes qui peuvent les trouver ennuyeux.

En revanche, la publicité native permet de générer un taux de clics élevé grâce à ses formats natifs.

De plus, les annonceurs qui utilisent ce type de campagne publicitaire obtiennent une meilleure image et le message publicitaire qu’il véhicule est en règle générale plus facilement acceptée.

À noter que le contenu d’une publicité native est à la fois informatif et divertissant.

Ce type contenu qualitatif est souvent mieux partagé par les internautes à travers les réseaux sociaux ou encore auprès de leurs connaissances.

Rédigé par

Partager

Découvrir plus d’articles