Rédigé par

Etienne Alcouffe

Le métier de social media manager: études , diplôme, salaire et plus

janvier 13, 2020

Le social media manager est un poste de plus en demandé par les entreprises et startups d’aujourd’hui.

 

Véritable atout pour les organisations qu’ils représentent, il est le spécialiste des médias digitaux de l’entreprise.

 

Responsable des réseaux sociaux sur l’ensemble des aspects, le manager des médias sociaux est souvent comparé aux Community management, ce n’est pourtant pas tout à fait la même chose.

 

Souvent engagé à temps plein pour l’entreprise, le social media manager est un profil montant que nous avons décidé de décortiquer.

 

 

Préambule : l’importance de la présence sur les médias sociaux

 

 

Toutes les entreprises dignes de ce nom se doivent d’avoir une présence soignée sur les différents médias sociaux.

 

Lorsque l’on parle de médias sociaux on entend réseau social et donc : Facebook, Twitter, LinkedIn, YouTube et Instagram et autres, il est vrai que les réseaux sociaux les plus populaires sont des médias sociaux, mais lorsque l’on parle de « media » le concept est beaucoup plus large et englobe par exemple les plateformes de blogging, les plateformes de collaboration comme Slack et les médias de messaging comme Skype.

 

Les entreprises qui se donnent les moyens d’apparaître correctement sur la toile doivent ainsi dans ce contexte ouvrir des postes ou engager des indépendants pour la gestion de leurs médias.

 

 

Stratégie de présence numérique de l’entreprise

 

 

Afin de garder la main, assurer une présence sur les réseaux est aujourd’hui un essentiel.

 

Si vous n’êtes pas présent sur les réseaux, vous laissez les autres construire une présence qui pourrait vous être en définitive néfaste.

 

 

Gestion de la e-reputation

 

 

Nous avions publié un article il y a quelques mois sur la e-reputation, celui-ci vous donnait les meilleures informations pour que votre présence sur le net soit la plus qualitative possible.

 

Lorsque la tâche devient trop rude et que vous inspirez à réaliser d’autres actions plus productives au sein de votre entreprise, l’embauche d’un social media manager peut vous permettre de déléguer ces obligations souvent chronophages.

 

Un SMM sera chargé de veiller en permanence que tout ce qui est dit de l’entreprise sur internet soit conforme à l’image de marque que celle-ci souhaite véhiculer.

 

L’e-réputation de l’entreprise est très vaste et s’étend aux messages sur twitter en passant par les avis et forums de discussions, le manager des médias sociaux devra donc avoir les yeux et les oreilles partout en assurant de la disponibilité.

 

 

La stratégie social media

 

 

La stratégie de communication sur les médias sociaux doit en amont être organisée, l’entreprise peut décider de déléguer complètement sa stratégie à une agence de communication ou marketing ou encore procéder à l’embauche de personne compétente, expérimentée et en phase avec les nouvelles tendances.

 

La fonction de manager des médias sociaux assume ses compétences, mais c’est souvent un travail collectif en étroite collaboration avec la direction stratégique qui se met en place dans les entreprises et startups.

 

 

Cumuler avec les fonctions de Community Manager

 

 

Le social media manager doit également être un super Community manager, le CM est un spécialiste de la communauté, il est l’interface et l’animateur entre les membres de la communauté et l’entreprise qu’il représente.

 

Chargé de publier du contenu engageant, un community manager performant, travaille souvent au sein du département digital Marketing > Le media manager doit établir une stratégie plus globale avec des objectifs incluants les réseaux sociaux sur lesquelles l’entreprise est présente.

 

 

Culture des outils de mesure d’audience et de statistiques

 

 

être en capacité de mesurer précisément les différentes métriques relatives aux médias sociaux est un autre aspect de la fonction d’un Social Média Manager. En ayant conscience des enjeux et des actions menées, un bon SMM devrait se remettre en question et faire parler les chiffres.

 

Sans être directement dans le retour sur investissement pur et dur comme pourrait l’être un responsable SEA, le manager des médias sociaux regardera avec attention les données chiffrées sur le taux d’engagement, le nombre d’abonnées, le nombre d’affichages, la portée de la page Facebook, l’engagement des tweets et bien d’autres éléments très importants. On parle aussi de la maîtrise des KPI [Indicateurs clés de performance].

 

L’objectif d’analyser les chiffres est de permettre à l’entreprise de définir plus précisément sa cible et de mieux la comprendre. Une meilleure compréhension des audiences est particulièrement utile quand il s’agit d’affiner un ciblage lors des campagnes publicitaires.

 

Google Analytics, Facebook Analytics, Hootsuite et autres outils ne doivent pas avoir de secret pour un bon manager social media.

 

 

Créateur ou donneur d’ordre de contenu

 

 

Le social media manager peut être directement créateur de contenu ou se positionner comme chef de projet pour commander des contenus de qualité à des indépendants (free-lances) ou entreprises.

 

Le contenu à une importance cruciale dans la stratégie de marketing digital des entreprises 2.0, on parle d’inbound marketing et de stratégie de contenu un peu partout sur la toile, et se doter de créateur de contenu dans l’entourage d’une entreprise connectée n’est plus un choix mais une vraie nécessitée.

 

Le SMM ( social media manager ) peut donc avoir la casquette de créateur en devenant rédacteur ou publicateur web, mais se positionne souvent comme donneur d’ordre et commande ces contenus à des intervenants extérieurs.

 

La raison étant que la création de contenu est très chronophage et nécessite des compétences élargies spécifiques.

 

C’est en revanche le manager des médias sociaux qui définit le calendrier et souvent la ligne éditoriale des contenus qu’il commande, c’est en quelque sorte le rédacteur en chef de l’entreprise pour laquelle il travaille.

 

 

Maîtrise de l’environnement digital de l’entreprise de bout en bout

 

 

La présence digitale d’une entreprise inclut un panel d’action large et varié comme la publicité, les réseaux d’influence, l’optimisation au référencement naturel (seo), les tendances du web. On ne demande pas à un manager media de maîtriser chacun de ses aspects sur le bout des doigts, mais celui-ci doit les comprendre pour mettre une place une stratégie social en phase avec les différentes actions de ses collaborateurs.

 

Souvent en marketing digital, les actions se révèlent complémentaires et doivent rentrer dans une vision d’ensemble. Les grandes entreprises qui ont la chance d’avoir plusieurs services en leurs seins doivent d’ailleurs en permanence échanger pour que chacune des actions mène à une stratégie globale efficiente.

 

Un spécialiste des médias sociaux devra prendre sa part et ajouter sa pierre à l’édifice de concert avec les autres acteurs de l’entreprise.

 

 

Communication de crise : le manager des médias sociaux en première ligne

 

 

Scandale dans l’entreprise ? Mauvaise publicité ? C’est souvent le Social Media Manager qui est en première ligne et qui doit éteindre les incendies sur les réseaux dont il a la charge.

 

C’est aussi chez lui que la pression sera à son apogée et une bonne gestion des moments de crise sera appréciée par la direction qui saura ainsi reconnaître sa maîtrise des différents réseaux.

 

En social media management, la communication de crise doit permettre de débloquer certaines situations en communiquant sur les faits et surtout en évitant de faire l’autruche.

 

Il n’y a rien de pire que de laisser se déverser de fausses informations sur les réseaux sociaux.

 

En décidant de communiquer rapidement, les entreprises contrôlent mieux la situation en donnant des réponses à la hauteur de la gravité de la crise rencontrée.

 

Choisir le bon réseau et savoir parler à sa communauté en restant toujours fidèle aux valeurs de l’entreprise est la clé du succès.

 

Le métier de social media manager : les Études et la formation pour le poste de social media

 

Le social media manager a normalement fait des études supérieures et peut se prévaloir en règle générale d’une formation bac + 5 ou équivalent, les formations liées aux marketings numériques sont évidements les plus prisés par les recruteurs.

 

Voici une petite liste de diplôme pouvant permettre l’accès aux postes de Social Media Manager :

 

  • Bachelor marketing digital et réseaux sociaux.
  • LP marketing digital
  • Bachelor digital e-business
  • LP ATC : référenceur et rédacteur web
  • LP e-commerce et marketing numérique
  • LP commerce en ligne
  • master spécialisés en management, marketing/webmarketing
  • MBA communication digitale et community management
  • MBA web technologies et e-commerce
  • MBA luxury brand marketing and international management
  • diplôme d’école de commerce

 

La rémunération d’un manager/responsable des médias sociaux :

 

Comme pour la plupart des métiers, les salaires sont établis en fonction de l’expérience, Un débutant touchera : entre 2 000 € et 2800 € et un media manager avec de l’expérience recherchant des postes d’envergures peut toucher jusque : 4000 €

 

Le salaire sera négocié au cas par cas en fonction des compétences concrètes dans l’univers du marketing digital. Les entreprises recherchent des candidatures avec de l’expérience et de la disponibilité.

 

Le poste nécessitant parfois d’assurer une présence les week-ends et journées OFF, les jeunes qualités seront ceux ayant le plus de chance de décrocher un entretien d’embauche.

 

Les créateurs de contenus sont également très recherchés et peuvent facilement devenir Social Media Manager à condition que ceux-ci maîtrisent les différents médias sur le bout des doigts.

 

 

Les perspectives de carrière

 

 

Le social media Manager a plusieurs options pour gravir les échelons au sein de l’entreprise, après avoir assumé des fonctions importantes et maîtriser les différents réseaux, un Social Media Manager pourra évoluer sur des postes plus stratégiques et devenir décisionnaire dans le domaine du marketing web, de la stratégie digitale, de la communication numérique. Certains pourront même devenir indépendants et faire du consulting pour les entreprises avec des rémunérations souvent plus élevées que dans le monde du salariat.

 

2 exemples d’offres offrent d’emploi pour le poste de Social Media Manager (décembre 2019)

 

 

1 — Social Media Manager H/FGroupe Orientis — Paris (75)

 

 

Au sein de l’équipe COMMUNICATION, et sous la responsabilité de la Responsable Communication, vos missions seront :

 

STRATEGIE

 

  • Élaboration de la stratégie de communication digitale, définition des KPIs et analyse des performances, en lien avec les équipes de création de contenu, marketing opérationnel et web
  • Gestion du budget de la communication digitale
  • ….

 

Vous avez une expérience significative en community management et en digital.

 

Vous êtes créatif(ve), organisé(e) et rigoureux(euse) avec de vraies qualités rédactionnelles et une grande agilité. Vous savez travailler avec différents interlocuteurs (manager, équipes internes, prestataires, fournisseurs, influenceurs) et avez un bon sens relationnel.

 

 

 

2 — Digital Marketing Manager – Chez BIC Company à Clichy, FR

 

 

Nous recherchons notre Digital Marketing Manager Europe. Ce poste viendra en soutient de la transformation numérique du marketing chez BIC pour augmenter les revenus et accroître l’efficacité. Il combine à la fois une réflexion stratégique et des activités pratiques. Cela implique également un solide travail d’équipe avec les équipes européennes de marketing. Il s’agit d’un rôle clé relevant du directeur mondial du marketing numérique dans le nouveau centre d’expertise numérique (CoE).

 

 

Conclusion et conception du Social Media Manager

 

 

Souvent confondu avec le poste de community manager, le poste de Social Media Manager à un rôle beaucoup plus large qui englobe toutes les stratégies autour des médias sociaux.

 

Un bon manager des médias sociaux aura des compétences complémentaires dans les domaines environnant ces réseaux comme la rédaction.

 

Une parfaite connaissance de l’entreprise et de l’image que celle-ci souhaite véhiculer ne pourra que donner des résultats satisfaisants dans un contexte ou les réseaux prennent une place toujours plus importante.

 

Le SMM est un atout non négligeable et si vous vous apprêtez à en recruter un, l’expérience et la capacité de vos candidats à prendre en charge les comptes et médias sociaux de l’entreprise vous permettra de prendre la meilleure décision possible et pourquoi pas de recruter la perle rare !

 

Les centres d’intérêt de vos candidats doivent vous permettre de vous faire une idée sur sa personnalité, les profils les plus créatifs ou les photographes seront un atout, car les personnes les plus sensibles à l’image sauront faire les bons choix quand il s’agira de choisir une illustration ou de construire une infographie.