Rédigé par

Etienne Alcouffe

Comment analyser ses concurrents d’une manière efficace ?

octobre 19, 2018

L’analyse de la concurrence : pourquoi le faire ?

Aujourd’hui le monde va très vite et analyser régulièrement votre concurrence est une chose essentielle pour vous prémunir d’une disparition précoce.

 

Manquer d’information sur vos concurrents directs et indirects est néfaste pour la croissance de votre business, comprendre son marché c’est aussi regarder plus loin que sa propre structure et s’inspirer des autres se révèle parfois vital.

 

Si l’un des concurrents prévoit de sortir un nouveau produit plus intéressant pour les consommateurs, vous devez vous y préparer et savoir répondre de manière à éviter la banqueroute.

 

Dans cet article sur l’analyse de la concurrence, nous allons vous donner quelques pistes pour mieux identifier vos concurrents et vous permettre d’en tirer profit.

Ne pas copier, mais s’inspirer

Réaliser une analyse de la concurrence ne veut pas dire que vous devrez copier leurs idées, il s’agit ici d’ouvrir votre esprit aux différentes alternatives qui s’offrent à vous afin de trouver une inspiration différente.

 

Que cela soit pour se nourrir de la créativité des autres et trouver des opportunités ou pour vous remettre en question et progresser, l’analyse de la concurrence est un outil particulièrement puissant à considérer pour le bienfait votre business.

5 Avantages de mener une analyse de votre concurrence :

1 — Découvrir les nouvelles tendances de votre marché
2 — S’inspirer des autres pour progresser
3 — Vous prémunir d’un concurrent qui pourrait mettre en danger votre entreprise
4 — Identifier des opportunités grâce aux lacunes du marché
5 — Se remettre en question en permanence pour être toujours dans la course

Comment identifier votre concurrence ?

La première chose à faire avant de partir dans une analyse de vos concurrents c’est d’avoir une parfaite connaissance de votre marché et du secteur dans laquelle se trouve votre entreprise.

 

Essayez de vous mettre à la place des consommateurs pour identifier votre place effective sur le marché.

 

Divisez ensuite vos « concurrents » en deux catégories : directe et indirecte.
Vos concurrents directs sont des acteurs sur le marché qui offrent un produit ou un service susceptible de remplacer le vôtre.

 

Les concurrents indirects proposent des produits ou services qui ne sont pas identiques aux vôtres, mais qui pourraient satisfaire le même besoin client ou résoudre le même problème

 

Exemple : Si votre entreprise fabrique et vend des montres mécaniques, vos concurrents directs seront les marques de montre mécanique alors que les concurrents indirects pourraient être les sociétés proposant des horloges ou des montres de sport électronique.

 

Une étude de votre concurrence sérieuse sous-entend une analyse arrondie de votre concurrence directe dans un premier temps.

Étape 1 : Établir la liste

La première étape de votre analyse de la concurrence consiste à en établir la liste.

 

Prenez le temps de faire une recherche élargie sur internet bien évidemment, mais aussi hors ligne en regardant par exemple dans les annuaires locaux ou sur les journaux spécialisés.

 

Dans cette première étape, vous trouverez les concurrents directs et vous essayerez de les classer par groupe.

Groupe numéro 1 : les concurrents les plus directs.

Dans ce groupe seront présents les leaders du marché et les concurrents les plus puissants, s’il existe des concurrents plus gros que vous, c’est dans ce groupe que vous devrez les classer.

Groupe numéro 2 : les concurrents du même niveau.

Dans celui-ci, vous allez identifier les concurrents directs qui se trouvent au même niveau que vous.

 

Nous entendons le même niveau par des entreprises qui pourrait ressembler à la vôtre d’un point de vue de leurs tailles et de leurs influences.

Groupes numéro 3 : Les nouveaux acteurs et les entreprises plus petites

Dans ce troisième groupe, vous rechercherez les nouveaux acteurs sur votre marché et les entreprises de taille inférieure à la vôtre

 

« travailler par groupe vous permet d’avoir une vision plus large de votre concurrence »

Étape numéro 2 : Les éléments de comparaison

Se poser les bonnes questions pour comparer ce qui est comparable nécessite d’établir un plan en plusieurs phases.

 

Savoir quoi chercher plutôt que de partir dans tous les sens vous fera gagner du temps.

 

S’il y a des éléments génériques à noter, et cela peu importe le type de concurrent, chacun des groupes d’importante nécessite un traitement particulier.

Voici 11 éléments que vous devez analyser dans tous les cas :

1 — SEO

Qu’elle ait la position de votre concurrent sur les mots clés les plus pertinents pour vous ?

 

Regardez sa manière de gérer les techniques de SEO : Meta description, contenu, Tags, position Alexa, densité de mots clés, backlinks, liens externes et maillage interne.

 

Utilisez Google pour voir ou sont placés vos concurrents dans les résultats de recherches

2 — Présence dans les médias sociaux

Votre concurrent est-il présent sur l’ensemble des réseaux : Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, LinkedIn, YouTube, Pinterest

3— Engagement

Combien de followers possède votre concurrent sur l’ensemble des réseaux confondu ?

4 — Fréquence de publication

Est-ce que votre concurrent propose du contenu régulièrement et à forte valeur ajoutée ? Propose-t-il du contenu frais ?

5 — Activités offline

Le concurrent que vous analysez est-il présent sur des opérations en dehors du web comme des salons d’entreprises ou des événements ?

6 — Publicité et capacité à communiquer

Votre concurrent est-il présent sur les réseaux publicitaires comme Google ADS, Bing ADS, Facebook, Amazon ? Achète-t-il des mots clés concurrents ?

7 — Email et newsletter

Est-ce qu’une lettre d’information est mise en place ? Avec quelles fréquences et avec quel type de contenu est-elle envoyée ?

8 — Prix du service ou du produit

Collecter le tarif des prestations de votre concurrent de manière exhaustive et trouver ses sources de revenus.

9 — Date de création

Depuis quand votre concurrent est-il sur le marché ?

10 — Partenariats

Est-ce que votre concurrent possède des partenariats visibles avec d’autres acteurs du marché

11 — Actualité récente

Un communiqué de presse aurait-il été récemment publié ?
Est-ce que votre concurrent dispose d’une actualité spécifique ?

Quelques questions utiles :
  • Comment votre concurrent pourrait-il mieux faire ?
  • Quels sont les points plus faibles et plus forts pour ce concurrent ?
  • Si votre marque a l’avantage sur ce concurrent, identifier pourquoi.
  • Votre concurrent vous permet-il d’identifier de nouvelles opportunités ?

Analyse complémentaire par groupe

Chacun des groupes que vous décidez d’analyser nécessite des éléments complémentaires.

 

En ce qui concerne le groupe numéro 1, c’est-à-dire celui qui inclut vos concurrents qui sont les plus directs et incontournables.

Voici 5 questions à rajouter aux éléments de bases :
  1. Pourquoi votre concurrent est l’un des leaders du marché
  2. Comment son entreprise se différencie-t-elle des concurrents ?
  3. A-t-elle encore un potentiel de développements ?
  4. Pourriez-vous reproduire les clés du succès de votre concurrent, si oui pourquoi, sinon pourquoi ?
  5. Qu’elle ait l’atout majeur de ce concurrent ?

 

 

Pour le groupe numéro deux, qui lui comprend les entreprises de la même taille que la vôtre,

Voici 5 questions complémentaires :

 

  1. Cette entreprise a elle encore une marge de progression ?
  2. Qu’elles sont ses atouts vis-à-vis de votre entreprise ?
  3. Comment est-elle arrivée là ?
  4. Peut-elle vous mettre en danger ?
  5. Quels sont approximativement leurs revenus ?
  6. Que pourriez-vous faire pour vous battre cette entreprise ?
  7. Identifier le plus gros point faible et fort de l’entreprise

 

 

Enfin, pour le dernier groupe qui inclut les nouveaux concurrents directs, vous devrez vous poser les questions complémentaires suivantes :

 

 

  1. Depuis quand ce concurrent est-il arrivé sur le marché
  2. Est-il actuellement en mesure de progresser ?
  3. Propose-t-il une nouvelle approche ?
  4. Pourquoi ce concurrent a décidé de rentrer sur ce marché
  5. A-t-il copié ou adapté une stratégie d’un autre acteur du marché
  6. Peut-il être dangereux pour votre entreprise ?

Étape numéro 3 : Regrouper les informations et construire votre vision d’ensemble.

La troisième étape de l’analyse de la concurrence consiste à regrouper les informations que vous avez collectées pour les faire ressortir de manière lisible et pour avoir une vue d’ensemble et cohérente de votre marché.

 

Elle permet de trouver chez chacun des concurrents les points importants pour ressortir à la fois grandi et aviser.

 

Cette étape importante vous permet aussi de faire apparaître les forces, faiblesses, opportunités et menaces de votre concurrence.

 

Lorsque vous aurez analysé l’ensemble des concurrents, le temps sera venu de faire parler vos résultats.

 

Sur le document que vous aurez produit, faites ressortir les points qui vous semblent les plus importants.

 

Il faut toujours partir du plus large en essayant d’affiner encore et encore pour trouver les choses qui vous paraissent incontournables.

 

La compréhension des données collectée de manière sérieuse vous permettra sans doute de trouver des opportunités de progressions.

Qu’elles sont les outils à ma disposition ?

Pour analyser votre concurrence, vous disposez de plusieurs outils que nous allons classer par catégorie

1 — Analyse des SEO

L’analyse de votre concurrence en matière de référencement naturel nécessite de savoir comment vos concurrents sont positionnés sur les résultats des moteurs de recherche vis-à-vis de votre entreprise.

 

L’autorité du domaine, la technique et le connu doivent être analysés pour comprendre le classement sans frustrations.

 

Pour vous aider, vous disposez d’outils comme :


Moz
Semrush

2 –Analyse des médias et réseaux sociaux

Connaître la position d’un concurrent sur les réseaux sociaux est très important bien que vous pouvez le faire en toute autonomie, il est souvent plus pratique de passer par un outil dédié et adapté. voici 2 exemples :

 

SproutSocial
Mention

3 — Outils pour l’analyse du contenu

Le contenu est l’un des domaines à inclure dans votre étude de la concurrence, les mots que vos concurrents utilisent, ainsi que les grandes catégories qu’ils mettent en place ne sont pas présentes par hasard surtout chez les leaders de votre marché.

 

Nous vous proposons ici deux outils pour l’analyse du contenu de vos concurrents :

 

Yooda
Spyfu

CONCLUSION

L’analyse de votre concurrence est un passage obligé si vous êtes dans une démarche de remise en question permanente et d’étude de votre marché.

 

Il existe des produits et des solutions automatisées pour réaliser ces études concurrentielles et nous en avons cité quelques un. Rappelez-vous que seuls un travail de fond manuel et une connaissance du secteur dans lequel vous évoluez vous permettront de trouver des opportunités en provenance de votre concurrence.

 

S’engager dans cette démarche vous demandera d’investir du temps et des ressources, mais toutes entreprises qui se respectes devront à un moment ou un autre s’intéresser à ses concurrents pour grandir et performer !