SEO

Audit SEO : Guide complet 2021 (7+ astuces faciles)

Effectuer un audit SEO apparaît indispensable aujourd’hui pour performer sur internet. C’est grâce à ce processus d’analyse que vous allez pouvoir comprendre pourquoi les pages de votre site web ne sont pas aussi bien positionnées que vous le souhaiteriez.

Le Guide Ultime du Smart Bidding

Intermédiaire

Le Guide Ultime du Smart Bidding

Le Guide Ultime du Smart Bidding

L’audit SEO va permettre de mettre à jour les points faibles de votre site internet, et donc d’améliorer ses performances en conséquence.

Pour réaliser un audit SEO, vous pouvez soit faire appel à des professionnels, soit essayer d’analyser les performances de votre site par vous-même, en utilisant des outils SEO disponibles sur internet, que nous évoquerons pour chaque étape de votre audit.

Mais avant cela, tentons de définir brièvement en quoi consiste un audit SEO

L’audit SEO

L’audit SEO, c’est une analyse approfondie qui va permettre d’évaluer les capacités de référencement naturel et le niveau de performance d’un site internet. En constatant les éventuelles faiblesses de votre site, vous allez savoir quelles mesures prendre pour le rendre plus compétitif.

L’audit SEO va vous donner un aperçu des fondations de votre site. Et comme pour une maison, si les fondations de votre site ne sont pas solides, votre e-commerce n’a aucune chance de briller.

Le but ultime de l’audit SEO consiste à améliorer le référencement des pages de votre site web, pour in fine générer plus de trafic qualifié, et faire plus de ventes.

Nous allons voir maintenant les étapes indispensables pour un audit SEO ambitieux.

1- Faire une analyse concurrentielle

Pour commencer, il est intéressant de savoir comment fonctionnent vos rivaux. Par exemple, essayez de comprendre quelle est leur stratégie de mots-clés, de netlinking, et quel type de contenu leur permet de générer du trafic.

Grâce à ce travail, vous serez en mesure de savoir ce qui fonctionne dans votre secteur d’activité, et puis vous pourrez aussi identifier les expressions qui sont trop concurrentielles.

Pour analyser l’autorité de page et du domaine des sites concurrents qui s’affichent sur la première page de Google, utilisez la barre d’outils Moz.

Pour trouver les sites concurrents qui se positionnent en première page des résultats Google en utilisant les mêmes mots-clés que vous, utilisez SEMRush.

C’est un outil qui va vous mâcher le travail en vous donnant tous les mots-clés sur lesquels vos principaux concurrents se positionnent, et le type de contenu qui permet d’obtenir un référencement optimal. Il ne vous reste plus qu’à reproduire ce que font les meilleurs, en essayant de mettre la barre encore plus haute en matière de qualité de contenu.

2- Analyse de vos mots-clés

C’est évidemment une des premières choses à faire lors de votre audit SEO. Est-ce que les mots-clés que vous avez choisis sont pertinents ? Et puis, quels sont ceux performants que vous devriez rajouter ?

L’objectif de cette partie de l’audit va consister à savoir si les mots-clés choisis sont pertinents, accessibles, et rentables.

Quand on parle de pertinence, cela signifie que vous devez faire primer la qualité sur la quantité. Rien ne sert de drainer un trafic énorme sur un moteur de recherche si les visiteurs ne sont pas qualifiés. Il faut que vous trouviez des mots-clés possédant une forte intention commerciale pour votre page d accueil et ceux qui offrent des taux de conversion importants.

La notion d’accessibilité renvoie à celle d’autorité de domaine. Il ne sert à rien de vouloir rivaliser sur des mots-clés compétitifs avec des sites présents dans un business donné depuis belle lurette. Il est donc essentiel pour vous de dresser une liste de mots-clés réalistes, et moins concurrentiels, comme les mots-clés de longue traîne, par exemple.

Pour une analyse complète et pouvoir identifier les mots-clés intéressants pour votre site, testez-donc la Console Google search.

3- Analyse du contenu

Dans cette partie de votre audit SEO, vous allez devoir décider quel contenu garder, supprimer, ou perfectionner.

Cela concerne l’ensemble de votre contenu indexable, y compris les landing pages. Pour réaliser cette tâche imposante, vous pourrez utiliser par exemple Screaming Frog pour crawler les contenus indexables, et Google Analytics pour les exporter. Ensuite, supprimez tous les doublons qui apparaissent.

L’étape suivante consiste à savoir si les contenus que vous avez en main sont susceptibles de générer une pénalité Google. Les causes les plus fréquentes de pénalités Google sont la duplication de contenu, du contenu non pertinent, et de qualité médiocre.

Vous devrez par conséquent vous appliquer à rédiger du contenu à la syntaxe et à l’orthographe soignées, dont la thématique se rapproche de votre activité professionnelle, et qui contient un minimum de mots, entre 1500 et 2000, de préférence.

Et il va sans dire que le contenu que vous proposez doit être original, créatif et à caractère informatif.

Pour vérifier si vous avez du contenu dupliqué sur votre site internet ou votre blog, utilisez Siteliner.

4- Analyse des pages

Cette étape est essentielle, car même si vous proposez du contenu de haute qualité, vos efforts seront vains sans une optimisation de chaque page de votre site internet.

Voici les éléments importants que vous devrez absolument prendre en considération :

  • Pour chaque page, le mot-clé principal doit être présent dans la balise title.
  • Votre mot-clé doit être inséré dans la balise meta description.
  • Il est impératif que votre mot-clé apparaisse rapidement au début de votre contenu, mais également à la toute fin de votre texte.
  • L’URL de chaque page doit comporter le mot-clé principal.
  • Prenez soin de mentionner 2 ou 3 sites de référence en relation avec le sujet de votre contenu, car il a été démontré que Google apprécie ce geste. De plus, cela vous permet en théorie de recevoir des liens externes.
  • Insérer quelques liens internes (entre 2 et 5)

5- Analyse SEO technique

Dans cette partie de votre audit SEO, vous allez découvrir des erreurs techniques présentes sur votre site, et dont la correction permettra à celui-ci d’être plus performant dans les résultats de recherche.

Pour commencer votre audit technique, crawlez l’ensemble de votre site internet, avec par exemple SEMRush, DeepCrawl, ou Ahrefs.

Ensuite, pour vérifier que votre site web est correctement indexé, analysez votre fichier robots.txt. Car si vos pages ne sont pas indexées dans Google, il vous sera impossible d’obtenir du trafic organique.

Et puis, vous devrez vous assurer que votre site ne présente pas de problèmes de redirections. Tous les types de redirections recensés par Google, comme les redirections 302, par exemple, vont pénaliser vos efforts de référencement naturel.

Après, soyez-sûr que vos pages ne contiennent pas de balises méta dupliquées, car le contenu dupliqué est sanctionné par Google.

Avec Screaming Frog SEO et Google Search Console, vous serez en mesure de déceler les métas donnés dupliqués.

Et pour finir, assurez-vous que l’architecture et le maillage interne de votre site internet sont optimisés pour le SEO, et demandez-vous si la navigation de votre site est simple et facile, et si vous pouvez l’améliorer, non seulement pour les utilisateurs, mais aussi pour les algorithmes qui régissent les moteurs de recherche.

6- Analyse de l’UX

L’UX, ou expérience utilisateur, vise à faire passer aux internautes le meilleur moment possible sur votre site web. Satisfaire les internautes, c’est le secret pour convertir les visiteurs en clients.

Avec Google Analytics, vous pourrez analyser le taux de rebond de votre site, le temps moyen passé sur votre site, et voir si vos objectifs ont été atteints.

Et c’est surtout ce dernier élément qui compte. Peu importe le temps passé par les visiteurs sur votre site, après tout, car ce qui est essentiel, c’est le nombre de ventes ou de conversions effectuées à la fin de la journée.

Vous pourrez aussi constater, avec Google Analytic, quelle est la page de sortie la plus fréquemment utilisée par vos visiteurs, et essayer de trouver les causes de l’abandon pour les pages dont le taux de sortie est élevé. Il peut y avoir de multiples raisons : qualité du texte, des images, trop de publicité, pertinence de la page (est-ce que ce contenu répond à une question ?), vitesse de chargement/temps de chargement, etc.

Enfin, le nombre de visiteurs récurrents est un autre indicateur pertinent, concernant l’UX de votre site web. Des internautes qui viennent et reviennent régulièrement sur votre site, c’est indiscutablement un bon point.

7- Analyse des Backlinks

Les backlinks, aussi appelés liens entrants, représentent des armes à double tranchant pour votre site internet.

Avec des outils comme Google Search Console et Ahrefs, vous pourrez analyser vos liens de manière efficace.

Vous devrez avant tout rechercher la pertinence de vos liens, et observer les liens entrants non pertinents, et éventuellement les supprimer.

Ensuite, c’est le facteur d’autorité des liens qu’il convient d’analyser. Ahrefs, avec sa fonctionnalité « Domain Rating », vous procure une estimation précise sur l’autorité dégagée par votre site internet.

Et puis, assurez-vous de la diversité de vos liens entrants et incluez différents types, par exemple des liens provenant d’un blog, situé dans un annuaire, dans les pieds de page, les barres latérales de votre page d’accueil ou encore des liens contextuels.

Conclusion

L’ensemble des étapes que nous avons décrites en vue de réaliser un audit SEO complet représente certes une somme de travail colossale, surtout si votre site web comporte un nombre de pages conséquent, mais elles sont indispensables en vue d’améliorer les performances de votre site et de le rendre plus compétitif.

Rédigé par

Partager

Laissez vos commentaires

0 commentaire

Découvrir plus d’articles