Rédigé par

Etienne Alcouffe

Comment réaliser un audit SEO parfait ?

juillet 28, 2018

 

Réaliser un Audit SEO à de multiples intérêts dans le cadre de l’optimisation du référencement naturel.

 

De l’audit technique en passant par l’étude de la concurrence sur les moteurs de recherches, faire le point sur la visibilité de son entreprise sur le web est le passage obligé de tout webmaster ou propriétaire de site qui se respecte.

 

Les outils seo ne manquent pas et demandent de suivre l’ensemble des composantes comme du lait sur feux. Une page web correctement optimisé donnera des résultats grâce une meilleur visibilité, apparaitre correctement et optimiser son seo  devient vite un  passage obligé pour des site de e-commerce ou d’autre type de site nécessitant du traffic et des visiteurs pour subsister.

 

Junto plonge au cœur des stratégies et des outils permettant d’analyser et de lister les faiblesses d’un site Internet un audit de référencement SEO

 

 

Le SEO qu’est-ce que c’est ?

 

 

Search Engine Optimisation : C’est l’ensemble des méthodes permettant d’améliorer le référencement naturel d’un site internet pour le positionner dans les premiers résultats de sur les moteurs de recherche.

 

Google étant le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde  ( 95 % des requêtes ). Il est nécessaire de travailler à rendre son site internet plus visible

 

 

Un bilan et des actions à partir de la situation actuelle

 

 

Envisager de mettre en place des actions pour améliorer son référencement naturel via les méthodes optimisation SEO. C’est aussi faire le bilan sur la situation actuelle du site Internet afin de trouver des pistes d’amélioration.
Les pages web du site doivent dans un premier  temps être indexé avant d’espérer se voir positionné dans les résultats de recherche de moteur de recherche comme Google.

 

Améliorer le référencement naturel : C’est activer des leviers qui influent positivement votre référencement.

 

 

Il existe 4 piliers distincts dans le référencement :

 

 

1 – L’intérieur du site internet (On-page)

 

 

La première chose à vérifier sur le site, c’est l’ensemble du contenu actuel qui le compose. En étudiant dans un premier temps les mots-clés avec des outils comme l’outil de planifications des mots-clés d’ADwords.

 

L’étude consiste à vérifier que les mots-clés qui sont utilisés sont pertinents et en rapport avec l’activité du site internet dans le but de générer un trafic de qualité.

 

Il est également question d’étudier les mots-clés concurrents afin de vérifier que ceux du site sont suffisamment précis et cohérents vis-à-vis du contenu. L’utilisation de mots-clés trop généraliste ou trop concurrentiel est en effet nuisible.

 

Les moteurs de recherche utilisant les mots-clés pour afficher les pages dans les résultats de recherche. Une étude approfondie dans l’audit SEO sera donc une bonne première étape.

 

 

Étude sémantique

 

 

Afin de compléter l’étude des mots-clés, une étude sémantique permet d’étudier les champs lexicaux pour détecter le vocabulaire qui pourrait ne pas être pertinent.

 

De plus l’étude devra aussi identifier les expressions qui seront ensuite utiles pour la rédaction d’un contenu optimisé.

 

La vérification du contenu actuelle passe aussi par l’étude de la pertinence des articles et texte présent sur le site internet, la présence des balises H1, H2, H3, Alt, Strong, ainsi que les balises de descriptions favorise le référencement de celui-ci.

 

Les balises de titre vides, les titres trop longs et les META description vides ou dupliquées seront extraits du code source et identité comme nuisible.

 

En ce qui concerne les balises ALT pour les images. Il devra être vérifié que chacune des images comporte une description dans le code source.

 

Il y a donc nécessité d’auditer ces éléments présents dans le code des pages du site internet. La section head permet de trouver ces balises.

 

 

meta referencement google

 

 

Balise <h>1-2-3-4-5-6

 

 

Utilisé pour définir l’importance des titres, ces balises intégrées au code source des pages doivent être correctement utilisées, la hiérarchisation des titres contribuent à une meilleure segmentation et améliore donc le référencement.

 

 

URL de la page

 

 

L’URL de votre page influence aussi son référencement, l’utilisation d’une URL pertinente et en rapport direct avec votre activité est donc recommandée, les mots-clés présents dans l’URL devront être analysés au moment de l’étude.

 

Il sera également utile d’analyser les URL secondaires en vérifiant leurs longueurs, les éléments de séparations, la conformité avec vos pages de destinations, les extensions…

 

 

L’accès au site par deux domaines :

 

 

Il est normalement courant de pouvoir accéder à un site internet de ces deux manières http://www.monsite.com et http://monsite.com

 

Néanmoins il n’est pas toujours utile de les conserver. Et il sera souvent préférable de ne conserver qu’une seule adresse.

 

Google considère les deux sites Web différents avec ou sans www. Il est donc recommandé de concentrer les efforts sur l’établissement de l’autorité et de la réputation du site Web sur une seule adresse.

 

La balise rel = « canonical » permet de spécifier l’URL canonique que vous souhaitez classer dans Google.

 

Vérifier donc que le site Web se charge à la fois avec « www » et sans « www » (mauvais).

 

 

Google Webmaster Tools sera ici utile pour configurer votre choix.

 

 

En parlant d’URL l’outil Screaming Frog SEO Spider permet trouver la liste complète des URL utilisées sur votre site, dernière chose éviter les URL comportant des caractères spéciaux comme : ? ! $ %

 

 

Maillage et les liens internes / externes

 

 

Les liens participes fortement à la structure de votre site, une vérification de l’ensemble des liens doit être réalisé pour vérifier : les liens brisés, les pages avec un nombre excessif de liens, la vérification des ancres de liens qui sont utilisés pour les liens internes.

 

Les liens internes doivent tous être vérifié aussi bien au niveau de l’ancrage, du mot-clé utilises et de la pertinence, les liens et ancres doivent avoir une cohérence avec la page de destination pour être considéré par google comme qualificatif.

 

Grâce à différents outils comme Ahrefs (Payant), et Google Search Console. Il est possible d’analyser les liens de manière exhaustive.

 

Utiliser directement l’URL du lien plutôt qu’une ancre est parfois judicieux pour améliorer le référencement de la page en question.

 

 

Contenu Vs Publicité

 

 

Google analyse vos pages et la pertinence du contenu, plus le contenu est segmenté et identifiable meilleure sera la note pour établir votre positionnement. Dès lors vous devrez respecter un taux de publicité très inférieur vis-à-vis de votre contenu.

 

Un audit SEO digne de ce nom devra donc vérifier que le site n’est pas trop chargé en matière de publicité.

 

 

Architecture du site

 

 

La hiérarchisation des pages a un impact certain sur le référencement. Il convient donc d’analyser la structure du site web ainsi que l’arborescence de celui-ci.

 

La cohérence des contenus et des sections devra donc être cartographiée pour permettre la détection d’incohérence et pour les corriger par la suite. Les TAG du site doivent également être analysés ainsi que le SITEMAP HTML s’il existe.

 

Les données fournit par Google Search permettent de contrôler la segmentation des pages et du contenu.

 

Google structured Data Testing Tool est également à votre disposition sur le site des développeurs de Google.

 

 

Vérifier le niveau d’indexation

 

 

Une page qui n’est pas indexée est une page invisible.

Vérifiez le nombre de page dans l’index en utilisant la commande:

site: votresite.fr

 

 

Vérifier le niveau d’indexation

 

 

Faire un bilan du nombre de page indexé afin d’en tirer les conséquences et remédier aux pages qui ne l’auraient pas été.

 

Voir la configuration du fichier robot.txt sur le serveur le cas échéant.

 

 

Site compatible a l’international

 

 

Site compatible a l'international

 

 

Si le site audité est un site international alors le ciblage géographique doit être correctement identifiable.

 

 

Voici quelques éléments a vérifier :

 

 

  • La balise hreflang/rel,
  • L’url du site,
  • La segmentation du contenu en fonction des langues

 

Google Search console devrait vous permettre de voir cela.

 

Pour plus d’information sur la gestion des sites multilingues vous pouvez consulter la page d’aide de Search console qui détails comment : Gérer les sites multirégionaux et multilingues

 

 

Meta refresh

 

 

La balise meta refresh permet normalement de rafraîchir une page automatiquement mais les Webmaster l’on utilisés à tord pour faire des redirections compte à rebours.

 

L’utilisation de genre de balise pour faire de la redirection est contraire à la politique de Google et pénalise le site internet.

 

Détecter dans le code source les balises meta refresh et les remplacer par des redirections de type 301 sera donc nécessaire dans la majorité des cas. Identifier les et faite le nécessaire.

 

 

2 – Analyse technique pour les robots

 

 

Les robots qui parcourent les sites internet permettent une automatisation de l’indexation des pages et donc de procéder aux référencement sur les moteurs de recherche.

 

 

Voici les différentes actions à entreprendre dans le cadre de l’audit :

 

 

Temps de chargement

 

 

Les robots de Google et leur algorithme intègrent l’aspect de la vitesse de chargement. Si le site peut être scanner rapidement par les robots, plus de contenu pourra être indexé.

 

La performance du site web est un critère d’évaluation important. Il convient donc de maintenir un temps de chargement rapide.

 

Les tests effectués dans le cadre de l’audit doivent donc inclure un test depuis l’outil Google dédié : Page Speed Insights

 

Pour information le site internet doit mettre moins de 2,5 secondes à se charger pour être bien optimisé.

 

 

Robots.txt

 

 

L’indexation du site dépend aussi de la configuration du fichier robots.txt. Il est nécessaire de vérifier ce fichier texte pour trouver les pages qui ne serait pas autorisé à être indexé par Google, en établir la liste permet parfois de trouver des pages refusées à l’indexation alors que les propriétaires du site souhaite une indexation.

 

 

Sitemaps

 

 

Le fichier sitemap.xml Extensible Markup Language doit être présent pour facilité l’exploration du site web par les robots de Google. L’outil Google Search console, ou le Webmaster tools permettent de vérifier sa présence qui se révèle indispensable pour permettre une exploration complète.

 

 

En cas d’absence :

 

 

Il existe des sites internet pour créer des sitemap automatiquement comme : XML SITEMAPS

 

 

Vérification du contenu dupliqué ( duplicate content ) 

 

 

En matière de doublon vous avez deux choses à vérifier, les duplications de meta description et le contenu dupliqué.

 

Pour les balises META, Google Search Console fonctionne bien en utilisant la sectionApparence dans les résultats de recherches« .

 

 

Apparence dans les résultats de recherches

 

 

Vous pouvez utiliser Siteliner qui une référence dans le domaine de la recherche du contenu dupliqué mais aussi des liens brisés.

 

Proposer du contenu original et unique doit être la priorité des webmasters des sites internet, dans le cadre de votre audit, vérifiez que le contenu du site internet est bien unique en copiant.

 

Le contenu dupliqué ou « duplicate content » est néfaste pour votre référencement naturel et impact les résultats de recherche. 

 

Par exemple des morceaux de texte sur Google afin de vérifier s’il celui-ci ne ressort pas sur un autre site web. Il est utile de rappeler ici que les contenus dupliqués sont nuisibles pour le référencement et pour la notoriété de la page.

 

 

Supprimer le contenu obsolète

 

 

Les sites internet ne devraient jamais contenir du contenus obsolète si un contenu sur le site n’est plus d’actualité et qu’il ne pressente plus aucun intérêt pour les internautes. Alors il faudra l’identifier pour en proposer sa suppression.

 

 

Les extraits enrichis

 

 

Les extraits enrichis

 

 

Les rich snippets sont des éléments complémentaires pouvant être affiché dans les résultats de recherches. L’analyse des données structurées permet en matière de SEO d’augmenter la visibilité organique.

 

L’analyse on site doit vous permettre de vérifier leur présence et de détecter les opportunités d’ajouts en fonction des connus présents sur le site.

 

Contrôler les erreurs de balisages dans le code source de la page est l’une des techniques à utiliser dans le cadre de votre audit.

 

 

Javascript, Cookies

 

 

L’obligation d’utiliser des cookies pour visiter un site peut avoir pour conséquence de se retrouver avec des pages refusées pour l’indexation par Google.

 

Les robots d’indexation ne peuvent pas accéder à ce type de page. Il convient donc de vérifier la configuration des cookies.

 

Attention également aux codes Javascript qui sont beaucoup plus longs à analyser par les robots de Google. Ils sont donc de manière générale moins bien indexée,

 

La search console : explorer comme Google permet de voir le chargement de la page qui intègre le Javascript.

 

Le cas échéant faire le test et si du contenu n’est pas pris en compte par Google, le remplacer ou diminuer l’utilisation du Javascript.

 

 

Analyse des balises obsolètes

 

 

Google Search console permet également d’identifier vos balises. Les balises obsolètes telle que : <font>, <center> ne devrait plus être présente

 

les identifier pour ensuite les remplacer est recommandé.

 

 

Crawler son site

 

 

Un crawler permet de découvrir le site comme les robots des moteurs de recherches. Cela est utilisé pour voir l’architecture et identifier les éventuelles erreurs comme les pages orphelines qui sont des pages dépourvues de liens et qui nuisent donc aux référencements générale de votre site internet et a son maillage.

 

Crawler a également l’avantage d’identifier les liens cassés et fera remonter les erreurs de type 404. Plusieurs crawler sont disponibles nous citerons ici Xenu qui est gratuit.

 

 

BALISE « NOINDEX »

 

 

La balise NOINDEX est utilisée pour informer les moteurs de recherches que la page contenant la balise ne doit pas être indexée.

 

Contrôler en recherchant la balise que la page ou elle est présente nécessite de ne pas être indexé. Si cela est une erreur modifier la page pour l’indexer sera utile ou si la page est obsolète en demander la suppression. Ceci participe également à l’amélioration de la note d’accessibilité.

 

 

3 – Analyse à l’extérieur du site (OFF-SITE)

 

 

Les redirections 301 / 302

 

 

La redirection numéro 301 informe les moteurs de recherches et les navigateurs web que la page du site à changé d’adresse. Elle est interessante pour conserveur la notoriété du site internet sur les moteurs de recherche on parle de conserveur le jus de référencement du site.

 

Plusieurs choses à faire pour auditer la redirection 301

 

  • Consulter le fichier .htaccess ou le code PHP
  • Tester la redirection grâce aux sites spécialisé comme : redirection web

 

Pour rappel il est possible de déclarer de changement d’adresse grâce à Google Webmaster Tools.

 

 

Pour rappel il est possible de déclarer de changement d’adresse grâce à Google Webmaster Tools.

 

 

Pour les redirections 302 qui sont des redirections temporaires le site internet doit les basculer si possible en redirection 301. Il faudra donc en établir la liste dans le cadre de votre audit.

 

 

Backlinks

 

 

Les backlinks sont les liens qui pointent vers votre site, l’analyse du net-linking établit un état des lieux des liens. L’autorité du domaine est contrôlée (Domain Rating) le nombre total de domaine référent, et la diversité des liens entrants.

 

Les liens de type DoFollow et NotFollow ayant aussi leur importance ils doivent être identifiés et analysé.

 

Google Webmaster Tools ou Majestic SEO seront nécessaires pour réaliser une analyse complète des liens et afin de faire un suivi.

 

Les liens externes qui pointent sur votre site sont une composante très importante pour optimiser le référencement de celui-ci.

 

L’outil de Google Analytics permet de voir les sources de trafic et d’autres outils payants sont disponibles pour comparer vos backlinks à celui de vos concurrents.

 

Il est donc utile de mettre à plat les backlins et de vérifier pour chacun d’entre eux l’historique du domaine et le positionnement général du site internet.

 

La pertinence du contenu de la page d’auteur du client et son niveau de correspondance sont des éléments pris en compte pour déterminer la force de lien.

 

Les liens de mauvaises qualités peuvent aussi devenir néfastes pour votre site et engendrer des pénalités par Google. Un lien qui ne serait pas pertinent peut être aussi désavoué voir notre article sur les backlinks 

 

 

Consulter la notoriété de marque du site web

 

 

Vérifiez ou se situe le nom de la marque à auditer en recherchant sur Google le nom de la marque et en consultant les premiers résultats de recherche.

 

Si le site est correctement optimisé, il devrait logiquement apparaître comme le premier résultat organique.

 

Ceci vous donnera un indice du niveau d’indexation et de la qualité du nom de domaine.

 

Si votre marque est un mot très générique vous aurez beaucoup de difficulté à faire remonter le site au plus haut niveau.

 

 

3 choses rapides à vérifier ici :

 

 

  • Le site est-il présent dans des annuaires
  • Est-il enregistré sur le site de Google My business
  • S‘assurer que le site est présent sur tous les principaux réseaux sociaux

 

L’art de travailler sur la notoriété d’une marque s’appelle le « branding » il participe aussi d’une certaine manière au référencement.

 

Vérifier si le site n’est pas touché par des pénalités algorithmiques

 

Si vous avez exclu les problèmes d’indexation et que le site n’est nulle part dans les résultats de recherches des moteurs.

 

Il est possible que le site subisse des pénalités, pour le vérifier rendez-vous dans Google Search Console > actions manuels.

 

L’utilisation de backlink artificiels ! C’est-à-dire des liens achetés peut en effet causer des pénalités au site internet.

 

 

Popularité sur les réseaux sociaux

 

 

Les récentes études de Matt Cutts (Célèbre expert SEO Américain) tendent à démonter que l’impact des réseaux sociaux sur le SEO est indirect.

 

Il convient néanmoins de considérer les liens comme des liens externes et donc de les traiter avec attention aussi bien d’un point de vue de la pertinence que des contenus.

 

Bien que les réseaux sociaux ne donneraient pas directement de la puissance aux sites internet. Ils contribuent à la visibilité de l’entreprise et sont également scannés par les moteurs de recherches.

 

Il n’y a qu’à voir la puissance des réseaux sociaux lorsque certaines personnalités ou entreprise se retrouvent à voir leurs profils Facebook ou Twitter en première page avant un blog ou un site internet.

 

Donc, il faut retenir que les liens en provenance des réseaux ont un impact difficilement mesurable mais bien réel sur la popularité des pages du site internet. Il existe donc intérêt à mettre des liens externes vers ces réseaux sur les pages des sites internet et inviter les utilisateurs à participer, partager vos contenus.

 

Un autre avantage et non des moindres, les réseaux sociaux sont gratuit il ne faudrait donc pas s’en priver, dans le cadre de votre audit SEO profitez-en pour consulter les différents sociaux de l’entreprise pour vérifier dans la même démarche que le site. Si les liens sont correctement reliés. Et si le contenu est pertinent et apporte une valeur ajoutée.

 

Le trafic en provenance des réseaux sociaux est souvent qualifié et participe donc à améliorer la notoriété et donc le classement sur les moteurs de recherches.

 

 

On parle plutôt ici de SMO mais la frontière est mince !

 

 

4 – Audit expérience utilisateurs ou UX

 

 

Une autre facette du SEO à travailler absolument ! C’est bien évidemment l’expérience utilisateur voyons ensemble comment l’auditer.

 

UX User expérience est l’art de rendre un site agréable et pertinent pour les utilisateurs.

 

Dans le SEO, la qualité de la page de destination à une place importante car elle est prise en considération par Google pour établir le ranking (placement) sur les moteurs de recherches.

 

Beaucoup de facteurs rentrent en considération pour étudier l’expérience des utilisateurs du site nous allons étudier quelques points qui sont les plus importants.

 

 

Qu’est-ce que l’algorithme Google vérifie ?

 

 

Aucune liste précise n’est indiquée par Google dans la démarche avec laquelle il contrôle le site internet ou la page de destination. Néanmoins nous savons de manière certaine que Google intègre le taux de rebond et le nombre de pages vues.

 

Si votre site à un taux de rebond élevée cela signifie que vos visiteurs ne restent pas sur le site de destination. Ils quittent rapidement la page ce qui pourrait laisser penser qu’elle n’est pas optimisée et qu’elle n’est donc pas pertinente pour les visiteurs ou bien que trop de publicité gâche votre contenu. Bref l’internaute ne se sent pas à l’aise et part en courant !

 

Un temps de chargement interminable peut par exemple être directement lié à la fuite de vos visiteurs…

 

 

Pourquoi faire un audit sur l’expérience utilisateurs ?

 

 

Est-ce que le site apporte une bonne expérience aux utilisateurs ? L’objectif du site Internet est-il atteint ? Le taux de conversion de votre page est-il optimum ?

 

Voici un ensemble de questions auquel l’analyse de l’expérience utilisateur tente de répondre.

 

 

Définir les objectifs du site internet

 

 

Avant de commencer l’audit, il est nécessaire de connaître les objectifs du site Internet quel est le but de la page. Est-il question de vendre un produit ? de générer des lead ?

 

Définir les cibles et des objectifs pour le site Internet afin de trouver des pistes d’améliorations pour personnaliser l’audit et pour coller avec la stratégie générale.

 

 

Première approche pragmatique

 

 

Une fois que les objectifs ont été définis. Il convient de réaliser une approche pragmatique.

 

Commencer par vous mettre à la place de l’utilisateur en visitant le site Internet et l’ensemble des liens.

 

Ce test devrait se faire à partir de n’importe quel appareil, un smartphone, un ordinateur de bureau, une tablette, etc. L’idée est de tester le site Internet et de faire un premier retour à chaud sur l’expérience, le design, l’aspect technique, les choix marketing.

 

 

L’aspect visuel du site internet

 

 

L’aspect visuel du site internet

 

 

L’aspect visuel du site est important car c’est la première chose que l’on repère lorsque l’on surf sur le web.

 

Une charte graphique cohérente avec des couleurs homogènes, des polices de caractères uniformes, est-elle mise en place ?

 

 

Design responsive ?

 

 

Lorsque l’on sait que la moitié des visites sur internet se font à partir de terminaux mobiles, proposer un site responsive. C’est-à-dire un site adapté aux Smartphones et tablettes est un impératif, d’autant plus que Google intègre une prime de placement sur les moteurs de recherche pour les sites adaptés.

 

Google a récemment changé sa politique en fixant la priorité aux mobiles pour cette année 2018. C’est donc les sites les plus adaptés qui sont prioritaires dans les résultats de recherche de Google, tester les navigateurs mobiles comme Safari, Chrome, Firefox sur mobile sera donc nécessaire dans votre démarche de test du design responsive.

 

Offrir une expérience dédiée aux utilisateurs ne consiste pas seulement adapter la taille de l’écran mais bien à créer une version spécifique pour les mobiles qui sera très adaptée aussi bien d’un point de vue des menus, que du contenu.

 

Le test d’optimisation mobile proposé par Google via sa GSC est particulièrement intéressant. Car il vous permet de faire le test directement depuis votre ordinateur de bureau.

 

 

Le test d'optimisation mobile proposé par Google

 

 

L’utilisation de contenu flash est par exemple incompatible avec les mobiles. Il y a donc nécessité à lister le connu au format flash pour le remplacer par un contenu adapté et compatible.

 

L’une des erreurs les plus courantes, c’est la taille des polices qui se retrouve souvent trop petite lorsque le site bascule automatiquement en version mobile.

 

Encore une fois seule la création d’une page dédiée sur mobile vous permettra d’atteindre une expérience optimale pour vos utilisateurs.

 

 

Temps de chargement sur mobile

 

 

Une analyse seo sérieux ne peut pas passer à coter de la comptabilité mobile et de la vitesse de chargement sur ces terminaux  

 

Rendre son site mobile friendly doit aujourd’hui en 2018 la priorité absolue.

 

Le rapport de force entre les visiteurs desktop et les utilisateurs mobile montrent que l’utilisation des smartphones est de plus en plus importante,  aux dernieres nouvelles. C’est jusqu’a 60% du trafic qui provient de terminaux mobiles. 

 

Vous comprendrez vite pourquoi le fait d’être « mobile friendly » aussi bien d’un point de vue de la comptabilité que de la vitesse de chargement est une prescription vitale.

 

La plupart des sites perdent la moitié de leurs visiteurs lors du chargement annonce Google. Il convient donc de prêter une attention toute particulière à cette problématique.

 

Le test sur mobile proposé par Google simule la connexion cellulaire d’un téléphone.

 

 

Temps de chargement sur mobile

 

 

Et offre un rapport détaillé et complet incluant :

 

Le test sur une connexion standard (3 g) « D’ici 2020, 70 % des connexions effectuées dans le monde se feront à un débit 3 g ou inférieur. »

 

 

rapport détaillé et complet

 

 

Google analyse ici :

 

 

  • Les données du site
  • La vérification du code HTML/CSS,
  • La détection de la compression,

 

 

Mais aussi effectue des tests sur :

 

 

  • La configuration de la fenêtre d’affichage
  • L’ergonomie mobile
  • Dimensionnement du contexte
  • Vérification de la lisibilité du texte

 

Le test de la vitesse de chargement sur ordinateur de bureaux est accessible depuis l’espace développeur de Google à l’adresse suivante « Speed Update Google «

 

 

SERP Bounce

 

 

Le rebond sur les pages de résultats est le taux d’utilisateur qui après avoir consulté votre site revient sur la page de résultat de recherche.

 

Le taux de rebond est l’un des critères identifiable par Google pour choisir le positionnement. Si le taux de rebond de la page est important. Le site sera pénalisé.

 

Cela peut vouloir dire qu’il existe un manque de cohérence et de correspondance entre les recherches et le contenu ou bien que la page n’est pas bien optimisée (Temps de chargement trop long ?)

 

Google Analytics permet de contrôler le taux de rebond.

 

Le rapport « Présentation de l’audience » indique le taux de rebond global pour votre site :

 

 

Google Analytics permet de contrôler le taux de rebond

 

 

Accessibilité du site

 

 

Nous avons étudié dans la section plus technique de l’audit, les redirections avec le contenu dupliqué, les balises titre et Meta nous avons qu’ils font partie intégrante de l’accessibilité du site.

 

Nous allons ici parler de l’accessibilité du site d’un point de vue de l’utilisateur.

 

Un site accessible doit offrir aux internautes des informations claire et précise. Si le site internet est en maintenance il faudra absolument éviter de le « déconnecter » utilisez plutôt une page spécifique de transition et ne couper l’accès sous aucun prétexte.

 

L’accessibilité, c’est aussi proposer une version multilingue et le cas échéant de bien segmenter ou créer une page dédiée.

 

Le test de l’ensemble des liens du site fait également partit du test d’accessibilité dans le cadre de l’audit : W3C Link checker est un outil gratuit qui vous permet de faire le test en ligne des liens brisés.

 

Piste d’améliorations, conversions

 

Le test des performances du site internet est également une étape importante concernant l’expérience utilisateurs.

 

En cohérence avec la stratégie souhaitez par l’entreprise, il convient de faire la liste des points faible du site internet qui ne favorise pas la conversion des visiteurs.

 

 

Transparence

 

 

Le site internet dispose-t-il d’une rubrique contact clairement affiché et qui comprend l’ensemble des informations comme le numéro de téléphone, une adresse mail, ou un formulaire ? un plan ?

 

Est-ce qu’un tchat est mis en place pour répondre aux clients en direct ?

 

Comment est gérée la relation client et la transparence de la société sur internet.

 

 

Dans le cadre d’une landing page ?

 

 

L’argument marketing est-il adapté au produit ? Les images et slogan utilisé font-ils mouche ? Durée des visites ? Taux de rebonds ?

 

La charte graphique est-elle à la hauteur du produit ? Le bouton d’action est-il accessible et suffisamment mise en avant?

 

 

Qualité du contenu

 

 

Seule un contenu de qualité fera mouche auprès des consommateurs. Aujourd’hui en 2018, il est inconcevable de présenter du contenu de moindre qualité à vos visiteurs, l’utilisation d’image de grande qualité, et une ergonomie claire et fluide devient la norme.

 

Il convient donc de concentrer les efforts à diffuser un contenu unique, original et de grande qualité afin d’attirer vos visiteurs et pourquoi pas les convertir.

 

Le guide ultime de l’audit SEO arrive à son terme. Comme vous pouvez le voir. Il y a de nombreux paramètres et outils techniques très diversifiés pour auditer un site internet.

 

Les conseils indiqués ici sont une base solide pour débuter votre audit. Faire un audit SEO en autonomie est donc possible avec quelques connaissances.

 

Le SEO est vital pour les sites internet, se donner les moyens de les améliorer via un audit. Et une stratégie intelligente sera rentable à moyen terme sans aucun doute.

 

 

Taux de clic

 

 

Le taux de clic impact directement le classement de votre site. Car il est un indicateur pour permettre à Google d’évaluer sur le moteur de recherche, la pertinence de votre site et de vos pages web vis-à-vis des autres.

 

Améliorer son taux de clic nécessite de travailler sur ses meta description, la balise title, ses mots clés, et surtout sur la pertinence de votre site en face des requêtes des internautes.

 

 

 

 

Conclusion sur les audits seo

 

 

Un audit seo peut etre réalisé en interne, via une agence ou avec les consists d’un consultant seo. 

 

Dans tout les cas, se remettre en question pour améliorer son classement dans les résultats de recherche ne peut être que bénéfice, que votre site soit construit autour de wordpress, d’un autre éditeur, ou programmé en interne, mettre en place une stratégie seo efficace grâce aux bienfaits d’un audit sérieux, pourrait faire la différence  avec vos concurrents.

 

 

Junto reste à votre disposition pour répondre à vos questions complémentaires dans les commentaires, à vos claviers !