Startup

First round capital : société de capital-risque de financement

Aujourd’hui, grâce aux aides de fonds de capital-risque, les entrepreneurs peuvent rapidement concrétiser leurs idées. En effet, ces fonds d’investissement recherchent activement des startups dont l’innovation peut être disruptive sur le marché du numérique aujourd’hui très concurrentiel.

Ainsi, ils apportent des fonds suffisants pour les jeunes sociétés à fort potentiel et permettent à ces dernières de se développer rapidement. Avec cette stratégie de placement financier, certes à hauts risques, en cas de réussite ou de revente d’une des sociétés de leur portefeuille, ils ont un important retour sur investissement.

First Capital Round est donc l’un de ces fonds d’investissement et surtout le plus actif des venture capital du secteur technologique. On vous en dit plus dans cet article.

First Round capital, comment ça fonctionne ?

First round, est une société de financement fondée en 2004 aux États-Unis. Ce fonds d’investissement s’est rapidement fait un nom dans le capital-risque en repérant très tôt de futures entreprises innovantes comme Uber, Square, LinkedIn et Blue Apron.

Un facteur clé du succès de First Round réside dans leur système de soutien post-investissement grâce auquel les fondateurs des startups financées sont régulièrement aidés par les associés du fonds. Les aides concernent généralement le recrutement de nouveaux talents, la mise en place de stratégies de croissance pour la startup et l’accès privilégiés a des contacts.

Les secteurs dans lesquels First Round investit

Au départ, la majorité des investissements de First Round Capital se concentraient sur toute innovation du secteur web. Mais leur portefeuille global s’est diversifié au cours des années dans les soins de santé, l’innovation dans le e-commerce et les produits de consommation. Leur portefeuille contient également des entreprises de services ou de commerce électronique qui cherche toujours à être le plus disruptif possible.

Dans le domaine du SaaS, la plupart des entreprises dans lesquelles le fonds a investi au cours de leurs 16 années d’existence se concentrent sur la publicité, les finances et aussi toute innovation dans le domaine de la veille économique. Quant au domaine de l’e-commerce, First Capital Round a tendance à surtout tendance a investir dans des startups du secteur de l’habillement.

Les critères exigés par First Capital Round avant d’investir

Selon la société, le critère le plus important avant qu’elle offre un financement en Série A et offre ses services n’est autre que l’innovation apportée par la startup. Ensuite, il y a les forces du ou des fondateurs. En effet, l’équipe fondatrice doit être composée de dirigeants ingénieux et surtout qui savent sortir des sentiers battus.

Stratégie d’investissement de First Round Capital

La stratégie de First Round Capital consiste à trouver et à financer plusieurs entreprises dès leur création. Il met l’accent sur la phase d’amorçage de manière à façonner et à construire l’entreprise avec de bonnes bases, pour ensuite apporter des fonds supplémentaires au fur et à mesure que l’entreprise se développe. À noter que ce fonds de capital-risque n’accorde pas de financement à une société qui a déjà dépassé l’étape d’amorçage comme une série B. Cette société de capital risque privilégie les startups tout juste en phase de création, d’où son nom « First Round ».

Josh Kopelman, cofondateur de First Round, soutient que la meilleure chose que les investisseurs puissent faire est de participer à cet écosystème de capital-risque : « démarrer une entreprise, rejoindre une startup en démarrage et acquérir les connaissances et l’expérience pour fournir une valeur réelle au-delà de la simple rédaction de chèques ». Il pense également que l’objectif d’un investisseur devrait être d’aider ses fondateurs à gagner de nouveaux marchés, ce qui peut impliquer de prendre des risques personnels et d’aller à l’encontre de modèles préconçus.

Montant des investissements effectués par First Round Capital

First Round maintient généralement la taille moyenne de plusieurs de ses investissements en dessous de 20 millions de dollars. Elle participe également à des tours de tables plus importants qui augmentent considérablement le volume moyen des sommes engagées en venture capital auxquelles elle participe.

Voici quelques-unes des opérations récentes les plus remarquables de la société First Round Capital :

• Pour le fabricant de systèmes Wi-Fi avancés Eero, First Round a participé à un tour de table de série B de 50 millions de dollars, cinq trimestres seulement après son investissement initial et l’amorçage.

• La grande entreprise qui œuvre dans le domaine des données et services médicaux Clover Health, First Round a participé à un nouveau tour de table de série C s’élevant à 165 millions de dollars. Il s’agit du plus important cycle auquel une société de capital risque a participé jusqu’à présent au cours de ces 5 dernières années.

• Entreprise de bases de données, MemSQL a levé 36 millions de dollars lors d’une série C au cours de l’année 2016. C’était le quatrième financement de First Round capital dans la société depuis son investissement initial en 2011.

Nomad Health fait partie du marché du personnel hospitalier. Au cours de 2016, First Round et RRE Venture ont mené le premier tour de table de 4 millions de dollars avec la participation de 406 Venture, une autre société de capital-risque.

Rédigé par

Partager

Découvrir plus d’articles