SEO
Temps de lecture
28 min
Partager
Abonnez-vous et rejoignez les +20,000 autres professionnels du marketing

Guide SEO: guide complet du référencement naturel 2022

Publié le

En 2022 plus que jamais, le référencement naturel est un levier organique incontournable pour être visible sur le web.

Avec une concurrence désormais féroce dans le domaine de l’e-commerce, il est indispensable de faire figurer votre site internet dans les premières positions des résultats des moteurs de recherche pour surnager et capter des prospects de qualité sur votre plateforme de vente.

Mais pour cela, il faut prendre le temps d’optimiser le référencement naturel de votre site.

Vous pouvez faire appel à une agence web spécialisée dans le SEO, ou bien vous intéresser au sujet, et pourquoi pas, faire une partie du travail vous-même.

Quel que soit votre choix, il est toujours préférable d’avoir un minimum de connaissance dans ce domaine qui est fondamental aujourd’hui pour réussir dans le commerce en ligne.

Ce guide complet va tout vous dévoiler sur les fondamentaux du SEO, de la théorie à la pratique, et vous révéler tout ce qu’il faut savoir en 2022 pour optimiser vos pages web de manière efficace et durable.

Sommaire :

I. Qu’est-ce que le référencement naturel ?

II. Pourquoi le référencement naturel est-il essentiel ?

III. Comment fonctionnent les moteurs de recherche ?

IV. Comment fonctionne Google ?

V. L’algorithme de Google

VI. On-page SEO vs Off-page SEO

VII. Le contenu

VIII. L’aspect technique du référencement SEO

IX. L’architecture de votre site web

X. Les notions d’autorité et de confiance

XI. La création de liens

XII. Le référencement naturel local

XIII. L’impact des réseaux sociaux sur le référencement naturel

I. Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Le référencement naturel, appelé aussi SEO (Search Engine optimization), fait référence au processus d’amélioration du trafic organique de votre site internet et de son classement sur les principaux moteurs de recherche tels que Google, Bing et Yahoo, mais également d’autres moteurs de recherche secondaires.

Comme nous allons le voir tout au long de cet article, le référencement naturel inclut beaucoup d’éléments, comme la création de contenu de haute qualité, la surveillance en permanence de la santé technique de votre site, l’obtention de liens vers votre site internet, la présence de votre site dans la recherche locale, etc.

II. Pourquoi le référencement naturel est-il essentiel ?

Le référencement est essentiel pour l’E-business, car il contribue à augmenter la visibilité en ligne des entreprises.

La publicité payante, avec par exemple Google Ads, et les médias sociaux comme Facebook ou YouTube contribuent également à la visibilité en ligne, mais la beauté du référencement naturel réside dans le fait qu’il peut générer du trafic sur votre site internet au fil du temps à peu de frais, s’il est bien fait.

Ainsi, le référencement naturel est une source de trafic organique gratuite (à condition que vous vous occupiez de tous les aspects liés à l’optimisation SEA et de la création des contenus…) pour votre site interne.

Si vous publiez des pages de haute qualité qui répondent aux requêtes des utilisateurs, elles seront plus susceptibles d’apparaître dans les premières positions des SERP.

Il existe des raisons supplémentaires qui font que le SEO est un outil indispensable pour votre stratégie marketing digitale, qui dérive de la visibilité offerte par votre bon positionnement dans les pages de recherche :

  • Génération de prospects qualifiés
  • De meilleurs taux de conversions
  • Des ventes en progression 

 III. Comment fonctionnent les moteurs de recherche ?

Les moteurs de recherche tels que Google utilisent des processus relativement complexes — qui sont en fait des algorithmes — pour organiser et classer le contenu des milliards de sites web qui existent dans le monde.

Ces algorithmes prennent en compte un large éventail de facteurs et de critères afin de déterminer le classement ou la position d’une page dans les moteurs de recherche.

En bref, les moteurs de recherche ingurgitent des masses immenses de data et de contenu numérique et organisent le résultat de leur analyse sous la forme d’informations que l’on peut voir dans les pages de recherche Google, Yahoo, ou Qwant.

Le but ultime des moteurs de recherche, c’est de rendre les internautes satisfaits des résultats qu’ils vont trouver dans les pages de résultats des moteurs de recherche, qu’on appelle aussi SERP (Search Engine Results Pages), c’est-à-dire la page générée en réponse à une requête entrée dans la barre de recherche par un internaute.

Sous une forme schématique, le référencement naturel de votre site prendrait la forme suivant :

  • vous publiez du contenu sur votre site web
  • les bots de Google explorent (crawl) votre contenu
  • puis il le stock de manière organisée dans un index
  • si votre page web procure une réponse pertinente à la question d’un internaute, elle peut apparaître sur la page de résultat de recherche.

L’incorporation de mots-clés dans votre contenu fait partie des éléments essentiels de ce processus de recherche.

Les mots-clés sont des mots ou des phrases que les utilisateurs tapent dans la barre des moteurs de recherche lorsqu’ils effectuent une requête.

Les mots-clés de votre page web doivent être pertinents, c’est-à-dire en relation avec votre secteur d’activité et votre entreprise, et ils doivent de préférence avoir un bon volume de recherche.

Vous pouvez utiliser des outils tels que Keyword Magic Tool, Ubersuggest, Keyword Overview ou encore le Keyword Planner de Google Ads pour trouver des mots-clés adaptés à votre stratégie de référencement.

En 2022, le fait d’utiliser plusieurs fois un mot-clé dans un article est une pratique obsolète qui ne vous aidera pas à améliorer votre positionnement dans les pages de recherche Google. Utilisez plutôt des mots-clés pour guider les utilisateurs vers le contenu que vous proposez.

C’est l’utilisation de mots-clés au-dessus de la ligne de flottaison et dans les en-têtes qui aident les utilisateurs et les moteurs de recherche à déterminer le sujet de vos pages web.

IV. Comment fonctionne Google ?

L’objectif principal d’une stratégie de référencement consiste généralement à obtenir le meilleur positionnement possible sur Google, de préférence dans les premiers résultats de la première page.

Voici comment fonctionne le moteur de recherche Google pour trouver et classer le contenu des sites internet du monde entier :

Le crawling : Google utilise des « bots » pour explorer le web et rechercher des pages nouvelles ou des mises à jour. Pour que Google trouve une page, celle-ci doit de préférence posséder des liens. De manière générale, plus une page contient de liens, plus il est facile pour Google de la localiser.

L’indexation : Ensuite, Google analyse les URL découvertes par les bots et essaie de donner un sens au sujet de la page. Google examine des éléments tels que le contenu, les images et d’autres fichiers multimédias. Il stocke ensuite ces informations dans l’index Google, c’est-à-dire sa base de données.

Le service : une fois que Google a évalué les URL, il détermine les pages les plus pertinentes pour les requêtes de recherche des utilisateurs et les organise en conséquence dans les SERP.

V. L’algorithme de Google

L’algorithme de recherche Google fait référence au processus interne de classement de contenu du géant américain.

L’algorithme de Google prend en compte un large éventail de facteurs et de critères lorsqu’il effectue son classement.

Cet outil d’analyse complexe a évolué au fil des ans et depuis sa création.

Récemment, les ingénieurs de Google ont axé le travail de l’algorithme sur la compréhension de l’intention de recherche via des modèles de langage.

Par exemple, Google peut prendre les deux exemples ci-dessous et fournir des résultats pertinents même si le verbe « changer » est utilisé dans des contextes différents à chaque fois.

Exemple 1 : Comment changer la batterie de mon téléphone portable ?

Exemple 2 : Comment changer des dollars en euros ?

Même si tous les détails de la formule de l’algorithme Google sont conservés hors de portée du commun des mortels, ce qui est compréhensible, il est tout à fait possible d’optimiser son référencement naturel et de suivre au plus près la logique et la manière de penser de Google grâce aux meilleures pratiques à suivre qui sont régulièrement distillées par la firme californienne.

De plus, vous pouvez compter sur de nombreux experts de la recherche Google sur internet comme l’américain John Mueller ou le français Olivier Andrieu, pour citer deux des plus connus, si vous souhaitez être au fait des dernières tendances SEO Google.

Voici tout de même quelques points à garder à l’esprit lors de l’optimisation de votre site web en 2022, sur la base de conseils préconisés par Google en personne :

  • L’intention de recherche : votre contenu répond-il aux questions de vos utilisateurs et leur propose-t-il ce qu’ils souhaitent voir ? Des facteurs tels que la qualité de la langue, son originalité et la présence de synonymes font ici la différence.
  • La pertinence : une fois que l’algorithme de Google a jugé que votre contenu correspond à l’intention de recherche de la requête entrée par l’internaute, il analyse l’index Google pour voir où se situe votre contenu en termes de pertinence. Le SEO On-page — dont nous reparlerons en détail plus loin dans cet article — est crucial dans ce domaine. Vous serez probablement mieux classés dans les SERP si vous fournissez aux chercheurs le contenu le plus clair et le plus pertinent possible.
  • La qualité : il peut sembler que du contenu pertinent avec une bonne intention de recherche soit un gage de qualité suffisant. Mais en réalité, il existe un véritable facteur « qualité » défini par Google, auquel les spécialistes SEO font référence en tant que E-A-T (expertise, authority, trustworthiness), et sur lequel nous reviendrons plus tard.

Enfin, il est impossible de finir ce paragraphe sur l’algorithme Google sans évoquer les fameuses pénalités.

Les pénalités Google sont des actions manuelles effectuées par Google dans le but de traiter les méthodes et tactiques de référencement inapproprié.

Ces pénalités donnent bien entendu lieu à des conséquences négatives sur les sites web qui les subissent, et ont un effet qui impacte leur positionnement dans les pages de recherche.

En voici quelques exemples :

  • Liens ou backlinks artificiels vers votre site
  • Redirections trompeuses
  • Spam
  • Accumulation de mots-clés
  • Etc.

VI. On-page SEO vs Off-page SEO

Un autre aspect important à considérer lorsqu’on parle de référencement naturel, c’est la distinction entre le On-page SEO et le off-page SEO.

De quoi s’agit-il ?

Le On-page SEO

Comme son nom l’indique, le référencement On-page consiste à optimiser le contenu de votre site ou de vos pages web. C’est une pratique que vous pouvez contrôler, contrairement aux tactiques Off-page que nous allons traiter ensuite.

Par exemple, vous pouvez mettre à jour les balises des méta-descriptions de vos propres pages web et créer votre propre contenu.

Voici d’autres exemples de facteurs de référencement On-page :

  • Mots-clés : Commencez votre processus de création de contenu en effectuant une recherche de mots-clés avec un outil comme Keyword Magic Tool. Vous pouvez voir des données sur le nombre de personnes qui recherchent un mot-clé particulier ainsi qu’une jauge qui va vous indiquer le degré de difficulté pour bien se positionner avec ce mot-clé précis. C’est une étape indispensable afin de décider quels mots-clés vous souhaitez cibler avec votre contenu.
  • Création de contenu : une fois que vous avez choisi des mots-clés principaux et secondaires sur un sujet particulier, commencez à créer du contenu en gardant à l’esprit l’intention de recherche des utilisateurs. Cela signifie que vous devez réussir à déterminer ce que recherchent les personnes qui tapent une suite de mots particulière dans la barre des moteurs de recherche.
  • Vitesse de chargement de vos pages web : les utilisateurs quittent en général une page web après quelques secondes s’ils n’obtiennent pas rapidement les informations qu’ils souhaitent. Assurez-vous que la vitesse de chargement de votre page est suffisamment rapide en utilisant par exemple l’outil PageSpeed ​​Insight de Google. En cas de problèmes détectés, cette solution vous fournira des conseils d’amélioration.
  • Les liens internes : les bots de Google parcourent votre site internet en utilisant son maillage interne, dont la structure doit également être optimisée. Ces liens internes représentent est une partie très importante du référencement, et nous y reviendront en détail plus tard.

Le Off-page SEO

Le référencement hors page inclut toutes les pratiques d’optimisation qui se déroulent à l’extérieur de votre site web.

Ces tactiques « hors pages » aident les moteurs de recherche et les internautes à déterminer si votre site fait autorité dans son domaine, s’il est pertinent et digne de confiance.

Bien que le SEO Off-page puisse inclure des domaines tels que les médias sociaux et le marketing d’influence, son aspect le plus important se trouve dans la création de liens, ou de « links », en anglais.

La création de liens fait référence à une pratique qui consiste à amener d’autres sites web à créer un lien vers votre propre site. Ces liens sont comparables à des votes de confiance.

En conséquence, obtenir ce type de lien (qu’on appelle aussi « backlink ») d’un site qui possède un haut degré d’autorité vers votre site peut certainement générer plus de trafic et booster sa légitimité.

Gardez néanmoins à l’esprit que ce n’est pas forcément la quantité qui compte en matière de liens entrants.

Par exemple, les backlinks spammés n’auront pas d’impact positif sur votre site et peuvent même entraîner des sanctions. Évitez aussi d’acheter des liens ou d’utiliser des méthodes non recommandées par Google.

La création de backlinks est un travail long et fastidieux, mais les résultats en valent la chandelle en matière de trafic entrant, de notoriété de marque et d’autorité.

En attendant d’approfondir cette question des liens, voyons les tenants et aboutissants des principaux domaines du référencement naturel, à commencer par le contenu.

VII. Le contenu

Le contenu est essentiel pour votre SEO.

Plus il sera de qualité, plus vous pourrez prétendre à occuper des positions élevées dans les SERP.

Mais qu’est-ce qui différencie un contenu médiocre d’un excellent contenu ?

Avant d’aborder cette question, examinons certains domaines clés de toute stratégie de contenu.

Les méta-titres et méta-descriptions

Les méta-titres et méta-descriptions d’une page web sont déterminants, car c’est ce que Google montre aux utilisateurs dans les résultats de recherche.

Un méta-titre précis (également appelé balise de titre) qui décrit clairement ce que le contenu de la page offre à l’utilisateur est important : c’est ce qui va le faire cliquer ou non.

Les méta-titres et les méta-descriptions sont des textes très courts de style copywriting qui aident les utilisateurs et Google à mieux comprendre le contenu et l’objectif de chacune de vos pages web. Assurez-vous d’inclure votre ou vos mots-clés principaux dans votre méta-description, c’est à la fois indispensable pour les utilisateurs et pour les moteurs de recherche.

Le titre/en-tête

Le titre que l’utilisateur voit lorsqu’il arrive sur votre page web est un signal critique pour Google. Comme le méta-titre, il doit être sans ambiguïté et inclure les termes recherchés par l’utilisateur. Encore une fois, c’est un élément fondamental pour Google et quelque chose de rassurant pour l’utilisateur.

Le style d’écriture

Adoptez de préférence un style d’écriture simple, direct et ciblé. Favorisez les phrases courtes et décomposez votre contenu en paragraphes qui se suivent de manière logique, et enfin, évitez le hors sujet.  

Tout cela réuni va aider les lecteurs à trouver directement la solution qu’ils sont venus chercher sur votre site.

Organisez votre contenu de manière à ce que la valeur ajoutée qu’il est censé apporter soit facile à identifier, à comprendre et à utiliser.

Le Rich Content

Dans la mesure du possible, incluez des éléments de ce qu’on appelle le « Rich Content », c’est-à-dire des éléments de contenu audio, vidéo, ainsi que des images illustratives.

Comme Google n’est pas encore en mesure de comprendre le contenu des images et des vidéos, accompagnez vos éléments de Rich Content de balises méta appropriées pour aider le moteur de recherche à comprendre de quoi il s’agit.

Vous pouvez également inclure une version écrite pour faciliter la tâche des utilisateurs qui préfèrent le contenu écrit.

Les liens sortants

Les liens sortants, qui sont des liens qui pointent vers des sites externes, mènent vos visiteurs en direction de sources qui confirment l’exactitude de votre contenu, validant à la fois votre crédibilité et celle de l’auteur.

L’origine de vos sources

Identifiez explicitement l’auteur ou la source d’un document que vous citez ou dont vous partagez un extrait, le cas échéant. Si l’auteur fait autorité dans son domaine, cela n’en rapportera que plus de crédibilité à votre contenu.

Il est essentiel de considérer chaque élément de contenu comme faisant partie d’une stratégie de contenu globale et cohérente. Dès que vous appliquez cette règle, vous pensez en termes de marketing de contenu.

Les différents types de contenu

Diverses formes de contenu sont appropriées pour chaque étape du parcours d’achat et les différents types d’utilisateurs.

Une bonne stratégie de contenu doit donc contenir un mélange de formats savamment dosé.

Voici les principaux :

  • Les guides pratiques : ils sont parfaits pour fournir une approche étape par étape d’une requête de recherche. Ciblez les mots-clés à longue traîne où l’utilisateur pose une question spécifique.
  • Les guides détaillés : ils impliquent beaucoup de travail, mais ce type de contenu peut aider votre public à comprendre en profondeur un sujet spécifique qui requiert un texte d’une certaine longueur.
  • Les vidéos : Google inclut de plus en plus de vidéos dans les résultats de recherche, et c’est notamment vrai en ce qui concerne les vidéos pratiques. Pensez aussi à publier vos vidéos sur YouTube, en vue de bénéficier d’une plus grande visibilité. YouTube est le deuxième site web le plus visité de la planète.
  • Les listes : Les internautes — et même Google — adorent les listes et les classements. C’est du contenu facile à parcourir et à utiliser.
  • Les tableaux : les tableaux contenant des données ou des informations diverses sont également faciles à comprendre pour Google, et très pratiques pour votre audience lorsqu’elle a besoin de chiffres ou de data spécifiques sur un sujet donné.  
  • Les infographies : les infographies, ce sont ces images qui contiennent des informations (généralement des illustrations et du texte) et forment un contenu autonome, très apprécié par les internautes aujourd’hui. Il s’agit d’un excellent type de contenu à diffuser auprès de votre audience cible, notamment via les médias sociaux, qui est puissant pour générer de l’engagement. En outre, les infographies vous donnent excellent moyen de créer des liens.
  • Les podcasts : les podcasts connaissent un certain succès depuis quelques années, et ils sont très utilisés pour les entreprises qui opèrent dans les secteurs de niche. À l’instar des vidéos, Google les affiche dans les résultats de recherche standard.
  • Les webinaires : Un webinaire est une présentation en ligne, qui se tient généralement en direct et qui est ouverte au public. Les webinaires sont non seulement efficaces pour engager votre public de manière efficace, mais ils fournissent également du contenu d’excellente qualité à plus long terme. En effet, quand votre événement en direct est terminé, vous pouvez le publier sur votre site web ou sur YouTube sous forme de vidéo que les gens peuvent regarder à tout moment.
  • Les ebooks : les ebooks sont des livres téléchargeables, généralement au format PDF, qui sont en général proposés gratuitement. Ils sont parfaits pour proposer du contenu approfondi et trop long pour un simple article de blog.

Nos conseils pour créer un meilleur contenu SEO

  1. Avant de créer du contenu, faites de la recherche sur ce que proposent vos concurrents et soyez attentif au type de contenu qu’ils diffusent sur leur blog, ainsi qu’aux mots-clés qu’ils ciblent.
  2. Identifiez d’éventuelles lacunes que vous utiliserez pour traiter les mêmes sujets plus en profondeur.
  3. Utilisez la longueur de texte qui semble convenir le mieux à votre public cible, mais n’oubliez pas que la plupart des internautes passent de moins en moins de temps à lire des articles en ligne.
  4. N’hésitez pas à utiliser des outils d’assistance à l’écriture SEO, comme SEMRush, Textanalyser, SEOQuantum, ou encore Optimiz.me

VIII. L’aspect technique du référencement SEO

Le référencement technique concerne la qualité de l’infrastructure de votre site et son ergonomie. Un bon référencement technique permet de garantir que Google trouvera facilement votre contenu, et qu’il pourra évaluer et indexer correctement les informations qu’il rencontre.

Quelles sont les principales priorités du référencement technique ?

On distingue quatre domaines qui doivent être traités absolument :

  • La vitesse de chargement de vos pages web : le chargement de chaque page doit être rapide comme l’éclair. Google donne d’ailleurs la priorité aux pages plus rapides, car elles offrent une meilleure expérience utilisateur, et les internautes ont horreur de temps de latence excédant quelques secondes en 2022.
  • L’ergonomie pour le support mobile : les utilisateurs doivent pouvoir consommer facilement votre contenu sur un appareil mobile. Google évalue aussi votre contenu en fonction de ses performances sur un appareil mobile, alors assurez-vous que vos pages web et votre contenu sont facilement accessibles et lisibles au format mobile.
  • L’interface utilisateur : Google recommande en priorité des sites web qui plaisent aux utilisateurs en termes de conception et d’ergonomie. La conception de votre site doit garantir que lorsque l’utilisateur arrive sur l’une de vos pages web, il la trouve attrayante, comprend instantanément ce que propose votre page et saisit les options de navigation dont il dispose.
  • Le « Schema Markup » : Il s’agit de données structurées qui forment un langage créé par Google, Bing et Yahoo. Le Schema Markup permet aux webmasters de faciliter l’analyse du contenu de leurs sites web par les robots des moteurs de recherche.

Nos conseils pour un meilleur référencement technique : 

1. Vérifiez les versions en double de votre site dans l’index de Google.

2. Portez une attention particulière à la vitesse de chargement de votre site web, et vérifiez à intervalle régulier les performances de votre page. Soyez aussi conscients des fonctionnalités techniques qui peuvent ralentir la vitesse de chargement de vos pages. Google PageSpeed ​​est un outil gratuit qui vous permet de voir les performances de vos pages web en termes de vitesse.

3. N’oubliez pas de créer un fichier robot.txt.

IX. L’architecture de votre site web

Ce qu’on appelle architecture de site web fait référence à la manière dont les pages web sont regroupées et organisées à l’intérieur de votre site. Une excellente architecture de site web prend avant tout en compte l’expérience utilisateur.

Plus la navigation d’un site web est facile, plus celui-ci possède une architecture solide, et plus les utilisateurs seront susceptibles d’y passer du temps et de s’engager.  

Lorsque vous examinez le niveau d’expérience utilisateur d’un site web, il s’agit en fin de compte d’aider les visiteurs à se rendre là où ils souhaitent aller en aussi peu de clics que possible, et à naviguer facilement d’un point A à un point B. et à revenir au point A à nouveau en un seul clic.

Une excellente structure facilite également l’exploration et l’indexation des sites par Google.

Votre architecture de site web doit donc abriter des pages regroupées de manière logique, en catégories et sous-catégories.

Nos conseils pour une architecture de site web bien organisée

1. Ne créez pas d’URL trop complexes. Google aime les URL claires et concises. Utilisez des phrases simples, des lettres minuscules, des traits d’union entre les mots et des expressions qui décrivent clairement le sujet de la page.

2. L’utilisation d’un plan de site facilite l’exploration d’un site web par Google. Il existe plusieurs façons de procéder, mais le plan de site XML est un classique qui fonctionne bien.

3. Attention au phénomène de « cannibalisation des mots-clés », qui subvient lorsque les mêmes mots-clés sont utilisés pour plusieurs pages web ou liens sur votre site, ce qui donne lieu à une concurrence lorsque ces pages et liens sont optimisés pour des mots-clés identiques.

X. Les notions d’autorité et de confiance

Google examine les notions d’autorité et la confiance de plusieurs manières, via deux procédés présentés sous la forme d’acronymes : E.A.T (Expertise, Authority et Trustworthiness) et Y.M.Y.L (Your Money or Your Life)

Voyons ce que cachent ces deux acronymes :

E.A.T

Google utilise l’acronyme E.A.T (Expertise, Authority et Trustworthiness) pour juger de la crédibilité globale d’un site web.

Google se base pour cela sur trois niveaux différents : la page, l’auteur et le site web.

En outre, le moteur de recherche américain cherche à savoir si le contenu proposé est crédible en tant que solution à la problématique qu’il vise à résoudre.

E.A.T est essentiel pour Google. Pourquoi ?

Si vous jetez un œil à leurs guidelines, les termes « expert », « autorité » et « confiance » apparaissent plus de 200 fois.

Examinons brièvement chaque composant de EAT.

  • Expertise : les informations fournies sur vos pages web sont-elles exactes ? Est-ce que votre entreprise possède la légitimité pour écrire sur tel ou tel sujet ?
  • Autorité : l’auteur de vos articles et de vos livres blancs est-il respecté dans son domaine ? Votre marque est-elle reconnue dans son secteur d’activité ? Est-ce que d’autres sites web, faisant par ailleurs autorité, font référence à votre contenu dans leurs pages ?
  • Fiabilité : la marque et l’auteur ont-ils une bonne réputation ? Leur contenu est-il fiable ?

Y.M.Y.L.

Y.M.Y.L., concept au nom curieux qui signifie littéralement « votre argent ou votre vie », est fondamental pour les personnes en charge de l’évaluation de la qualité des sites web chez Google.

Comme expliqué dans ses guidelines, ce terme décrit des pages ou des sujets qui « pourraient potentiellement avoir un impact sur le bonheur, la santé, la stabilité financière ou la sécurité future d’une personne ».

Pour cette raison, il est important que les pages affichant des sujets de type YMYL fassent autorité et soient dignes de confiance.

Voici une liste des principaux sujets concernés :

  • Actualités
  • Finances
  • Santé
  • Gouvernement
  • Droit
  • Santé
  • Sécurité
  • Éducation
  • Logement
  • Emploi

Google affirme exiger des normes de qualité de page très élevées pour ce type de pages, car un contenu YMYL de mauvaise qualité peut affecter directement le bien-être des lecteurs.

En respectant à la fois les normes EAT et YMYL lors de la création de votre contenu web, vous mettez toutes les chances de votre côte en vue d’obtenir un bon positionnement sur les pages de recherche Google.

Nos conseils pour renforcer l’autorité et la confiance de votre site web :

  • Si possible, dédiez une page de votre site à la présentation de votre marque, telle qu’elle est effectuée dans des publications ou sites de référence.  
  • Utilisez des données structurées de type « Schema Markup » sur votre site pour donner à Google des informations supplémentaires au sujet de votre contenu.
  • Utilisez une page de votre site web pour présenter des avis et des évaluations clients.

Comme déjà dit plus haut, la création de liens consiste à convaincre d’autres sites à créer des liens vers votre site web via des hyperliens.

C’est l’un des aspects les plus importants du référencement, car les backlinks sont comparables à une marque de confiance, ce qui est essentiel pour l’autorité de votre site internet.

Plus vous avez de liens en provenance de référents de haute qualité, plus votre site web apparaît fiable pour Google.

Pourquoi la création de liens est-elle si importante ?

Obtenir des backlinks est un excellent moyen de booster la visibilité de vos pages dans les SERP, à condition que ces backlinks proviennent de sites fiables et réputés.

Il est recommandé d’avoir également des liens internes, c’est-à-dire des liens de votre site web pointant vers d’autres pages de votre site web.

Cela aide Google à naviguer sur votre site et lui signaler que les pages vers lesquelles vous envoyez un lien sont importantes.

Lorsque vous travaillez sur la création de liens pour votre site, concentrez-vous sur la qualité plutôt que sur la quantité, car l’algorithme de Google ne tiendra pas compte des liens en provenance de sites web réputés peu fiables.

Comment créer des liens ?

Il n’y a pas de secret : la meilleure façon d’obtenir des backlinks consiste à créer du contenu de grande qualité qui va vous amener des liens de manière naturelle.

La création de liens commence par l’identification de personnes ayant la capacité de créer un lien vers votre contenu (propriétaires de sites web, blogueurs, etc.), puis il s’agit de les diriger vers votre contenu et de les inciter à créer un lien vers celui-ci à partir d’une page pertinente de leur site.

Voici comment vous pourrez y parvenir :

  • Créez des contenus à forte valeur ajoutée pour imposer votre entreprise ou marque en tant qu’autorité dans son domaine d’activité
  • Cibler les bons mots-clés (c’est-à-dire, exposez votre contenu aux bonnes personnes)
  • Incluez des ressources pouvant facilement recevoir des liens, comme des infographies

Cependant, la création de liens n’est pas aussi simple qu’il y paraît, et il peut se passer pas mal de temps avant qu’un site web ou un blog décide de mettre un lien vers votre contenu. C’est pour cette raison qu’une campagne de création de liens pourra grandement vous aider à accélérer ce processus.

Voici quelques stratégies pour réussir une campagne de création de liens :

  • Soyez actifs sur les médias sociaux, notamment dans les groupes spécialisés au sein de votre secteur d’activité
  • Participez à des blogs, à des événements live sur des plateformes comme YouTube en tant qu’invité
  • Créez des ressources pouvant être partagées en tant que liens par les utilisateurs
  • Recherchez des mentions de votre marque qui ne contiennent pas de liens
  • Réparez vos liens brisés, le cas échéant
  • Récupérer vos backlinks perdus
  • Faites une bonne campagne d’outreach à l’ancienne, en contactant directement des sites qui vous semblent adéquats pour obtenir des backlinks

Nos conseils pour créer des contenus engageants qui génèrent des liens : 

  • Ayez pour ambition de créer des contenus pouvant faire autorité dans votre domaine, même si cela paraît difficile. Si votre contenu couvre un sujet de manière approfondie et précise, et apporte de la valeur ajoutée à votre public cible, cela facilitera sans aucun doute l’obtention de liens.
  • Faites des collaborations en créant des contenus qui intègrent par exemple des interviews d’influenceurs ou de leaders de votre secteur d’industrie.
  • Créez du contenu sur la base de données : rédigez des articles uniques qui incluent des analyses sur la base de données originales
  • Pariez sur l’humour, si votre domaine d’activité vous le permet. Ce type de contenu est populaire et idéal pour créer le buzz et gagner en visibilité sur les réseaux sociaux. C’est un atout indéniable pour obtenir des liens sans attendre.

XII. Le référencement naturel local

Le référencement local fait référence à un ensemble de tactiques utilisées pour optimiser la présence en ligne d’une entreprise pour les requêtes de recherche spécifiques au niveau local.

Vous avez par exemple sûrement déjà effectué une requête du type « restaurant japonais à proximité » avec Google.

Ce type de requêtes spécifiques associées à un emplacement donnent en général des résultats comportant trois parties qui composent ce que Google nomme le « Map Pack » :  

  • Les résultats Google Maps
  • Les résultats des entreprises locales
  • Les résultats de recherche organique

Google Business Profil

Les résultats ci-dessus sont avant tout conditionnés par les profils Google Business (anciennement Google My Business).

Google Business Profile, ou « GBP » est une solution qui offre une image de marque à haute visibilité au niveau local aux entreprises dans les SERP.

Les clients potentiels peuvent utiliser votre GBP pour vous contacter via un nombre croissant de méthodes : email, téléphone, liens, etc.

Utilisez toutes les ressources offertes par Google Business demeure un excellent moyen de développer vos efforts de référencement local.

Google Business classe le contenu en fonction de trois facteurs principaux :

  • La pertinence : il s’agit bien entendu de la pertinence de votre entreprise par rapport à la requête effectuée par un internaute.
  • La distance : Google calcule la distance de chaque résultat pertinent qui apparaît une fois la recherche effectuée, en fonction de l’emplacement de l’internaute. Lorsque l’internaute choisit de ne pas fournir son emplacement exact, Google utilise les informations dont il dispose, le cas échéant, pour donner le meilleur résultat possible.
  • La notoriété : ce facteur varie en fonction de la notoriété de l’entreprise, et il est également basé sur la quantité d’informations disponibles en ligne sur l’entreprise.

Nos conseils pour améliorer votre référencement local :

  • Répertoriez autant d’informations que possible sur votre entreprise et ses heures d’ouverture sur votre profil d’entreprise Google. Plus les gens obtiennent des résultats précis sur votre entreprise, plus ils sont susceptibles de devenir des clients fidèles.
  • Assurez-vous de sélectionner la bonne catégorie (et toutes les sous-catégories pertinentes) pour votre entreprise sur votre page GMB. Cela permet de s’assurer que les recherches relatives à votre entreprise sont totalement appropriées pour les requêtes de recherche des utilisateurs.
  • Jetez un œil à ce que font vos concurrents, et essayez de faire mieux pour votre entreprise.

XIII. L’impact des réseaux sociaux sur le référencement naturel

Oui, l’utilisation des médias sociaux peut influencer votre référencement naturel, même si ceux-ci n’ont pas un impact direct sur votre positionnement dans les pages de recherche.

Les réseaux sociaux constituent un moyen de référencement Off-page crucial et incontournable pour les entreprises qui souhaitent se faire connaître, amplifier leur notoriété de marque et diffuser largement leurs contenus dans le but de récupérer d’éventuels backlinks.

Par exemple, certaines entreprises utilisent des plateformes comme Instagram ou TikTok pour présenter la culture de leur entreprise de manière légère et décalée, mais également pour répondre aux questions des clients sur les produits ou bien résoudre rapidement des problèmes, grâce par exemple à Twitter.

Ces Social Media, lorsqu’ils sont bien utilisés, peuvent être idéals pour la gestion de la réputation de votre marque et les partages organiques.

Encore une fois, cela n’aura pas d’impact direct sur le positionnement de votre site web, mais comme nous l’avons expliqué, votre activité sur les réseaux sociaux et l’exposition générée pourrait conduire à des opportunités de backlink, qui à leur tour contribueront à améliorer votre ranking dans les SERP.

Nos conseils pour tirer parti des médias sociaux dans vos efforts de référencement naturel :

  • LinkedIn est une excellente plateforme pour partager du contenu professionnel avec des abonnés. Si vous cherchez à engager votre public et à présenter un leadership éclairé, il s’agit d’un excellent réseau social pour faire briller son expertise et se tenir au courant des tendances et de l’évolution d’un secteur d’industrie donné.
  • Utilisez les médias sociaux pour partager toutes les mises à jour et nouveautés de votre entreprise. Plus vous diffusez de publications intéressantes sur vos plateformes de médias sociaux, plus vous avez de chances que ce contenu soit partagé.
  • C’est une excellente idée d’utiliser des boutons de partage de médias sociaux sur votre site. Ce type d’optimisation On-page permet aux gens de partager votre contenu et peut vous aider à générer des backlinks.

Conclusion

Si vous vous sentez submergé par la quantité d’informations disponibles dans ce guide sur le référencement, pas de panique !

Le SEO est une pratique — et même un art, selon certains spécialistes — qu’il faut prendre le temps d’assimiler pour en tirer le meilleur parti.

Cela implique une grande curiosité et beaucoup d’énergie, car le monde du SEO, dicté entre autres par les changements d’algorithme Google, est en perpétuelle évolution.

Vous avez le choix entre de nombreux outils gratuits pour gérer au mieux votre action SEO, et la Google Search Console est certainement une bonne option.

Elle permet de faire énormément de choses pour améliorer votre référencement naturel : inspection d’URL, gestion des liens internes et externes, gestion de l’ergonomie de votre site mobile, gestion des signaux web essentiels (Core Web Vitals) pour, par exemple, connaître la vitesse de chargement de vos pages, etc.

Voici pour finir un récapitulatif des principaux critères à prendre en compte si vous souhaitez optimiser le positionnement de vos pages web dans les moteurs de recherche :

  • Du contenu de haute qualité
  • De l’optimisation On-page
  • Une excellente vitesse de chargement pour vos pages web
  • Des backlinks
  • Des liens internes
  • De l’optimisation locale, avec Google Business Profil
  • L’utilisation des réseaux sociaux
  • De l’optimisation pour les appareils mobiles
Abonnez-vous et rejoignez les +20,000 autres professionnels du marketing

Laissez vos commentaires

3 commentaires

Nadeykina Evgeniya

Bravo pour l’article si bien détaillé! L’information est très accessible et compréhensible pour les gens qui n’y connaissaient rien sur développement et référencement du site web.

Marc

Merci pour ce guide bien détaillé !

Arnaud Maëlys

Votre article m’a aidé à mieux comprendre ce qu’englobe la notion de SEO. Merci à vous 🙂

Découvrir plus d’articles