SEO
Temps de lecture
6 min
Partager
Abonnez-vous et rejoignez les +20,000 autres professionnels du marketing

Mum Google : une nouvelle étape de l’IA pour comprendre l’information

Publié le

Au mois de mai 2021, à l’occasion de l’évènement Google I/O 2021, le vice-président pour la recherche Google, Pandu Nayak, a annoncé le lancement de « MUM » (Multitask Unified Model), un nouvel algorithme surpuissant rempli d’intelligence artificielle.

Depuis toujours, les équipes Google Search essaient de résoudre d’innombrables défis afin que la recherche Google fonctionne du mieux possible pour les utilisateurs. L’objectif du plus grand moteur de recherche au monde, avec cette annonce, c’est de partager la façon dont la recherche Google est envisagée et abordée. Les ingénieurs de Google sont conscients que la plupart des internautes doivent souvent taper un grand nombre de requêtes lors de leurs recherches sur le web et passer parfois beaucoup de temps pour obtenir la réponse dont ils ont besoin.

Mettre en place une stratégie d’Inbound marketing

Débutant

Mettre en place une stratégie d’Inbound marketing

Mettre en place une stratégie d’Inbound marketing

Pour illustrer ce problème, Pandu Nayak donne un exemple concret. Imaginez que vous avez fait une randonnée au mont Adams l’année dernière. L’automne prochain, vous voulez faire une randonnée sur le mont Fuji, et vous souhaitez savoir ce qui différencie les deux endroits pour mieux vous préparer. Aujourd’hui, au moment où nous parlons, Google pourrait vous aider, mais cela nécessiterait de nombreuses recherches mûrement réfléchies : vous devrez en effet rechercher l’altitude de chaque montagne, des informations sur les températures en automne, le niveau de difficulté des sentiers de randonnée, etc. C’est seulement après un certain nombre de recherches que vous serez capables d’obtenir la réponse dont vous avez besoin.

Alors que si vous pouviez parler à un expert en randonnée, vous pourriez certainement lui poser directement la question suivante : « que dois-je faire de différent pour me préparer ? ». Et vous allez obtenir une réponse réfléchie qui prend en compte toutes les nuances de la tâche à accomplir et vous guider sur les nombreux éléments à considérer.

Or, les équipes de Google Search ont constaté que les gens effectuent en moyenne huit requêtes pour des tâches complexes comme celle-ci.

Les algorithmes des moteurs de recherche actuels ne sont pas assez sophistiqués pour répondre aux attentes des utilisateurs comme pourrait le faire un expert. Mais avec la nouvelle technologie Google appelée « Multitask Unified Model », ou MUM, le moteur de recherches américain devrait grandement améliorer ses résultats en termes de requêtes complexes.

MUM a le potentiel pour vous aider quand il n’y a pas de réponse simple

MUM a le potentiel de transformer la façon dont Google vous aide dans les tâches complexes. Comme BERT, l’algorithme déployé par Google en 2019, MUM est construit sur ce qu’on appelle dans le jargon informatique une « architecture Transformer », mais il est 1000 fois plus puissant ! MUM comprend non seulement le langage, mais il est également capable de le générer. Pandu Nayak précise que des pilotes internes ont déjà été lancés avec MUM et qu’il est enthousiasmé par le potentiel d’amélioration des produits Google.

Cet algorithme a été conçu dans 75 langues différentes et pour gérer plusieurs tâches différentes à la fois, ce qui lui permet de développer une compréhension plus complète de l’information et de la connaissance du monde que les modèles précédents. En outre, MUM est multimodal, ce qui signifie qu’il comprend les informations en provenance de textes et d’images et il est prévu qu’il puisse étendre ses capacités à d’autres modalités comme la vidéo et l’audio.

Si nous revenons à l’exemple de la randonnée, MUM va en principe comprendre que vous comparez deux montagnes, et vous donner des informations pertinentes sur l’altitude et le sentier. Il pourrait également comprendre que, dans le contexte de la randonnée, le fait de se préparer pourrait inclure des informations sur l’entraînement physique et l’équipement adéquat.

MUM pourrait également faire apparaître des sous-thèmes utiles pour une exploration plus approfondie, comme l’équipement le mieux noté ou les meilleurs exercices d’entraînement, avec des liens vers des articles, des vidéos et des images utiles sur le web.

Supprimer les barrières linguistiques

La langue peut être un obstacle important à l’accès à l’information. Mais le nouvel algorithme MUM a le potentiel pour briser ces carcans en transférant des données et des connaissances entre les langues. Il peut apprendre à partir de sources qui ne sont pas écrites dans la langue de votre recherche et vous aider quand même à obtenir ces informations.

On peut par exemple légitimement considérer qu’il y a énormément d’informations très utiles et pertinentes sur le mont Fuji écrites en langue japonaise, que vous ne trouverez pas si vous ne faites pas votre recherche en japonais. Avec Google MUM, il va être possible de transférer des connaissances à partir de sources émanant de plusieurs langages et utiliser ces informations pour trouver les résultats les plus pertinents dans votre langue préférée. Ainsi, à l’avenir, lorsque vous recherchez des informations au sujet d’une randonnée sur le mont Fuji, vous pourrez obtenir des résultats supplémentaires, à propos des meilleures vues, des onsens et restaurants disponibles dans la région, etc.

Appliquer l’Intelligence Artificielle (IA) avancée à la recherche de manière responsable

Comme à chaque fois que Google fait un bond en avant avec l’IA pour rendre la recherche d’informations plus accessibles sur le web, l’entreprise américaine essaie de le faire de manière responsable. C’est pourquoi Pandu Nayak indique aussi dans son communiqué que « MUM va être soumis à un processus d’évaluation rigoureux afin de garantir les meilleurs résultats possibles ». Pour ce faire, Google dispose d’équipes en charge de l’évaluation, qui devront suivre un ensemble de directives nommé « Search Quality Rater Guidelines », qui aidera le moteur de recherche à comprendre dans quelle mesure les résultats aident le public à trouver des informations pertinentes et utiles.

MUM va donc subir le même processus de tests que BERT. Nayak indique qu’il s’agira plus précisément de rechercher des modèles pouvant repérer les anomalies qui pourraient survenir avec l’apprentissage automatique, pour éviter d’introduire des données biaisées dans les systèmes de l’algorithme. Google souhaite également prendre en compte les enseignements des dernières recherches de ses ingénieurs sur la manière de réduire l’empreinte carbone des algorithmes en rodage tels que MUM afin de s’assurer que le système Search continue de fonctionner aussi écoresponsables que possible.

Enfin, le vice-président pour la recherche Google indique que des fonctionnalités et des améliorations basées sur MUM seront apportées aux services et produits Google dans les mois et les années à venir. On n’en est pour l’instant qu’aux prémices de l’exploration des capacités de MUM, mais il s’agit d’une étape importante vers un avenir où Google pourra comprendre toutes les différentes manières dont les gens communiquent et interprètent naturellement les informations.

Et une question se pose : MUM va-t-il sonner le glas du SEO tel que nous le connaissons aujourd’hui ? MUM est en mesure de révolutionner le moteur de recherche à tel point que le concept de référencement pourrait devenir obsolète. Les gens ne chercheront pas directement des pages, ils fourniront simplement une requête à MUM et le puissant algorithme fera le travail comme s’il s’agissait d’un assistant personnel humain.

En vérité, les experts et agences SEO doivent s’adapter à chaque fois que Google met à jour son algorithme. Et il va être intéressant de voir comment le niveau de performance de MUM va affecter les stratégies de référencement dans les mois ou années à venir.

Abonnez-vous et rejoignez les +20,000 autres professionnels du marketing

Laissez vos commentaires

0 commentaire

Découvrir plus d’articles