YouTube

En quoi consistent les networks YouTube et qu’offrent-ils ?

Il n’est pas facile de gagner en visibilité sur YouTube, car une quantité énorme de contenu est publiée quotidiennement sur la plateforme de réseau social spécialisée dans la diffusion de vidéos — on estime qu’en cette année 2020, c’est plus de 30 000 heures de vidéo qui sont ajoutées toutes les heures ! Et YouTube compte à présent plus de deux milliards d’utilisateurs actifs dans le monde. 

Cependant, il existe un moyen de faciliter ce processus, en rejoignant simplement un network YouTube.

Le guide video marketing pour le B2B

Débutant

Le guide video marketing pour le B2B

Le guide video marketing pour le B2B

Grâce à ce système de network, ou réseau, les YouTubers peuvent se concentrer uniquement sur le maintien du rythme de production de contenu sur leur chaîne YouTube.

Pendant ce temps, le réseau gère toutes les parties pas très agréables et ennuyeuses, comme des tâches d’ordre bureaucratiques. C’est généralement une association qui profite aux deux parties.

Afin de vous aider à en savoir un peu plus sur ces networks, nous avons compilé dans cet article tout ce qu’il faut connaître et comprendre au sujet de ces networks YouTube. Vous allez découvrir notamment ce que proposent ces réseaux, et comment ils fonctionnent. Et puis, nous vous donnerons quelques exemples de networks célèbres dans le milieu YouTube.

En quoi consistent les networks YouTube et qu’offrent-ils ?

Les networks YouTube, aussi appelés MCN, pour multi-Channel network, ou réseaux multicanaux en français, sont des entreprises qui fonctionnent au départ sans aucun lien avec YouTube. En rejoignant un tel réseau, les YouTubers bénéficient de plusieurs avantages, en plus d’avoir le réseau comme intermédiaire sur la plateforme.

Chaque network offre un ensemble d’avantages distincts. Dans l’ensemble, les producteurs de contenu peuvent compter sur l’assistance et le conseil, la gestion de leur chaîne, la gestion des droits d’auteur sur YouTube, la monétisation (générer des revenus), et d’autres outils pouvant faciliter la création.

Et comme la plateforme américaine n’est pas capable de soutenir par elle-même activement toutes les chaînes, ces networks agissent également comme un canal de relation directe avec les YouTubeurs, en facilitant énormément la communication avec la plateforme et en coordonnant d’éventuelles collaborations entre un créateur et un autre.

Mais bien sûr, ces avantages ne sont pas gratuits. Pour que les YouTubers puissent profiter de toute cette structure, ces réseaux facturent un pourcentage sur tous les gains obtenus grâce à AdSense pour chaque vidéo monétisée.

AdSense, c’est un programme de monétisation créé par Google qui est proposé aux propriétaires d’une chaîne YouTube et aux éditeurs de contenu. Cela leur permet de diffuser de la publicité sur la plateforme, et par conséquent de bénéficier de revenus publicitaires.

Voici une liste qui résume la plupart des avantages que procure une collaboration avec un network :

  • Gestion : les networks YouTube peuvent aider les créateurs à développer, gérer, et monétiser leur chaîne.
  • Installations/équipements : certains des plus grands réseaux ont leurs propres espaces de production que les YouTubers peuvent utiliser pour filmer et éditer du contenu.
  • Partenariats : certains networks facilitent les partenariats entre leurs protégés. Et pour un YouTuber nouveau sur la plateforme, cela peut être extrêmement bénéfique de collaborer avec un plus grand influenceur possédant des centaines de milliers d’abonnés. Créer des opportunités de collaboration entre différents talents d’un même réseau peut faciliter la migration d’audience de l’un de leurs canaux vers un autre. 
  • Accès à des marques : les networks ont des relations avec diverses entreprises qui cherchent à sponsoriser du contenu vidéo sur YouTube. Pour les créateurs affiliés à un MCN, cela peut signifier plus de visibilité et d’opportunités de partenariat avec une ou plusieurs marques, ce qui pourrait être difficilement réalisable en tant que YouTuber indépendant. D’autres entreprises, telles que les agences de marketing d’influence et les plateformes de marketing d’influence, peuvent aussi aider à connecter les YouTubers à des marques cherchant à sponsoriser du contenu.
  • Assistance YouTube : bien que YouTube ne reconnaisse pas les MCN de manière officielle, ils proposent tout de même une liste de fournisseurs certifiés. La relation préexistante de YouTube avec ces entreprises spécialisées signifie qu’ils peuvent parfois résoudre plus rapidement les problèmes de contenu qui interviennent. Certains MCN offrent également une protection contre les contentieux liés aux droits d’auteur qui peuvent toucher certains créateurs.    

Rejoindre un network YouTube : ça vaut le coup ou non ?

Malgré les nombreux avantages offerts par ces networks, il existe également des inconvénients. 

Tout d’abord, comme ces réseaux sont indépendants de YouTube, la plateforme ne peut jamais être considérée comme responsable des pertes que les YouTubers pourraient subir, en cas de problème.

En d’autres termes, les YouTubeurs doivent faire attention, car en cas de désaccord entre le créateur de contenu et le réseau, le contractant devra gérer la situation directement et uniquement avec le réseau avec lequel il collabore. 

De plus, rejoindre un réseau ne garantit pas que les revenus de votre chaîne vont augmenter de manière drastique. 

Lorsqu’un YouTuber travaille avec un réseau, il est souvent obligé de donner une partie des revenus de sa chaîne. Cet argent, gagné grâce aux publicités et basé sur les vues, géré via Google AdSense, est censé payer pour les services effectués par le MCN. La part que s’octroie le network peut cependant être substantielle et ne laisser que des miettes au YouTubeur associé.

Les gains des YouTubers dépendent avant tout des vidéos monétisées — par AdSense ou par la publicité. Et comme le réseau facture un pourcentage des bénéfices, certains créateurs finissent par dépenser parfois plus d’argent pour maintenir la qualité, le rythme, et le développement de leurs contenus vidéo qu’ils n’en gagnent réellement.

Pour ces raisons, chaque YouTubeur doit analyser attentivement les avantages et les inconvénients d’une collaboration avec un network, et voir s’il est avantageux de s’engager sur le long terme pour trouver la voie qui lui convient.

Voici maintenant quelques networks à suivre, au niveau international et en France :

Mixicom : c’est un des plus grands networks français, en place depuis 2004, qui s’occupe notamment de célèbres YouTubers francophones comme Cyprien, Norman, ou Squeezie. Il a été racheté par une société qui s’appelle Webedia pour plus de 70 millions d’euros il y quelque temps.

IGN : Le network IGN est un réseau YouTube créé pour soutenir les millions de YouTubers gamers de la plateforme.

IGN opère déjà en tant que créateur de contenu, réalisant des vidéos d’actualité sur la culture pop et les jeux. Ce network a été créé pour fournir une assistance aux YouTubers dans ce segment où la demande est forte.

Il a également sa propre chaîne où sont publiées régulièrement de nouvelles vidéos de divertissement liées aux jeux vidéo et au web.

Maker Studios : c’est un network qui possède quelques sous-réseaux. Rachetée par Disney, l’entreprise est connue pour offrir un excellent accompagnement à ses partenaires.

Parmi les sous-réseaux les plus importants de ce network figurent Polaris et Paramaker. 

Mais il existe aussi beaucoup d’autres YouTubers qui travaillent de manière complètement indépendante, comme Tibo InShape, le spécialiste du fitness, ou encore les comiques du Palmashow. Ce qui nous conduit à notre dernière partie.

Existe-t-il des alternatives aux networks YouTube ?

Les YouTubers ont d’autres options à leur disposition lorsqu’ils cherchent à développer leur clientèle ou à créer des partenariats avec des marques. Par exemple, rester indépendant demeure toujours une option privilégiée par de nombreux YouTubers sur la plateforme. En fait, la propre page de présentation de YouTube concernant les réseaux multicanaux indique ceci : « Bien que certains créateurs choisissent de s’associer à un MCN, vous n’avez pas besoin de rejoindre un MCN pour réussir sur YouTube. »

En plus du programme AdSense natif de YouTube, de nombreux YouTubers ont réussi à attirer et à gérer eux-mêmes des parrainages de marque. En outre, il existe désormais de nombreux événements destinés à la communauté des créateurs, comme VidCon, Beautycon et d’autres, où les YouTubers peuvent réseauter avec d’autres créateurs pour parler de leur expérience avec différents partenariats et sources de revenus, et par conséquent établir des contacts précieux pour leur business.

Les YouTubers à la recherche d’options de monétisation supplémentaires peuvent également envisager de s’associer à une plateforme de marketing d’influence ou à une agence de marketing d’influence. Les agences ayant de solides relations avec des marques diverses peuvent aider de nombreux YouTubers à concrétiser une grande variété d’opportunités de parrainage et à exploiter tout le potentiel de leur chaîne.

Conclusion

Rejoindre un réseau YouTube représente un changement radical. Mais en pesant le pour et le contre, on peut généralement affirmer que c’est un changement bénéfique.

L’ensemble des services que procurent les networks changent la façon dont les YouTubers gèrent leurs activités et travaillent au sein de la plateforme. Ils reçoivent tout le soutien des networks pour partager et diffuser leur contenu, et pour que leurs canaux puissent se développer et gagner en visibilité.

Cependant, avant de décider de rejoindre un network, il faut analyser attentivement les avantages et les inconvénients. Surtout si vous avez une petite chaîne, car le pourcentage payé aux réseaux limitera vos revenus.

Si vous parvenez à gérer entièrement votre chaîne tout seul, et faire tout le travail d’un network, alors vous percevrez 100 % de vos revenus. Dans cette situation, rejoindre un réseau n’est pas utile.

Rédigé par

Partager

Laissez vos commentaires

0 commentaire

Découvrir plus d’articles

Abonnez-vous et rejoignez les +20,000 autres professionnels du marketing

1 à 3 fois par mois retrouvez notre expertise et nos actions dans une newsletter au contenu exclusif

Votre demande a bien été prise en compte !