Rédigé par

Etienne Alcouffe

ROAS vs ROI quelle est la différence?

octobre 21, 2019

Dans le domaine du digital marketing et du e-commerce, les abréviations : ROAS et ROI font partie du vocabulaire courant.

 

Il s’agit de deux indicateurs via lesquels vous pouvez mesurer l’efficacité d’une campagne marketing sur Facebook ou un autre marketing channel comme Linkedin, Twitter, Google ads et autres… Découvrez sans plus tarder tout ce qu’il faut savoir sur le ROAS et le ROI.

 

Les publicités sur Facebook connaissent une évolution fulgurante depuis leur création. Si au départ, elles prenaient la forme de simples bannières publicitaires, aujourd’hui, vous avez à votre disposition de nombreux outils qui vous permettent de réaliser depuis votre page Facebook des campagnes de marketing digital performantes.

 

D’ailleurs, Facebook est aujourd’hui considéré avec Google ADS comme des plateformes publicitaires fiables et performantes.

 

Bien que Facebook soit considéré comme un outil de marketing par excellence, il est légitime de vérifier le retour sur investissement pour mettre en lumière les axes de progressions et les leviers qui fonctionnent.

Les deux indices que sont le ROAS et le ROI donnent une image assez binaire sur le retour sur investissement, voici les détails :

 

 

ROAS : qu’est ce que c’est ?

 

Le ROAS est une abréviation anglophone qui veut dire « Return On Ad Spend » et qui se traduit en Français par « retour sur les dépenses publicitaires ».

 

Ce métrique permet d’évaluer votre marge de profit par rapport au montant des dépensées associées à la campagne publicitaire menée sur le réseau social. Le ROAS est important, car vous aide à mesurer la « campaign performance »

 

lorsque vous calculez le retour sur les dépenses publicitaires (advertising spend).

 

D’une manière assez simple pour juger de la rentabilité ROAS, il faut que ce taux soit supérieur à 100 % et qu’il représente le total des coûts publicitaires.

 

  • Pour calculer le ROAS, voici la formule à utiliser : ROAS = Revenu/Coût
  • Pour trouver le pourcentage ROAS, la roas formula sera : (Revenu – coût) x (100/coût)


Les données obtenues via ces deux formules constituent des indices intéressants pour évaluer l’efficacité de la campagne publicitaire que vous avez menée.

 

On parle ici de retour sur investissement directement lié aux dépenses publicitaires.

 

Qu’entend-on par ROI ?

 

Le ROI ou « Return on Investment » veut dire retour sur investissement. Cette métrique vous en dit long sur le rendement de votre investissement de manière plus large.

 

Pour obtenir le ROI, vous devez prendre en compte dans votre calcul toutes vos dépenses notamment celles liées aux ressources humaines ou encore aux ressources matérielles.

 

Grâce au ROI, non seulement vous prenez connaissance de la performance de votre annonce publicitaire, mais également de la qualité du travail fourni par vos équipes.

 

  • La formule de base : Roi = (Revenus – coût)/coût
  • Pour le pourcentage : (Revenu – coût) x (100/coût)

 


On parle ici de retour sur investissement au sens large.

 

Le ROAS permet-il vraiment de mesurer l’efficacité de vos campagnes marketing ?

 

Si vous exploitez une régie publicitaire comme Facebook Ads ou Google ADS dans le cadre de vos campagnes, vous ne devez pas négliger l’importance du ROAS.

 

Avec cette métrique, vous aurez une idée précise de l’impact financier des actions marketing que vous menez sur les différentes plateformes publicitaires.

 

En fonction des résultats obtenus, vous pourrez prévoir d’éventuelles améliorations comme des textes d’annonces plus percutants ou des appels à l’action qui engagent de manière plus importante vos leads.

 

Le ROAS n’est pourtant pas l’alpha et l’oméga. Gardez toujours en tête que cette métrique ne considère pas certaines de vos dépenses et ne concerne que les coûts de vos publicités.

 

Ainsi, lorsque le ROAS semble particulièrement élevé par rapport à vos dépenses liées à la publicité (cost of ad campaign), calculez d’abord la somme de vos dépenses annexe avant de vous prononcer.

 

Si vous avez déjà utilisé Google Adwords, vous vous rendrez compte que le ROAS de Facebook manque de précision.

 

Via Google, vous pouvez prendre en compte les variables dynamiques dans vos calculs ce qui n’est pas possible lorsque vous calculez le ROAS sur Facebook.

 

Heureusement qu’il existe l’outil Facebook Pixel qui vous permet de suivre de près les actions des consommateurs.

 

Vous disposerez alors de toutes les données dont vous avez besoin afin d’évaluer votre retour sur investissement.

 

Pour rappel, quand le ROAS est inférieur à 1, cela signifie que votre campagne Facebook Ads n’est pas rentable. Vous dépensez plus rien que la publicité que ce que vous gagnez.

 

Pourquoi calculer le ROI marketing ?

 

Lorsque vous menez une campagne de webmarketing, vous devez vérifier en permanence la rentabilité de vos actions.

 

Mesurer les impacts de vos dépenses sur vos revenus est indispensable pour mettre en perspective votre retour sur investissement.

 

Mais pourquoi faut-il connaître son ROI ?

 

Pour mieux comprendre le concept de ROI, dites-vous simplement qu’il se rapporte aux bénéfices engendrés par rapport à vos dépenses.

 

Pour prétendre à la rentabilité, vous devez toujours gagner plus par rapport à ce que vous dépensez logique n’est-ce pas ?

 

Grâce au ROI marketing, vous saurez immédiatement si vous avez adopté ou non une stratégie marketing rentable. De plus, vous ne perdrez pas du temps à calculer de nombreuses variables qui finalement ne vous permettent pas de déterminer la rentabilité de vos actions.

 

Que faut-il savoir sur le ROI marketing ?

 

 

Par définition, le ROI désigne le retour sur investissement. Cependant, avant de procéder au calcul du Roi, vous devez prendre en compte certains points.

 

Ainsi, vous comprendrez à quel point la maîtrise du ROI est importante dans le cadre d’une campagne marketing, voici quelques points importants :

 

Réalisez au minimum le même retour sur investissement d’une année sur l’autre

 

Si vous prenez le temps de calculer votre ROI à la fin de chacune de vos campagnes marketing, vous réussirez à maintenir un rythme constant quant à votre retour sur investissement. Il se peut même que vous réussissiez à augmenter de manière significative vos revenus à chaque période, car vous disposez de bonnes bases pour travailler ou encore pour optimiser vos campagnes.

 

Ne confondez pas le ROI et KPI

 

Certains spécialistes du marketing ont tendance à confondre ROI et KPI compte tenu de toutes les données qu’ils doivent analyser afin de juger de la rentabilité des campagnes qu’ils mènent. Certes, ces deux métriques sont étroitement liées, mais restent bien différentes. Si le ROI se rapporte aux bénéfices générés par rapport aux dépenses faites, les KPI désignent des indicateurs permettant d’évaluer des objectifs commerciaux.

 

Pour y voir un peu plus clair, supposons que pour ce mois, vous visez la conversion de 500 leads en nouveaux clients.

 

Ce chiffre est un KPI. À partir de là, vous allez devoir mener une campagne marketing et engager à cet effet des dépenses.

 

Les revenus que vous obtiendrez suite à vos actions seront mesurables avec le ROI.

 

Grâce au Roi, vous saurez si vos actions sont pertinentes ou non. Vous pourrez également prendre les mesures nécessaires afin d’améliorer vos prochaines campagnes et réaliser un ROI plus satisfaisant.

 

Prenez conscience de l’étendue de votre investissement

 

 

Le ROI constitue un indice important pour mesurer l’importance de votre investissement. Grâce à cette métrique, vous saurez si vous devez investir davantage ou si vous devez réduire vos dépenses afin de prétendre à une meilleure rentabilité de vos actions marketing (en modifiant la stratégie de vos campagnes).

 

Exploitez les données en votre possession

 

Le calcul du ROI n’est pas une obligation, mais reste très recommandé. En effet, lorsque vous réalisez une campagne marketing, vous devez être en mesure de quantifier vos résultats. Le calcul du ROI, du ROAS ou encore du KPI vous permet d’avoir une vision claire quant à la performance de votre campagne.

 

À partir de là, vous pourrez ajuster votre stratégie ou encore réviser votre budget, car votre objectif est de faire en sorte que vos actions soient rentables.

 

ROAS vs ROI

 

Maintenant que vous savez ce qu’est le ROAS et ce qu’est un ROI, vous devez comprendre la relation qui subsiste entre les deux notions.

 

Si le ROAS vous permet de connaître le gain obtenu à partir d’un investissement publicitaire donné, le ROI vous indique les bénéfices générés vis-à-vis de vos dépenses cumulées de manière plus large.

 

Si le ROI que vous obtenez est positif et que vous avez bien intégré l’ensemble des coûts associés, vos actions ont été rentables.

 

Notez que pour assurer de la rentabilité de votre campagne, vous pourriez avoir besoin de calculer le ROAS et le ROI.

 

En effet, vous pouvez par exemple obtenir un ROAS élevé, mais ROI négatif, cela signifie que votre campagne marketing au sens large n’est pas rentable. La raison en est que vos dépenses sont nettement plus élevées que vos gains.

 

Si vos dépenses publicitaires ne représentent que 20 % de vos dépenses globales et que d’autres frais liés à votre campagne mettent le curseur dans la zone rouge de la non-rentabilité, alors il faudra faire des coupes budgétaires.

 

Comment optimiser sa campagne marketing ?

 

Grâce au calcul du ROAS et du ROI, vous saurez si votre campagne marketing réalisée est rentable ou non.

 

En effet, il se peut que vous pensiez que vos opérations ont porté leurs fruits, mais grâce à ces métriques, vous pourrez facilement constater si vous avez dépensé plus qu’il ne le faut ou non.

 

Si à la suite du calcul du ROAS et du ROI, vous constatez que votre campagne n’a pas été rentable, vous devez prendre les mesures adéquates. Vous pourrez alors envisager le changement de votre stratégie marketing.

 

Voici quelques critères que vous devez prendre en compte si vous voulez que vos campagnes marketing soient un succès.

 

Redéfinissez vos objectifs

 

 

Si votre campagne marketing réalisée sur un social media n’a pas été satisfaisante en matière de rentabilité, c’est sûrement parce que vous n’avez pas bien défini vos objectifs.

 

Ainsi, si vous voulez retenter votre chance, redéfinissez-les, car les dépenses ne seront pas les mêmes si vous voulez attirer plus de trafic sur votre site, obtenir plus d’engagements des abonnés de votre page ou augmenter le nombre de vos clients.

 

Exploitez la méthode des persona pour réaliser un bon ciblage

 

Si vous voulez bien connaître vos cibles, prenez le temps de segmenter vos prospects en utilisant la méthode des personas. Identifiez quelques profils du type de client que vous attendez et catégorisez-les en vue d’identifier leur parcours d’achat. Grâce à la catégorisation, vous obtiendrez alors des audiences principales, des audiences personnalisées ainsi que des audiences similaires.

 

Les audiences principales se rapportent aux cibles qui répondent parfaitement au profil que vous recherchez.

 

Quant aux audiences personnalisées, elles désignent vos prospects et clients classiques.

 

Les audiences similaires quant à elles désignent les autres utilisateurs dont les caractéristiques se rapprochent à celles de vos prospects et clients.

 

Découvrez notre article pour vous aider à mieux votre public : le Persona

 

 

Maîtrisez votre budget

 

Lorsque vous menez une campagne marketing, vous devez vous attendre à dépenser. Après avoir choisi votre stratégie, délimitez votre budget et prenez en compte tous les paramètres.

 

Une dépense rentable est un investissement. Toutefois, vous devez vous assurer que votre budget est suffisant pour atteindre les objectifs escomptés.

 

Dans tous les cas, il vous est conseillé de démarrer avec un petit budget histoire de mesurer les revenus rapportés et de pouvoir envisager une augmentation sérieuse du budget.

 

Exploitez tous les outils disponibles

 

 

Dans le monde du marketing numérique, vous devez accompagner vos diverses opérations d’outils vous permettant de préparer, mettre en place, et analyser de manière fiable vos leviers.

 

Ne prendre en compte que le coût d’une campagne publicitaire pour vérifier sa rentabilité n’est pas suffisant et ne doit jamais être votre indicateur clé. Pensez au coût de création, aux différents prestataires que vous embauchez comme des graphiques, les créateurs de contenu, les intégrateurs et autres agences qui viendront grignoter votre marge de rentabilité.

 

Le retour sur investissement n’est valable que si vous prenez la peine de le calculer au sens large et de manière exhaustive ne l’oubliez pas ou vos campagnes risquent bien de ne pas porter leurs fruits.