SEO

C’est quoi le SEO WordPress ?

Si vous souhaitez créer un site en ligne, vous aurez le choix entre plusieurs CMS, dont le plus connu est WordPress. C’est l’éditeur de site internet le plus utilisé à travers le monde. Chaque personne qui dispose d’un site sur la toile aimerait bien que celui-ci soit positionné au plus haut dans les résultats de recherche.

Pour atteindre cet objectif, vous pouvez opter pour le référencement payant (une option pertinente, mais coûteuse à long terme) ou encore le référencement organique ou SEO. Dans cet article WordPress, nous allons nous pencher sur l’outil afin de savoir de quoi il s’agit et comment ça marche. Regardons ensemble.

Ebook : Le SEO, un investissement court, moyen ou long terme ?

Débutant

Ebook : Le SEO, un investissement court, moyen ou long terme ?

Ebook : Le SEO, un investissement court, moyen ou long terme ?

C’est quoi le SEO WordPress ?

Vous avez déjà entendu parler de WordPress SEO, mais vous vous demandez encore ce que c’est ? Pas de panique, on vous donne plus de précisions dans cet article. Le SEO, signifie Search Engine Optimisation ou optimisation pour les moteurs de recherche ou encore référencement naturel. Quand on parle moteurs de recherche, on pense tout de suite à Google, puisqu’il occupe 91,5 % du marché de la recherche sur internet.

Le SEO est un ensemble d’exigences mises en place par Google pour pouvoir positionner votre site dans les meilleures places des SERPs. Pour faire simple, c’est une compilation d’actions telles que l’optimisation d’images, les meta descriptions, les liens, la présence sur les réseaux sociaux, le placement de mots clés, etc., permettant d’être affiché sur la première page de recherche de Google. À noter que cette stratégie de référencement est bien plus efficace que le référencement payant ou SEA.

Si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure, sachez que cela va vous prendre du temps, au début. Mais, une fois que vous aurez terminé votre page, WordPress travaillera pour vous, même en votre absence, ce qui vous permettra d’avoir plus de visites, et donc d’améliorer les taux de conversion sur votre page.

Comment optimiser votre referencement WordPress ?

Choisir un bon hébergeur

Le choix d’un bon hébergeur pour votre site WordPress est la première étape à franchir si vous souhaitez être bien référencé sur Google. Il existe sur le marché trois solutions d’hébergement : l’hébergement mutualisé, l’hébergement dédié et l’hébergement virtuel.

L’hébergement mutualisé est basé sur le partage des ressources d’un même serveur avec d’autres clients. Il est moins coûteux que les deux autres, mais concerne uniquement les sites avec un trafic faible. C’est une bonne option pour les blogs ou une page vitrine. Si vous souhaitez mettre la barre haute, vous pouvez opter pour une formule multisite.

L’hébergement dédié comme son nom l’indique vous attribuera un serveur unique utilisé simplement pour votre activité web. Ce choix est judicieux si vous êtes amené à grossir, car il vous apportera rapidité et gestion rapide de flux de visites.

L’hébergement virtuel fonctionne comme le mutualisé, mais sur une machine virtuelle, ce qui permet à moindre coût d’avoir plus de puissance de chargement.

Choisir un thème WordPress rapide

Vous devez choisir un thème WordPress, mais attention, certains thèmes sont susceptibles de ralentir la vitesse de chargement de votre page. La meilleure astuce, c’est d’opter pour un thème qui dispose de moins de fonctionnalités et qui facilitera le travail du serveur et des navigateurs. Optez pour des sites esthétiques et ergonomiques et privilégiez les thèmes WordPress par défaut. Ceux-ci sont légers, mais aussi faciles à personnaliser.

Tester la vitesse de WordPress

C’est l’une des étapes essentielles dans le cadre du référencement des sites sous WordPress. Le test de vitesse vous aidera à savoir si votre site se charge de manière optimale ou pas. Le calcul du temps de chargement des sites se fait avec les outils comme Pingdom, GTmetrix, YSlow ou encore Google Speed Insights. Certains outils, en fonction des résultats obtenus au test, peuvent vous proposer des conseils et astuces pour résoudre les lenteurs de chargement.

Supprimer les plug-ins et les thèmes obsolètes

La suppression des thèmes trop vieux comme du flash et les plug-ins inutiles constituent aussi une étape pour votre optimisation sur les moteurs de recherche et une bonne façon d’améliorer la vitesse de chargement. Pensez également à éliminer les extensions en doublons. Par exemple, si votre site WordPress intègre deux plug-ins dont les fonctionnalités sont semblables, éliminez l’un des deux.

Réduire la taille des images

Vous le savez certainement, les images sont des données lourdes au sein des serveurs. Il faut donc réduire leur poids au maximum pour améliorer le temps de chargement et donc votre SEO. Pour réduire la taille des images, vous avez la possibilité d’utiliser plusieurs logiciels. Il peut s’agir de Tinypng.com, resizing-pictures.com ou encore Photoshop. Sachez que les images en format PNG sont les plus recommandées.

Compresser les fichiers CSS et JavaScript

Le CSS permet de choisir la couleur ou encore la police de votre site. Le rôle de ces fichiers est similaire à celui des balises HTML. Les fichiers JavaScript et CSS sont essentiels pour un site web, mais ils doivent être compressés pour améliorer sa vitesse de chargement. Cela n’aura rien de difficile avec les logiciels comme Clean CSS et JSCompres. WordPress propose aussi une extension, baptisé WordPress WP minify, qui en même temps, compresse et combine CSS et JavaScript. Il convient cependant d’être vigilant afin que la compression ne perturbe pas à terme l’affichage du site.

Utilisation d’un plug-in de cache

Il est fortement conseillé d’utiliser un plug-in de cache dans le cadre de l’optimisation de son SEO sous WordPress. L’expression « mettre en cache » désigne le fait de diminuer le nombre de ressources utilisées par les serveurs d’origine pour les diffuser sur des serveurs périphériques plus rapides. Cette action permet d’améliorer fortement la vitesse d’affichage d’un site ou d’une page. La mise en cache peut passer par l’utilisation de plug-ins WordPress comme WP RRocket, W3 Total Cache.

SEO by Yoast : comment se servir de ce plug-in sur WordPress ?

Pour le référencement vous pouvez configurer Yoast SEO sur votre interface WordPress. Vous pourrez l’utiliser pour contribuer au meilleur classement de votre page web. La première étape consiste à effectuer la configuration générale de votre site avec Yoast SEO.

Cette étape est assez simple, vous devez renseigner votre nom de domaine et votre statut. Cependant, l’onglet « Outils pour webmasters » n’est pas facile à prendre en main. Si vous êtes féru en la matière, vous pourrez inclure les codes meta vous-même. Sinon cela peut être confié à un tiers.

Avec Yoast SEO, vous avez aussi la possibilité d’optimiser votre référencement à travers l’insertion de mots clés dans vos URL. L’une des choses les plus importantes à faire pour le référencement de chaque page de votre site est d’introduire le mot clé principal dans le titre de celle-ci, tout en pensant à supprimer les excès de mots comme « de », « aux », etc.

N’oubliez surtout pas d’optimiser les balises méta title et meta description avec Yoast SEO. Même si la méta description n’est pas un critère de référencement selon Google, les analyses ont prouvé le contraire. Si la méta description améliore le taux de clics, cela signifie qu’elle influe sur le référencement SEO des sites WordPress. Vous devez aussi réaliser le maillage des liens internes sur votre site pour faciliter la navigation.

En ce qui concerne les images, il y a aussi la possibilité de les référencer avec Yoast SEO en renseignant les attributs Alt. Quoi qu’il en soit grâce à Yoast SEO, vous saurez ce qu’il y a lieu de faire pour l’optimisation de vos images.

Par ailleurs, en plus d’activer le Sitemap et de diffuser votre site sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter), vous pouvez lier votre compte Google Search Console à Yoast SEO depuis votre site. Aussi, pour la rédaction de vos articles WordPress, de nombreux outils de recherche de mots clés ont été mis à jour, afin de rédiger des contenus optimisés. Il s’agit par exemple de Semrush ou Ubbersuggest. Surtout, pensez à éliminer le duplicate dans votre contenu avec les outils antiplagiats comme Copyscape et Siteliner.

Rédigé par

Partager

Découvrir plus d’articles