Rédigé par

Etienne Alcouffe

Ces innovations Facebook sont passées inaperçues et elles pourraient changer votre business !

juin 7, 2018

Facebook est une plateforme qui est en changement perpétuel : Chaque semaine des interfaces changent, des boutons apparaissent ou disparaissent, de nouvelles fonctionnalités émergent…

 

Ces changements sont en réalité des tests destinés à savoir si l’amélioration fonctionne, ou si elle est rejetée par les utilisateurs.

 

Les équipes de développeurs de Facebook ajoutent constamment de nouvelles fonctionnalités et, pour la plupart, elles ne sont pas annoncées clairement par le géant au pouce bleu : Elles apparaissent puis à l’issue d’une période de test, elles sont conservées ou oubliées. Il peut-être difficile de suivre l’évolution d’une plateforme aussi imposante que celle de Facebook : L’information est parfois difficile à trouver.

 

Egalement, on ne se rend pas toujours compte des nouveautés à l’initiative de Facebook. Parfois, il ne s’agit pas d’une extension développée dans Facebook mais bel et bien du rachat de start-up en vue de l’intégrer à Facebook. Notre ami Mark est en effet un adepte du benchmark plus ou moins poussé (il s’apparente même parfois à de la copie…).

 

Les utilisateurs et les annonceurs sont parfois happés dans leur quotidien et en oublient de garder l’oeil ouvert pour ces petites innovations qui facilitent notre travail sur les réseaux sociaux.

 

Alors, à tous les fans de réseaux sociaux, à tous les annonceurs, nous dédions cet article ! Junto regroupe ici le must des innovations Facebook que vous allez utiliser après avoir lu cet article.

 

Créer son catalogue Facebook

 

La création d’un catalogue Facebook est similaire à un catalogue papier : vous entrez une description produit, un prix ainsi qu’une image. Ainsi, l’internaute peut consulter vos produits en ligne sur Facebook !

 

Les intérêts sont multiples :

 

De nombreuses passerelles existent pour faire la promotion de vos produits par Facebook Ads ! Vous disposerez naturellement d’une vitrine de plusieurs millions d’usagers à bas coût, simplement en remplissant votre catalogue Facebook.

 

Tous les usagers qui cliquent sur vos produits Facebook pourront être redirigés vers votre site web : C’est donc aussi une excellente source de visiteurs.

 

Finalement, l’effet “social” de Facebook prends tout son sens ici : Les commentaires, likes et partages que vous pourrez accumuler sur vos produits deviennent alors des recommandations et rendent vos produits plus visibles !

 

catalogue facebook

 

Pour créer son catalogue, il faut d’abord créer l’onglet en question sur votre page (à partir du menu “Paramètres” puis “Modifier la page). Vous pouvez ensuite commencer à ajouter des produits à votre catalogue.

 

L’interface des catalogues est très simple, comme la plupart des interfaces Facebook et celle-ci ressemble à une fiche produit classique. Lors de la saisie de vos contenus produits,

 

trois points sont à observer :

 

1. Ajouter plusieurs photos explicites : Produit sous plusieurs angles, aspects clés du produit bien mis en valeur… Vous pouvez également ajouter une vidéo ou visite virtuelle, à ne pas négliger !

 

2. Le nom de votre produit : C’est la même démarche que pour le choix de vos mots-clés Adwords. Vous devez réfléchir aux “recherches clavier” : Ce que l’internaute va taper pour trouver votre produit (ne mettez pas forcément en avant le nom que vous souhaitez lui donner).

 

3. La description : Comme pour une publication Facebook, soyez concis, accrocheur et valorisant ! Vous devez mettre tout de suite en avant les bénéfices de votre produit en illustrant le bénéfice client.

 

Pour finaliser votre fiche produit, ajoutez l’URL du produit en question sur votre site (précisément la page du produit). En cliquant dessus, l’internaute pourra alors acheter en quelques clics, sans avoir à naviguer sur votre site.

 

Pour approfondir la mise en ligne de vos produits, n’hésitez pas à lire notre tuto expliquant ce sujet !

 

Comment promouvoir son catalogue Facebook ?

 

Facebook a prévu différentes fonctionnalités inspirées des sites de e-commerce pour booster la promotion de vos produits sur le réseau social. Vous pouvez utiliser la fonctionnalité de “sélections” : Faites des sélections thématiques comme :

 

  • Les 6 “produits” en dessous de 10 €
  • Les 5 “produits” parfaits pour cet été

 

Comment promouvoir son catalogue Facebook ?

 

L’idée est de se servir des sélections pour mettre en avant vos articles à forte marge, vos articles saisonniers ainsi que les produits dont les ventes stagnent.

 

Une autre combine est celle du code promo ! Cette pratique peut s’adapter facilement à Facebook : Il suffit de commencer par paramétrer un code promo sur votre site. Ensuite, publiez le code promo en statut sur Facebook : Vous venez de créer votre première opération de promo exclusive à vos followers !

 

Les publicités dynamiques “Dynamic Ads”

 

Cette petite révolution du domaine publicitaire facilite grandement la vie des annonceurs Facebook. Elle est inspirée du “Google Shopping” qui utilise déjà cette mécanique d’annonces dynamiques. Cependant, elle repose sur le principe d’une annonce dynamique reliée à un catalogue : Vous configurez une fois votre annonce puis elle affichera le produit le plus adapté à l’internaute qui verra l’annonce.

 

Les publicités dynamiques “Dynamic Ads”

 

Ces annonces permettent aussi de faire du retargeting. Lorsqu’une personne se rend sur votre site et qu’elle consulte un produit, puis quitte le site sans l’acheter, c’est que vous pouvez peut-être conclure cette vente ! Facebook pourra alors lui suggérer ce produit de nouveau sur les sites qu’elle visitera ensuite.

 

Au préalable, il faut d’abord créer votre catalogue de produits. Pour faire cette opération, vous devez vous rendre sur le gestionnaire de catalogues sur votre page (nous avons expliqué la démarche plus haut). Si votre site de e-commerce utilise déjà un catalogue en ligne de type Shopify, WooCommerce, BigCommerce ou Magento : C’est encore plus simple.

 

Il vous faudra également configurer le pixel Facebook qui vous permettra de suivre les ventes et les utilisateurs sur votre site. Grâce aux publicités dynamiques, vous pourrez faire la promotion de tout votre catalogue ! C’est l’algorithme Facebook qui se chargera de trouver l’annonce adaptée à chaque internaute.

 

Le couplage entre le pixel Facebook et les annonces dynamiques donne une solution de retargeting très efficace : Les annonces sont personnalisées en fonction du parcours et du degré de maturité du client. Cela permet aussi de retargeter les internautes de manière “cross device” : A travers tous les appareils qu’ils utilisent pour naviguer (les prospects sont identifiés par leur compte Facebook).

 

Récapitulons toutes les étapes nécessaires :

 

Réaliser le flux de données du catalogue : Vous pouvez saisir manuellement ce dernier. Vous pouvez également faire l’opération via un export de votre base de données produits, ce qui permet d’obtenir la mise à jour en temps réel.

 

Créer le pixel et l’installer sur votre site : Ce pixel permet de suivre les actions des internautes sur votre site et de les mettre en relation avec Facebook. Faites appel à votre webmaster ou à une agence digitale comme Junto pour effectuer cette partie.

 

Définir ses modèles d’annonces dynamiques : Les annonces elles-mêmes seront définies automatiquement comme vous l’avez lu plus haut. Mais vous devez définir le modèle des annonces pour que Facebook devienne autonome. Créez un template pour spécifier le nom du produit, son prix, sa description etc…

 

Diffusez vos annonces : Mettez en ligne vos Dynamic Ads (comme pour une annonce classique) sur le Business Manager. Il faudra définir vos budgets, votre ciblage et vos dates.

 

Analysez vos résultats et optimisez : Comme pour tous types de publicités digitales, il faut monitorer et ajuster fréquemment pour tirer le meilleur parti de vos investissements. Surveillez votre coût par acquisition et vos enchères : Ce sont des bons indicateurs de performance.

 

Facebook a rédigé un tuto détaillé pour vous permettre d’effectuer la manipulation. Rendez-vous sur le Gestionnaire de Publicité et suivez le tuto Facebook pour configurer vos annonces dynamiques.

 

Facebook et ses contenus éphémères

 

Encore une fois, Facebook est allé chercher les bonnes idées chez la concurrence et c’est Snapchat qui est ciblé cette fois. Le géant au pouce bleu s’offre une nouvelle fonction : Celle des messages éphémères.

 

Pas de surprise par rapport au fonctionnement de Snapchat ici : Vous activez l’option “Messages éphémères” et vos messages “s’autodétruisent” après un certain délai.

 

Une appli externe vient officialiser la fonction “photos éphémères” : Slingshot ! Cette app permet de prendre et d’envoyer des photos et vidéos éphémères à vos contacts. Snapchat n’a qu’à bien se tenir !

 

Live Vidéo : Diffusez en direct !

 

Vous le savez sans doute déjà… Mais l’avez vous déjà utilisé ? Le Facebook Live est idéal pour créer le buzz… A condition d’avoir un contenu “buzz worthy”. Avec le bouton live, vous pouvez déclencher une vidéo instantanément. Un avantage non-négligeable de cet outil et que tous vos contacts sont informés du début de votre live.

 

En plus, la vidéo apparaît immédiatement dans leur fenêtre Facebook… Impossible de la rater !

 

Live Vidéo : Diffusez en direct !

 

Mais à quelles occasions pouvez-vous créer un live ? Le but est de partager un sujet intéressant pour vos followers, un sujet dans lequel ils s’identifient. N’oubliez pas, lorsqu’on prends la parole sur Facebook, le mieux est de “s’oublier” un peu : Vos produits et votre entreprise ne doivent pas être au centre de votre communication.

 

Alors n’hésitez pas à aborder des sujets externes ! Voici quelques idées :

 

  • Emmenez l’un de vos produits en vacances et filmez-vous en train de l’utiliser
  • Interviewez certains de vos collaborateurs qui acceptent de prendre la parole
  • A l’occasion de la sortie de votre nouveau produit
  • Pour montrer vos nouveaux locaux
  • Montrez le processus de fabrication de vos produits, faites du storytelling ou du “derrière les coulisses”.
  • Faites une session Question / Réponse : L’internaute adore qu’on lui donne la parole
  • Filmez-vous en live avec une personne influente de votre milieu ou même une star (même si la star en question n’a rien à voir !)
  • Vous savez jouer de la guitare ? C’est le moment de montrer que vous n’êtes pas “qu’un” chef de startup !

 

facebook live

 

Comment faire un live réussi ?

 

Être journaliste, ça ne s’invente pas ! Heureusement, faire des live facebook est un tantinet plus accessible. Cependant, il faut observer certaines lignes de conduites pour accumuler suffisamment de public et pour ne pas le décevoir. Voici nos conseils pour préparer le lancement de votre live :

 

Assurez-vous d’avoir une connection rapide : Wi-Fi ou 4g minimum. Vous pouvez tester la rapidité effective de votre connection en visionnant une vidéo YouTube en HD.

 

Assurez-vous d’avoir une connection stable : Si vous vous déplacez, la qualité de votre connection changera et vous risquerez de perdre le feed.

 

Annoncez votre diffusion à vos fans : Prévenez les et capitalisez sur l’attente en postant un statut. Annoncer son live 24 heures à l’avance est un maximum.

 

Prévoyez une description sympa pour votre annonce : Comme lorsque l’on rédige pour le web, le but est d’être catchy. Vos followers doivent être intéressés à la lecture de la première phrase : Comment pouvez-vous susciter leur intérêt ?

 
Voici quelques conseils

 

Préférez une diffusion longue : Plus vous restez en ligne longtemps, plus les gens auront le temps de vous rejoindre. Il est conseillé de rester en ligne plusieurs minutes : Facebook annonce que la durée optimale est de 10 minutes… Si vous vous sentez l’âme d’un PPDA, pourquoi pas !

 

Comment faire un live réussi ?

 

Ensuite, lorsque vous allez vous lancer, vous allez devoir assurer un minimum pour que votre vidéo en direct soit réussie. Voici comment faire une bonne première impression :

 

Tenez votre téléphone correctement : Soyez stable, ne bougez pas. Au besoin, posez votre téléphone sur un support fixe. Les vibrations peuvent être très désagréables pour la personne qui regarde. Également, filmez-vous de manière verticale, en portrait.

 

Vérifiez que votre environnement sonore et lumineux est sain : Si vous êtes dans la rue, préférez un endroit calme et sans voiture. Le bruit du vent ou le brouhaha des gens est à proscrire : On vous entendra mal. Êtes vous suffisamment éclairé ? Faites une vidéo test avant de vous lancer !

 

Répondez aux commentaires en live : Lorsque vous diffusez en direct, les gens peuvent vous poser des questions que vous verrez défiler. Les followers se sentiront écoutés si vous leur répondez en live ! Dites-leur bonjour par leur nom et faites comme s’ils étaient dans la même pièce que vous : Considérez-les.

 

Finissez votre chef d’oeuvre par une phrase de clôture : “Merci à toutes et à tous pour votre attention” ou encore “Et à bientôt pour un nouvel épisode de…”. Après avoir fini, attendez quelques secondes le signal sonore du “ping” indiquant que la transmission est passée.

 

Aimer en tant que page

 

Lorsque vous aimez une page en tant que personne (profil) sur Facebook, la page reçoit une notification, elle sait que vous l’aimez. Mais comment aimer une page lorsqu’on est une autre page ? C’est simple, il suffit d’utiliser la fonction “Aimer en tant que page”.

 

Pour cela, rendez-vous sur la page que vous voulez aimer, puis cliquer sur “J’aime” dans un premier temps. Vous venez d’aimer la page en tant que personne (profil) Facebook. Ceci aura pour effet de placer les publications de cette page dans votre fil d’actualité.

 

Aimer en tant que page

 

Ensuite, cliquez sur “…” puis sur “Aimer en tant que page”. Un menu déroulant s’affichera et vous pourrez choisir la page qui aimera celle que vous êtes en train de visiter. L’intérêt de ce “j’aime entre pages” est de signaler à cette page que vous existez.

 

Ainsi, le community manager de l’autre page pourra s’abonner à vos publications et peut-être interagir avec !

 

Aimer en tant que page

 

En tant que bon CM, il convient de faire le tour des pages intéressantes sur Facebook et de les suivre ainsi que de les liker en tant que page.

 
Visez :

 

Les pages concurrentes : Aimez-les en tant que personne uniquement. Vous pourrez ainsi voir leurs publications dans votre fil d’actualité et faire du benchmark.

 

Les pages connexes : Toutes celles qui ont un sujet proche du vôtre et qui diffusent des infos intéressantes.

 

Les pages drôles et/ou qui diffusent du contenu intéressant : Les pages qui ne sont pas de votre secteur d’activité mais qui possèdent de l’information intéressante sont bonnes pour vous. Vous aurez ainsi accès à une information plus générale qui vous permettra de détourner des news pour en faire l’objet de vos publications (mais qu’est ce que c’est le “newsjacking” ?)

 

Les pages références dans le milieu du CM : Elles vous permettront de glaner des tournures de phrases marrantes, des pratiques, des idées de jeux concours etc… Je citerais Oasis et Interflora par exemple.

 

Lorsque vous souhaitez interagir avec une publication ou répondre à un commentaire, pensez bien à sélectionner “commenter en tant que votre page” avant d’envoyer votre message !

 

Monitorer les pages concurrentes

 

Qu’il s’agisse de pages dans le même pays que le vôtre ou dans un pays étranger, il est toujours bon de faire un benchmark de vos concurrents directs, indirects, de vos homologues etc… Bref de tout ce qu’il est utile et possible de comparer.

 

Vous pourrez comprendre de nouvelles façons de faire, de gérer sa page, enrichir votre ligne éditoriale, glaner des idées de publications et même des mécaniques de jeu concours !

 

Il est essentiel de regarder ce qui se fait ailleurs pour enrichir sa pratique : C’est le BA B-A du community management. Si vous aimez voir ce que font vos concurrents pour réussir, vous allez aimer cette fonctionnalité méconnue de Facebook !

 

Rendez-vous dans les “Statistiques” de votre page, puis dans l’onglet “Vue d’ensemble”. Une fois ici, vous verrez plein d’indicateurs que vous connaissez sans doute déjà. Mais si vous scrollez jusqu’en bas de page, vous découvrirez le menu “Pages à surveiller” :

 

Monitorer les pages concurrentes

 

Facebook vous suggère déjà quelques pages qu’il a jugé similaire à la vôtre. A vous de façonner les pages auxquelles vous voulez vous comparer. Par défaut, Facebook vous suggère des pages proches de la vôtre géographiquement.

 

Ce n’est pas forcément un bon choix : Il vaut mieux avoir des pages qui ressemblent à la vôtre, même si elles sont à l’autre bout du monde. Il est plus pertinent de comparer les metrics de deux pages qui ont le même type de business que deux pages qui font des choses différentes (même si elles sont basées dans la même ville).

 

Vous constaterez que la fonctionnalité “Pages à surveiller” classe toutes les pages choisies (y compris la vôtre) en fonction de plusieurs critères :

 

  • Nombre de mentions j’aime
  • Augmentation des mentions j’aime depuis la semaine dernière
  • Nombre de publications parues cette semaine
  • Engagement enregistré cette semaine (commentaires, j’aime et partages)

 

Monitorer les pages concurrentes

 

Le nombre de mentions j’aime n’est pas une finalité en soi : Facebook s’en sert pour classer les pages mais en réalité, il importe peu (selon moi). Le nombre de mention j’aime est utile pour comprendre d’où vient l’engagement des pages : Il permet d’interpréter les statistiques des pages concurrentes.

 

En effet, face une page qui a le double de followers par rapport à la vôtre, vous êtes en droit d’attendre un engagement deux fois supérieur… Normal non ? Faites le calcul !

 

Les metrics vraiment importantes sont les 3 autres : Elles témoignent du dynamisme de votre page ! Il ne faut pas hésiter à transformer l’engagement (valeur absolue) en taux d’engagement (valeur relative) pour mieux en mesurer la progression.

 

Pour obtenir un taux d’engagement, il suffit de diviser le nombre total d’interactions relatives à une publication par le nombre d’individus exposés à cette publication.

 

Lorsque vous trouvez une page qui vous ressemble, monitorez-la du mieux que vous pouvez. Visitez-la souvent afin de comprendre comment elle fonctionne et comment ses administrateurs publient. Vous pourrez ainsi vous inspirer de ses bonnes pratiques !

 

Obtenir l’audimat de votre page !

 

Quel est le moment optimal pour publier ?

 

Comme à la télé, vous allez pouvoir savoir quand vos publications sont les plus likées, les plus lues mais aussi quel type de publication fonctionne le mieux ! C’est pas merveilleux ?

 

Si vous ne connaissez pas le menu “Publications”, rendez-vous dans vos statistiques de page et cliquez sur ce dernier.

 

Vous verrez une magnifique courbe qui vous indique quand vos fans sont présents sur Facebook :

 

  • En termes de jours de la semaine
  • Mais aussi en terme d’heure de la journée

 

Quel est le moment optimal pour publier ?

 

Ces statistiques sont personnelles : Ce sont les données qui correspondent à vos fans ! En revanche, elle ne vous indique pas à quelle heure se connectent les prospects que vous voulez acquérir… Pour cela, il va falloir tatonner !

 

Grosso modo, vous verrez que les statistiques sont souvent proches :

 

Les jours de la semaine sont globalement les mêmes à + ou – 15%. Cependant, le Samedi, le Dimanche et le Lundi sont légèrement plus faibles.

 

En horaires de la journée : Les statistiques sont mauvaises entre 23 heures et 9 heures. Elles atteignent un premier pic aux alentours de midi, puis un deuxième en début de soirée.

 

Vous avez des statistiques complètement différentes ? N’hésitez pas à nous en faire part, nous sommes curieux !

 

Quel est le meilleur contenu à publier ?

 

En dessous de ce menu, dans le même onglet, vous trouverez les performances de vos publications en fonction de leur type. Les types de publications sont :

 

Photo

 

Vidéo

 

Liens etc…

 

En face de vos publications, vous verrez combien de personnes elles ont touchées (organique + payé) et les interactions. Ce tableau est grosso modo le même que celui présent dans vos “Outils de publications” (le type de publication en moins).

 

Il est utile pour voir comment vos publications ont performé. Posez-vous les questions suivantes :

 

  • Quels sont les points communs de toutes les publications qui n’ont pas / peu marché ?
  • Les points communs de celles qui ont bien marché ?
  • Y’a-t-il des types de publications qui ne fonctionnent généralement pas sur votre page ?
  • Y’a-t-il des heures de la journée (ou des jours) où vos publications ont généralement peu d’effet ?

 

Cela vous permettra (avec le temps) de dégager les facteurs de succès internes à votre page.

 

Augmenter facilement votre nombre de mentions j’aime

 

Ce titre est mensonger : Cette fonctionnalité n’est pas si facile ! Mais maintenant que j’ai votre attention, vous comprendrez que cela vaut le coup de lire jusqu’à la fin.

 
Lorsque vous publiez avec votre page, de nombreuses personnes peuvent voir votre publication :

 

  • Vos followers
  • Les amis de vos followers
  • Les amis de tous les gens qui interagissent avec votre publication

 

Ceux qui interagissent avec votre publication (en cliquant, aimant, partageant ou en commentant) offrent votre publication à leurs cercles d’amis. C’est pour cette raison précisément que l’interaction est un cercle vertueux entraînant la notoriété.

 

Grâce à ce mécanisme qui est l’essence d’un réseau social, votre publication peut être vue par beaucoup de personnes qui ne connaissent pas votre page : C’est grâce à cela qu’elle peut croître naturellement. Lorsqu’une personne qui n’est pas dans votre fanbase voit votre publication, elle peut alors l’aimer.

 

Elle peut aimer votre publication, sans nécessairement aimer votre page ! Et c’est ici que vous intervenez : Vous pouvez l’inviter à aimer votre page !

 

A partir du moment où une personne non-follower aime une de vos publis, vous pouvez l’inviter. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur les mentions j’aime de ma publication : Un menu déroulant toutes les mentions j’aime de ma publication s’ouvre.

 

Dans ce menu déroulant, les personnes ayant interagi avec votre publication sont classées en 3 catégories :

 

  • Aime déjà
  • Inviter (quand la personne n’aime pas encore votre page, vous pouvez alors l’inviter)
  • En attente (lorsque vous l’avez déjà invitée)

 

inviter a aimer votre page

 

C’est donc un moyen simple de faire croître votre fanbase : Inviter les personnes qui ont déjà une affinité avec vous ! Mais en quoi est-ce compliqué me direz-vous ?

 

Et bien pour avoir beaucoup de personnes à inviter, il faut générer beaucoup d’interactions ! C’est le défi principal des réseaux sociaux : Générer de l’engagement. Ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui, mais comme c’est un sujet hyper important (et que nous sommes hyper gentils…), voici 16 types de publications à tester !

 

Personnaliser l’aspect de votre page

 

Parce que c’est votre page, elle mérite d’être unique ! Il est probable que d’autres entreprises commercialisent les mêmes services et produits que vous. Mais vous êtes le (la) seul(e) à le marketer comme ça.

 

En accord avec ceci, votre page mérite d’être à votre image. Facebook vous propose des modèles pré-construits : Vous ne pouvez pas tout customiser mais vous pouvez choisir ce que vous souhaitez mettre en avant.

 

Personnaliser l’aspect de votre page

 

Rendez-vous dans “Paramètres” (ceux de votre page), puis dans “Modifier la page”. Vous aurez accès à des “modèles” pré-configurés comme : Entreprise, Services, Shopping, Lieux etc… A vous d’explorer et de voir ceux qui vous conviennent !

 

Un conseil : Comme en UX design, vous devez penser à ce que le client veut voir en premier chez vous. Oubliez l’apparence que VOUS aimez. Réfléchissez à la partie de votre page Facebook qui illustre le mieux votre bénéfice client principal, celui pour lequel votre client ira chez vous plutôt qu’un autre.

 

Commenter en privé

 

Vous avez sûrement remarqué comme la moindre remarque anodine sur internet peut facilement déclencher une polémique à l’échelle locale. Si en plus vous donnez votre avis ou si vous faites preuve d’un humour décalé… C’est d’autant plus risqué ! Peut-être que vous rêvez tout simplement que vos commentaires ne soient pas visible du monde entier…

 

Parce que vos opinions et vos remarques seront toujours mieux comprises par votre cercle d’amis, Facebook a implémenté un nouveau paramètre visant à cloisonner un peu les échanges en commentaires sur le réseau.

 

Commenter en privé

 

Les commentaires restent publics par nature, pour le privé, vous avez Messenger. Mais il était possible de rendre les commentaires de chacun “moins” publiques : Il suffisait de les rendre visibles de son auteur et son cercle d’amis uniquement. C’est exactement ce que Facebook propose en ce moment avec la dernière mise à jour.

 

Ce réglage augmente un tantinet l’intimité du réseau social sans pour autant tuer l’interaction. Ne nous voilons pas la face, l’interaction est maximale lorsque la vie privée est minimale dans beaucoup de cas. Facebook propose de déplacer légèrement le curseur dans le sens de la vie privée de chacun.

 

Voici l’exemple de deux commentaires postés sur une publication de page. Celui du haut dispose de l’icône bleue qui symbolise ces nouveaux paramètres de confidentialité.

 

Quand je passe la souris dessus, j’apprends que ce commentaire n’est visible que par :

 

  • L’auteur
  • Ses amis
  • Les administrateurs de la page en question

 

Commenter en privé

 

Celui d’en dessus en revanche, est visible par tout le monde : Cette personne n’a pas modifié ses paramètres de confidentialité suite à la mise à jour de Facebook.

 

Ce paramètre peut s’activer dans le menu “paramètres” de votre profil (pas les paramètres de votre page).

 

Mais quelle était l’idée de Mark lorsqu’il a validé cette amélioration ? A notre avis, l’idée est que vous n’hésitiez plus jamais avant de commenter une publication. Parfois, on hésite car on prends en compte la réaction des autres : C’est ce qui arrive quand on prends la parole en public. Avec cette mise à jour, Mark espère ne plus jamais vous faire hésiter avant de commenter un statut de page par exemple.

 

Ajouter une vidéo en couverture

 

Ces innovations Facebook ne sont pas récentes (fin Juin 2017), mais elles sont très peu exploitées en revanche. Vous pouvez donc utiliser une vidéo en guise de cover sur Facebook. Comme le veut la politique des vidéos Facebook, vous devez uploader votre contenu dans Facebook : Il est impossible d’utiliser une vidéo sur YouTube (ou une vidéo externe de manière générale).

 

Conclusion

 

Comme vous le saviez déjà, Facebook est une plateforme très mouvante mais aussi opaque. Les mises à jour se suivent mais ne se ressemblent pas. Facebook ne communique que pour les mises à jour générales (comme le RGPD notamment) : Les petites mises à jour comme celles que nous avons abordées sont relayées par les professionnels des médias sociaux (comme nous).

 

Il est donc facile de passer à côté d’une nouvelle fonctionnalité ou tout simplement de ne jamais avoir essayé d’en exploiter les capacités. Dans le web, il est coutume d’essayer toutes les possibilités, de mesurer les performances de chaque essai puis d’optimiser en fonction des retours.

 

Nous vous recommandons donc de tenter régulièrement des nouveautés comme celles-ci : Elles n’aboutiront pas toutes à quelque chose d’utile. Mais par la force des choses, vous deviendrez chaque fois un peu meilleur et plus pointu dans votre domaine en testant les nouvelles fonctionnalités.

 

Nous espérons sincèrement que cet article vous a remis en tête au moins une fonctionnalité intéressante pour votre business.

 

N’hésitez pas à en appliquer une : Lancez-vous ! Si une fonctionnalité d’un réseau social vous vient à l’esprit en lisant ces lignes, suggérez-là ! Si cet article vous a apporté quelque chose de nouveau dans la gestion de vos réseaux sociaux, partagez-le, il pourra aider d’autres community managers !