Rédigé par

Etienne Alcouffe

TOP 8 des astuces pour avoir de meilleures performances sur Adwords

septembre 19, 2017

 

Si vous vous êtes lancé récemment sur Google Adwords pour le compte de votre start-up ou PME, vous en arrivez sans doute à ce constat : Adwords comporte énormément de paramètres et à l’air complexe au début.

 

Il est facile de paramétrer sa première annonce et d’obtenir des impressions (vues) mais nettement plus dur d’obtenir un ROI. Lorsque vous paramétrez une annonce, vous dépensez une certaine somme et le but est de faire acheter sur votre site (=obtenir des conversions).

 

La clé, si je n’ai qu’un conseil à vous donner, c’est de garder un focus user centric. Placez-vous toujours du point de vue du client en construisant votre annonce et sa landing page correspondante sur votre site. Mais on vous livre 8 conseils aujourd’hui.

 

 

1. Utilisez le bon format d’annonce adwords pour plus de conversions

 

 

Il va falloir que votre annonce corresponde à votre cible ; C’est un pré-requis si vous voulez atteindre vos objectifs. Voici quelques bonnes pratiques !

 

 

Personnalisez votre texte avec le personnalisateur d’annonces

 

 

Le personnalisateur d’annonces ou Dynamic Text with Ad Customizers vous permet d’insérer des éléments dynamiques tels que le prix, la photo du produit, la date de fin de promotion, sans qu’il soit nécessaire de créer une annonce différente à chaque fois.

 

 

Personnalisez votre texte avec le personnalisateur d’annonces

 

 

C’est très utile si votre site propose régulièrement des promotions ou des éditions limitées : Vous pouvez créer une annonce présentant le produit que l’internaute a recherché ainsi que la date de fin de votre offre : “Plus que deux jours pour profiter de l’offre !”.

 

Les pages d’aide de Google sont très utiles à ce sujet. Et voici également un tuto vidéo des plus instructifs.

 

https://youtu.be/5V5tW9ICZeQ

 

 

Poussez vos annonces à travers Google Shopping

 

 

Les clics dans Google Shopping sont très intéressants : Vous avez à faire à un public qui est là pour acheter, plus que pour flâner. Vous êtes aussi face à la concurrence, mais le trafic est nettement plus qualifié que sur une annonce classique et le taux de conversions plus élevé.

 

De plus, les annonces Shopping affichent beaucoup d’infos avant même que l’internaute ait cliqué, c’est une bien meilleure vitrine pour vos produits.

 

Le fonctionnement des annonces Google Shopping diffère légèrement du fonctionnement classique : Google Shopping détermine si votre annonce sera affichée en fonction de votre site, de votre enchère et de vos produits.

 

 

Poussez vos annonces à travers Google Shopping

 

 

La création d’une campagne Shopping est assez rapide et peu complexe lorsqu’on a déjà un compte Adwords. Google vous demande quelques pré-requis avant de vous lancer dans la création d’une campagne Shopping.

 

 

 

 

2. Boostez vos conversions en optimisant vos mots-clés

 

 

Toute campagne en Paiement Par Clic repose sur le nombre de personne cliquant sur votre annonce. De ce fait, la qualité de vos mots-clés et leur pertinence par rapport à ce que vous proposez sur la page de destination est cruciale :

 

    • Si vos mots-clés sont mauvais : Vous aurez peu de clics, ou des clics peu qualifiés
    • Si vos mots-clés manquent de cohérence avec la landing page : Vous aurez des clics, mais des internautes déçus qui n’achètent pas sur votre site.

 

Jetez un coup d’oeil à notre précédent papier sur l’audit d’un compte Adwords, très utile pour optimiser votre compte.

 

Pour cela, la démarche à suivre est de décomposer vos mots-clés. Procédez de la sorte pour effectuer le nettoyage :

 

      • Supprimez ou mettez sur pause tous les mots-clés qui ne performent peu ou pas
      • Augmentez les budgets sur ceux qui génèrent du clic mais peu d’impression
      • Paramétrez des mots-clés négatifs pour éliminer les erreurs ou imprécisions de recherche possibles

 

 

décomposer vos mots-clés

 


décomposer vos mots-clés

 


décomposer vos mots-clés

 

 

      • Mettez vos mots-clés à jour avec des mots-clés d’actualité et tendance
      • Utilisez Google Keyword Planner pour tester et dégager des tendances sur vos mots-clés
      • Utilisez SEMRush ou Yooda pour savoir quelles requêtes sont utilisées pour arriver sur votre site… ou celui de votre concurrent !
      • Vérifiez que vos mots-clés sont groupés et organisés

 

 

3. Décomposez vos campagnes afin d’utiliser de plus petits groupes d’annonces

 

 

La clé pour atteindre d’excellents scores de pertinence entre votre annonce et votre landing page est d’avoir un nombre limité de mots-clés dans vos groupes d’annonces.

 

En effet, plus vous avez de keywords terms dans votre groupe d’annonces, plus il est possible que certains de ces mots-clés ne correspondent pas parfaitement à votre landing page (et votre produit), et donc fasse baisser votre pertinence.

 

Si vous êtes autour de 20 mots-clés par groupe, c’est pas mal. Ne vous arrêtez pas là, vous pouvez encore descendre : ceci augmentera votre score de qualité bien entendu, mais aussi vos ventes !

 

Si vous vendez des tee-shirts Games of Thrones par exemple (pas de spoil, c’est promis), et que vous vous positionnez sur la requête “Games of Thrones” : Votre annonce sera susceptible d’apparaître à chaque fois que ces mots-clés sont tapés. C’est à dire :

 

  • 1/ Quand on cherche à regarder un épisode en streaming (ouch, ça fait beaucoup de monde)
  • 2/ Quand veut connaître la date de sortie de la prochaine saison
  • 3/ Quand on cherche des choses sur la vie privée des acteurs
  • 4/ Quand on cherche des objets dérivés, tels que des mugs par exemple

 

Je m’arrête là, je pense que vous l’avez compris : votre annonce apparaîtra à énormément de gens qui ne cherchent pas ce que vous proposez. Ce sont donc des impressions inutiles, des internautes déçus et un manque à gagner.

 

Le terme sur lequel se positionner dans ce cas est : “tee-shirts Games of Thrones”, ainsi que d’autres termes très proches (vêtements Games of Thrones par exemple).

 

 

4. Le remarketing, l’arme ultime à conversions

 

 

Le constat est simple : Vous mettez beaucoup d’énergie et d’argent en jeu pour attirer du trafic sur votre site, mais si vous laissez tomber une fois qu’ils ont quitté votre site, vous laissez passer une opportunité importante.

 

Il est très difficile d’acquérir un client, cela coûte cher. En revanche, lorsque vous vous adressez à quelqu’un qui vous connaît déjà, c’est tout de suite plus facile : c’est le remarketing.

 

 

remarketing google adwords

 

 

C’est ce qui peut vous permettre de concrétiser un panier abandonné par exemple ou plutôt, des dizaines de paniers abandonnés. Selon e-commerce nation, 75% des paniers sont abandonnés, c’est donc un marché énorme.
Encore une fois, je vous dirige vers les pages d’aide Google Remarketing, qui sont parfaitement claires, plutôt que de répeter.

 

 

5. Optimisez vos landing pages

 

 

Une fois que vos annonces sont impeccables (ou presque), il faut vérifier que l’endroit où vous annonces amène est accueillant, attrayant et surtout pertinent !

 

Les symptômes d’une landing page peu pertinente, pas assez spécifique, bref mal conçue sont :

 

  • Des clics sur votre annonce mais peu de conversion
  • Un taux de rebond qui augmente (sur Analytics)
  • Un taux de conversion qui diminue, mais des visites en hausse (sur Analytics)

 

La règle d’or est : L’internaute doit trouver dans votre landing page ce qu’il cherchait quand il a cliqué sur votre annonce. Les contenus et la promesse de votre annonce doivent strictement correspondre à la landing page sur laquelle ils arriveront.

 

Deuxièmement, pensez à votre call to action, ce petit bouton qui fait toute la différence. Est-il bien au dessus de la ligne de flottaison ? Encore une fois, vous pouvez tenter plusieurs versions de landing pages ici. Mêmes contenus, mais organisation de page différente : Tentez plusieurs mises en page pour voir laquelle convertit le mieux !

 

 

Spécialisez vos landing pages

 

 

Ne perdez pas de vue ceci : Une fois que l’internaute a cliqué sur votre annonce, il arrive sur votre site et le plus dur est fait. Ce n’est pas le moment de le perdre.

 

Pour justifier tous vos efforts précédents, il vous faut une landing page impeccable et qui soit vraiment propre au produit, au segment et à la typologie de client concernée.

 

Si vous vous donnez le mal de faire plusieurs campagnes d’annonces pour vos familles de produits différents (ou typologie de clients : âge, sexe, CSP…), il vous faut autant de landing pages spécifiques.

 

 

Spécialisez vos landing pages

 

 

Ainsi chaque internaute devra arriver sur votre site par une landing page qui parlera son langage et de son produit favori. L’internaute décide en quelques secondes si votre site lui plait ou pas, en le jugeant uniquement par cette landing page. C’est donc l’endroit où concentrer vos efforts finaux !

 

Vous serez à même de fluidifier grandement vos ventes et d’amener beaucoup plus de trafic dans votre tunnel de vente. La suite, c’est :

 

  • Des conversions, quand l’internaute va jusqu’au bout de l’achat
  • Un abandon en cours de tunnel de vente, qui vous ouvre la possibilité de remarketer ce client que vous avez déjà partiellement séduit.

 

 

6. Commencez par la fin pour concevoir votre tunnel de conversions

 

 

Il peut être intéressant de partir de votre objectif final puis de revoir une à une les étapes pour y arriver. Votre landing page, le contenu de votre annonce puis les mots-clés.

 

  • Etape 5 : L’achat. Qu’est ce qui déclenche l’achat chez votre client ? Quelle est le problème que votre produit/service promet de résoudre ?
  • Etape 4 : Les choix. A quels choix l’internaute a-t-il accès ? Après vos landing pages, où les emmenez-vous pour les inciter à acheter ?
  • Etape 3 : L’intérêt. Qu’est ce qui attire le client chez vous ? Grâce à quoi a-t-il envie de voir vos produits/services ? Et donc, que faut-il à votre landing page pour qu’elle plaise aux internautes.
  • Etape 2 : La considération. Qu’est ce qui fait cliquer l’internaute sur votre annonce ? Quelle type d’annonce et quel ciblage va correspondre à votre audience ?
  • Etape 1 : La conscience. Qu’est-ce qui fera que l’internaute verra votre annonce ? Quels mots-clés lui la rendront visible ?

 

 

7. Démarquez vous ! Soyez le seul sur votre créneau !

 

 

Vous le savez, vous n’êtes pas le seul au monde à proposer ce produit, avec cette promesse, sur ce canal : vous êtes des dizaines sur chaque niche qui existe.

 

La bonne nouvelle est que vous avez tellement d’éléments sur lesquels vous distinguer :

 

  • Votre choix de mots-clés
  • Le texte de votre annonce
  • Votre ligne éditoriale (ne soyez PAS comme les autres, démarquez-vous vraiment)
  • Vos landing pages

 

Mettez vous à la place de l’internaute : pourquoi cliquerait-il sur votre annonce ? Pourquoi pas celle du voisin ? Qu’est ce que j’apporte de plus ?

 

Suivant cette logique, n’hésitez pas à aller voir ce qui se fait chez la concurrence d’ailleurs. Le bench est une pratique très répandue dans le web…

 

 

8. Avez-vous déjà envisagé le ciblage par revenu ?

 

 

Adwords propose un ciblage démographique, vous permettant d’isoler les internautes d’un certain sexe, âge, statut parental et d’un certain revenu !

 

L’option de ciblage par revenu n’est disponible que si vous annoncez aux Etats-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande, Japon. Il n’existe encore rien d’équivalent pour l’Europe en revanche.

 

 

Avez-vous déjà envisagé le ciblage par revenu

 

 

Les données utilisées par Adwords pour déterminer le salaire sont issues de database publiques (comme Internal Revenue Service aux Etats-Unis).

 

Ce type de ciblage vous est très utile s’il il correspond à votre business : Dans le cas des produits/services de luxe par exemple.

 

Vous pourrez ainsi vous adresser directement aux internautes de CSP+ qui sont les plus susceptibles d’être intéressés par vos biens de luxe.

 

Les infos à ce sujet étant naturellement rédigées en anglais, voici un tuto ici qui vous aidera à paramétrer le Income Targeting facilement.

 

 

 

 

Conclusions

 

 

De manière générale avec Adwords, ne vous lancez pas tête baissée dans une direction sans avoir vérifié vos informations, testé le procédé etc…

 

Ce qui a marché pour votre dernière campagne ne marchera pas forcément pour celle-ci : La faute à une audience différente, des termes plus concurrentiels, un mauvais paramétrage des negative keywords…

 

Les raisons sont infinies : Il y a trop de paramètres à prendre en compte. Testez chaque initiative ! Vous apprendrez ensuite à trouver les formules gagnantes pour chaque campagne, chaque typologie de cible et d’annonces. Et pour ceci, rien de tel que le A/B testing, les statistiques parleront.

 

Si cet article vous a permis de résoudre plusieurs problèmes sur vos annonces, de les rendre plus performantes et d’avoir plus de conversions, partagez-le !
Vos amis annonceurs sur Adwords ont en sûrement besoin aussi.